Olympique Lyonnais : Actus, pronostic OL – Brest (Ligue 1) et cotes

Après avoir échoué à terminer sur le podium pour la deuxième année consécutive, l’Olympique Lyonnais débute le nouvel exercice de Ligue 1 par la réception de Brest le 7 août. Zoom sur la saison qui attend l’OL, avec les meilleurs pronostics et cotes pour ce match.

Quels pronostics pour Olympique Lyonnais – Brest ?

Notre pronostic : victoire de l’Olympique Lyonnais

Auteur de matchs de préparation assez séduisants sous les ordres du nouvel entraîneur Peter Bosz, l’OL aura à cœur de bien démarrer la saison à domicile devant son public. La majorité de l’effectif a repris l’entraînement assez tôt, l’équipe type a peu changé, excepté le départ de Memphis Depay, et les Gones devraient donc faire respecter la logique. Surtout que Brest, désormais dirigé par Michel Der Zakarian, a connu une préparation difficile jusqu’à présent. Le club breton s’est affaibli avec le départ d’un cadre, Romain Perraud, et celui possible d’un second taulier, Romain Faivre, d’ici à ce match…

Lyon – Brest, les cotes

  • Victoire de Lyon : cote de 1.32
  • Match nul : cote de 5.3
  • Victoire de Brest : cote de 7.5

Les autres pronostics Lyon – Brest

  • Plus de 2,5 buts marqués – 1.26
  • Les deux équipes marquent/oui – 1.42

 

PMU, notre choix pour parier sur Lyon – Brest

D’abord spécialisé dans les paris hippiques depuis sa fondation en 1930, le Pari mutuel urbain (PMU) propose également depuis une dizaine d’années des paris sportifs. En ce moment, PMU met en avant une offre de bienvenue très avantageuse. En effet, au cas où votre premier pari est perdant, PMU vous le rembourse en totalité (dans la limite de 100€) sous la forme de cash. Autrement dit, vous ne prenez aucun risque, vous ne perdez rien !

Retrouvez notre code promo PMU pour bénéficier du bonus de bienvenue cash !

Actu Olympique Lyonnais

Lyon à l’heure du renouveau

Alors qu’il se prépare à vivre sa deuxième saison consécutive sans Ligue des champions, l’Olympique Lyonnais a opté pour le changement cet été puisque l’entraîneur Rudi Garcia, en fin de contrat, a cédé sa place au Néerlandais Peter Bosz. Réputé pour sa philosophie offensive, l’ancien coach de l’Ajax Amsterdam a déjà séduit son groupe et devrait mettre en place un jeu très attractif susceptible de donner beaucoup de plaisir aux supporters.

Champion d’automne la saison passée avant de connaître une deuxième partie d’exercice plus difficile qui l’a conduit à chuter du podium, l’OL aura cette fois à cœur de renouer avec une qualification en Ligue des champions. Malgré le départ qui s’annonce difficile à compenser de Memphis Depay et celui fortement envisageable d’Houssem Aouar, l’effectif reste de qualité et bien rôdé. Il sera néanmoins difficile d’aller chercher le PSG, auteur d’un mercato impressionnant, dans la lutte pour le titre. Puis Lille, Monaco ou encore l’OM, qui s’est considérablement renforcé, représenteront de sérieux rivaux pour le podium.

Absents des coupes d’Europe la saison passée, les Gones devront par ailleurs gérer leur participation à la Ligue Europa, mais l’effectif paraît suffisamment riche pour y parvenir avec des éléments comme Rayan Cherki, Islam Slimani, Damien Da Silva ou encore Jeff Reine-Adélaïde (encore convalescent après sa grave blessure) qui sont amenés à jouer un rôle important dans la rotation. En attendant éventuellement quelques recrues qui permettraient aux supporters de rêver davantage qu’en ce début de mercato, il faut le dire, inhabituellement timide pour un club comme l’OL…

Calendrier de Lyon

le Top 5 des matchs de la saison (par ordre chronologique)

  • Saint-Etienne – Lyon – 3/10/2021
  • Lyon – OM – 21/11/2021
  • Lyon-PSG – 09/01/2022
  • Lyon – Saint-Etienne – 23/01/2022
  • OM – Lyon – 01/05/2022

Le programme des amicaux :

  • Bourg-en-Bresse (5-1)
  • Villefranche-sur-Saône (2-0)
  • Wolfsburg (4-1)
  • 22/07 : Villarreal
  • 25/07 : Sporting Portugal
  • 31/07 : Porto

Le mercato très timide de l’OL

Habitué à animer le mercato, Lyon se montre étrangement calme jusqu’à présent. Alors que le départ de Memphis Depay, en fin de contrat, va laisser un grand vide dans l’animation offensive, seules deux recrues ont rejoint le Rhône, gratuitement, au terme de leur contrat avec leur précédent club : le défenseur central Damien Da Silva (Rennes) et le latéral gauche brésilien Henrique Silva (Vasco da Gama).

