Chancel Mbemba, OM

OM, Mbemba : “On va mouiller le maillot pour satisfaire les supporters”

Chancel Mbemba s’est exprimé sur la rencontre OM-Sporting qui va se disputer ce soir dans le cadre de la 3e journée de la phase de poules de la Ligue des Champions. Le défenseur axial reste positif et loue le caractère du vestiaire, bien que son équipe ait perdu ses deux premiers matchs. Face à la presse, Chancel Mbemba a répondu aux critiques qui ciblent l’OM concernant son parcours en C1. Le joueur parait déterminé, avant la rencontre programmée contre le Sporting : « Contre Tottenham, on a fait une erreur qui a coûté beaucoup à l’équipe, mais demain, on ne fera pas d’erreur. On sait très bien que le Sporting est une très bonne équipe, mais nous, on est focalisés sur demain pour faire mieux. À huis clos, ça ne change rien, on sait qu’ils sont derrière nous. On va mouiller le maillot pour satisfaire les supporters. En championnat, ils ne sont pas dans les trois premiers, mais ils ont déjà six points en Ligue des Champions. On sait que le Sporting est une très belle équipe, mais ce ne sera pas simple pour eux. Quand je regarde mes coéquipiers, mon club, on est capables de faire de très bonnes choses », a-t-il indiqué aux journalistes présents. « On part à la guerre en équipe » L’international congolais compte sur l’état d’esprit du groupe phocéen pour relever le défi ensemble : « On a loupé deux matchs, mais on ne va pas baisser les bras. On a envie que ça se passe aussi bien qu’en championnat. Je vais dire un truc important. Quand

Igor Tudor, OM

Match OM – Sporting Portugal : chaîne TV et compos probables

L’Olympique de Marseille affronte mardi le Sporting Portugal à l’Orange Vélodrome, dès 18h45, lors de la 3e journée de la phase de poules de la Ligue des champions. Chaîne TV, compos probables… Voici les informations à connaître sur la rencontre. Le contexte d’OM – Sporting Portugal L’Olympique de Marseille n’a plus le droit à l’erreur. Le club des Bouches-du-Rhône s’est incliné lors de ses deux premiers matchs de Ligue des champions contre Tottenham (0-2) et l’Eintracht Francfort (0-1) et occupe la quatrième place du groupe D avec zéro point, à trois longueurs de Tottenham et l’Eintracht Francfort et six unités du Sporting Portugal. Les joueurs d’Igor Tudor ont l’obligation de l’emporter pour se relancer dans la course à la qualification en huitièmes de finale. Les Marseillais défient une formation portugaise auteure pour sa part d’un sans-faute avec deux victoires en deux journées contre l’Eintracht Francfort (3-0) et Tottenham (2-0). Vendredi dernier, l’Olympique de Marseille l’a facilement emporté à Angers (3-0, 9e journée de Ligue 1) sur des buts de Jonathan Clauss, Luis Suarez et Gerson. Les partenaires de Dimitri Payet restent deuxièmes du classement à deux points du Paris Saint-Germain. Les compos probables d’OM – Sporting Portugal L’Olympique de Marseille pourrait de nouveau composer sans Sead Kolasinac. Le défenseur bosnien n’a pas fait le déplacement à Angers. Son absence pourrait profiter à Eric Bailly, le défenseur ivoirien ayant signé son retour face au SCO après une blessure à la cuisse. Suspendu contre le club du Maine-et-Loire, Nuno Tavares réintègre l’effectif. Côté portugais, Luis Neto, Daniel

Peter Bosz OL

OL : Bosz encore sur le banc, jusqu’à quand ?

La défaite subie dimanche soir par l’Olympique Lyonnais à Lens (0-1, 9e journée de Ligue 1) n’a pas terni la confiance de Jean-Michel Aulas envers Peter Bosz. Mais l’entraîneur néerlandais pourra-t-il résister encore longtemps à la série noire des Gones ? L’Olympique Lyonnais vit des heures sombres. Après le FC Lorient (1-3), l’AS Monaco (1-2) et le Paris Saint-Germain (0-1), le club du Rhône a concédé dimanche soir une quatrième défaite consécutive contre le Racing Club de Lens à Bollaert-Delelis (0-1), en match de clôture de la 9e journée de Ligue 1. Septièmes du classement, les partenaires d’Alexandre Lacazette sont désormais relégués à neuf longueurs de la troisième marche du podium occupée par Lorient et à douze unités du Paris Saint-Germain. “Il faut être patient avec Peter” Pas de quoi pour l’heure inciter les dirigeants lyonnais à se séparer de Peter Bosz, en témoigne la sortie de Jean-Michel Aulas après la contre-performance nordiste. “On va préparer le match contre Toulouse pour le gagner et après on fera le point. On perd contre une très bonne équipe et surtout par un arbitre qui décide du sort du match. Le sort des matches se joue sur pas grand-chose. On est 7es et il faut gagner vendredi. Vincent (Ponsot, le directeur du football) et Bruno (Cheyrou, le responsable de la cellule de recrutement) font du très bon travail… Et il faut être patient avec Peter (Bosz)”, a prévenu le président de l’OL au journal L’Equipe. Confiant sur sa situation, l’entraîneur néerlandais sait pourtant que ses joueurs devront rapidement

Coupe du monde, illustration

Coupe du monde 2022 : Paris et Marseille disent non !

Paris et Marseille ont pris leur décision. Les deux municipalités ne diffuseront pas de match sur écran géant pendant la Coupe du monde 2022, programmée au Qatar du 20 novembre au 18 décembre. La ville de Paris a confirmé la nouvelle par la voix de son adjoint chargé des sports, Pierre Rabadan, auprès de l’Agence France Presse. “Pour nous il n’a pas été question d’installer des zones de diffusion des matches pour plusieurs raisons : la première c’est les conditions de l’organisation de cette Coupe du monde, tant sur l’aspect environnemental que social, la seconde, c’est la temporalité, le fait que ça ait lieu au mois de décembre.” De son côté, la municipalité marseillaise a publié un communiqué et justifié sa position. “La Ville de Marseille s’engage pour une pratique du sport toujours plus juste et inclusive. Marseille, fortement attachée aux valeurs de partage et de solidarité du sport et engagée pour construire une ville plus verte ne peut contribuer à la promotion de cette coupe du monde de football 2022 au Qatar. Cette compétition s’est progressivement transformée en catastrophe humaine et environnementale, incompatible avec les valeurs que nous voulons voir portées au travers du sport et notamment du football.”

Ruben Amorim

Sporting Portugal : Amorim se méfie de l’OM

Entraîneur du Sporting Portugal, Ruben Amorim a livré ses impressions avant le match de Ligue des champions sur le terrain de l’Olympique de Marseille, mardi soir à l’Orange Vélodrome. Le technicien lisboète a annoncé, face aux médias, prendre très au sérieux le club des Bouches-du-Rhône, dos au mur pour la qualification en huitièmes de finale après deux défaites en deux journées contre Tottenham (0-2) et l’Eintracht Francfort (0-1). “Nous sommes le Sporting, nous venons à chaque fois pour gagner le match et c’est ce que nous ferons demain. D’autant qu’on ne sait pas ce qui peut se passer. La saison dernière, nous avions 0 point au bout de deux matches et on a réussi à se qualifier à la dernière journée”, a déclaré le coach portugais dans des propos retranscrits par le journal La Provence.

Xavi, FC Barcelone Barça

Barça : Messi de retour ? Xavi a donné son avis

Avant Inter Milan-FC Barcelone mardi soir, en Ligue des champions, l’entraîneur des Blaugrana Xavi a rebondi à la possibilité d’un retour au club de l’attaquant argentin Lionel Messi. Le PSG aurait transmis une offre Le doute n’est plus permis. Sans garantir d’un succès futur, le FC Barcelone n’exclut pas un retour de Lionel Messi. C’est la révélation faite par son vice-président économique, Eduard Romeu, sur l’attaquant argentin du Paris Saint-Germain. “S’il revenait, ce serait gratuitement, et donc ce serait certainement viable. C’est en tout cas une décision qui incombe à la direction technique et au joueur”, a lancé le dirigeant des Blaugrana à Catalunya Ràdio. Bonne nouvelle pour le club de la Catalogne, le natif de Rosario voudrait revenir au Barça, quitté libre durant l’été 2021 faute d’un accord sur la signature d’un nouveau contrat. “Ce n’est pas le moment de parler de Léo” Le Paris Saint-Germain ne l’entend pas de cette oreille. Comme annoncé par la Cadena SER, le buteur de 35 ans aurait reçu une offre de prolongation de l’état-major parisien, autour d’un bail d’une année plus douze mois supplémentaires en option. Pour rappel, Lionel Messi se trouve actuellement sous contrat jusqu’en juin 2023 avec Paris, un engagement qui comprend une option pour une année supplémentaire. Où est la vérité ? Présent ce lundi devant les médias à la veille de la rencontre de Ligue des champions sur le terrain de l’Inter Milan, l’entraîneur du FC Barcelone Xavi n’a pas échappé au sujet. Sans cacher une envie de retrouver la “Pulga”, le technicien espagnol