Désigné comme la grande priorité du nouvel entraîneur, Peter Bosz, qui l’a dirigé à l’Ajax Amsterdam, le gardien André Onana devrait prochainement débarquer en provenance du club néerlandais pour un montant compris entre 5 et 10 M€. Ensuite, Bosz aimerait recruter un attaquant «d’envergure» dixit L’Equipe, mais les Lyonnais vont d’abord devoir vendre avant d’acheter.

Le latéral gauche Melvin Bard, qui a rapporté 3 M€ en signant à Nice, a lancé la valse des départs. Au même poste, Youssouf Koné n’est pas retenu après deux prêts décevants, et il en va de même pour Maxwel Cornet. L’international ivoirien souhaite rejoindre le Hertha Berlin mais le club allemand est loin de satisfaire aux exigences de l’OL (13-15 M€), à l’inverse de son autre prétendant, Burnley.

Un cran plus haut, le milieu de terrain Thiago Mendes, globalement décevant depuis son arrivée en 2019, souhaite rentrer au Brésil, mais Lyon et Flamengo ne parviennent pour l’instant pas à s’entendre. Au même poste, Jean Lucas est également tenté par un départ à l’AS Monaco, mais Bosz hésite à le laisser partir et songe à lui donner sa chance. Enfin, le défenseur central Joachim Andersen, relancé par son prêt très concluant à Fulham, et le milieu offensif Houssem Aouar, pourraient rapporter de gros chèques, à condition que les clubs de Premier League se réveillent durant ce mercato. On a connu des étés plus emballants dans le Rhône…

Les principaux départs

  • Memphis Depay (fin de contrat)
  • Melvin Bard (Nice, 3 M€)

Les principales arrivées

  • Damien Da Silva (libre)
  • Henrique Silva (libre)

L’équipe type possible : Lopes – Dubois, Marcelo, Denayer, Henrique – Caqueret, Paqueta, Guimaraes – Kadewere, Dembélé, Toko Ekambi.

Par rapport à la saison passée, le départ de Depay devrait être compensé par le retour de prêt de Moussa Dembélé en provenance de l’Atletico Madrid. En attendant une éventuelle recrue offensive, l’attaquant a su se montrer prolifique durant la préparation.

André Onana, dont l’arrivée est en bonne voie, est aussi appelé à pousser progressivement Anthony Lopes sur le banc au poste de gardien, mais le Camerounais devra purger une suspension pour «dopage» jusqu’en novembre et certainement participer à la CAN à domicile début 2022, ce qui risque de retarder sa prise de pouvoir. Enfin, Henrique Silva tient la corde dans le couloir gauche si le départ de Maxwel Cornet se confirme.

A voir si le jeune et talentueux milieu offensif Rayan Cherki parvient à faire son trou et à décrocher une place dans l’équipe type. Enfin, s’ils venaient à rester, Houssem Aouar voire Thiago Mendes pourraient également briguer une place de titulaire au milieu de terrain, mais la tendance est au départ pour ces deux éléments.

Les meilleurs pronostics pour la saison de Lyon

Un sacre de Lyon est coté à 12 chez PMU. Seul le PSG, immense favori, possède une cote plus faible (1.11), ce qui signifie que les Gones sont pris très au sérieux par les bookmakers même si un premier titre de champion de France depuis 2008 ferait office d’immense surprise. Une place sur le podium constitue l’objectif du club et représente également un pari intéressant.

Du côté des buteurs, il faudra attendre jusqu’à la fin du mercato pour voir si une recrue d’envergure débarque en attaque, sinon c’est Moussa Dembélé qui est amené à faire trembler les filets cette saison. Le Lyonnais avait terminé 3e meilleur buteur du championnat en 2019-2020, interrompu prématurément, avec 16 buts en 27 matchs.

Conclusion : un virage à bien négocier pour Lyon

Avec un groupe reboosté par l’arrivée de l’entraîneur Peter Bosz, l’Olympique Lyonnais s’avance ambitieux, revanchard et animé par la ferme intention de renouer avec le podium. Les supporters peuvent espérer un jeu plus spectaculaire, mais le départ de Depay laisse un vide non comblé par une première partie de mercato pour l’instant très timide. Malgré leur riche effectif, les Gones vont devoir se frotter cette saison à une concurrence renforcée qui promet une chaude bataille pour le Top 3 jusqu’au bout.