Eric Bailly, OM

OM : Tudor rassure sur une recrue estivale

En conférence de presse, à la veille du match de Ligue des champions contre le Sporting Portugal, Igor Tudor a donné des nouvelles du défenseur central ivoirien Eric Bailly. L’entraîneur croate de l’Olympique de Marseille a apporté son soutien au joueur de 28 ans, prêté avec option d’achat par Manchester United lors du dernier mercato estival. “Eric Bailly est un joueur très important, de niveau Champions League. Il s’entraîne depuis une semaine avec nous. Il n’a pas fait la préparation complète avec nous. J’espère que pendant la pause de la Coupe du monde, il pourra combler ce retard en s’entraînant avec nous.” De retour à la compétition après une blessure à la cuisse, l’ancien sociétaire de Villarreal compte cinq apparitions toutes compétitions confondues avec le club des Bouches-du-Rhône, pour trois matchs de Ligue 1.

Florent Ghisolfi, Lens

Nice : le DS de Lens va débarquer

L’actuel directeur sportif du Racing Club de Lens, Florent Ghisolfi, va quitter le club nordiste. Le dirigeant s’apprête à prendre la direction d’une autre formation de l’élite. Selon les informations de L’Equipe et RMC Sport, l’homme de 37 ans doit s’engager avec Nice. Un accord a été conclu entre les deux parties. L’ancien milieu de terrain sera nommé directeur sportif des Aiglons et remplacera numériquement Julien Fournier, qui a quitté son poste de directeur du football pour prendre la direction de Parme. Florent Ghisolfi avait depuis 2019 la responsabilité du secteur sportif des Sang et Or et était l’une des pierres angulaires du recrutement du club nordiste, quatrième de Ligue 1.

Christopher Nkunku, match Atalanta Bergame-RB Leipzig

PSG : une révélation sur le dossier Nkunku

Un média croit savoir que le Paris Saint-Germain avait envisagé une arrivée de l’attaquant français Christopher Nkunku durant le dernier mercato estival. Sous contrat jusqu’en 2026 Le Paris Saint-Germain était sur les rangs pour l’un de ses ex. Selon les informations de Ben Jacobs, journaliste pour CBS Sports, le club de la capitale française avait pensé l’été dernier à un retour de Christopher Nkunku. D’après cette même source, les dirigeants parisiens n’étaient néanmoins pas allés plus loin qu’une simple prise d’informations et jamais en position de sceller le recrutement de l’attaquant tricolore du RB Leipzig, apparu à 78 reprises en équipe première avant son transfert de l’autre côté du Rhin (11 buts). Nos confrères précisent que le champion de France 2022 ne compte pour l’heure pas se positionner concrètement sur le dossier menant au joueur de 24 ans, sous contrat jusqu’en juin 2026 avec la formation allemande. Chelsea botte en touche Revenu sur les coulisses de son départ du Paris Saint-Germain, le natif de Lagny-sur-Marne pourrait poursuivre le cours de sa carrière à Chelsea. Selon les révélations de RMC Sport, Christopher Nkunku a trouvé un accord de principe avec le club de la capitale londonienne en vue d’un transfert l’été prochain. Pour boucler l’arrivée de l’international français, les Blues devront s’aligner sur sa clause libératoire d’un montant de 60 millions d’euros. Graham Potter, l’entraîneur de Chelsea, a logiquement calmé le jeu sur les tests médicaux réalisés par le principal intéressé. Le successeur de Thomas Tuchel n’a fait “aucun commentaire” sur la piste conduisant à l’ex-sociétaire du

Igor Tudor OM

OM : une bonne blague, un contexte étrange…Les meilleurs moments du point presse de Tudor avant le Sporting

Au pied du mur en Ligue des Champions, l’Olympique de Marseille devra absolument s’imposer mardi soir au Vélodrome (18h45) face au Sporting Portugal. Présent ce lundi devant les médias, Igor Tudor est apparu plutôt décontracté malgré l’enjeu de cette rencontre, se permettant même une petite blague sur Chancel Mbemba, présent juste avant lui en conférence de presse. “Oui c’est vrai, Chancel ne jouera pas demain”, a lâché avec un petit sourire le technicien croate en réponse à la remarque d’un journaliste soulignant le fait que les deux derniers joueurs à s’être présentés devant la presse à la veille d’un match de Ligue des champions cette saison avaient été laissés sur le banc au coup d’envoi le lendemain (Payet et Guendouzi). Un match à huis clos qui tombe mal ! Après avoir annoncé l’absence pour trois semaines de Sead Kolasinac, Tudor a évoqué le contexte particulier de cette rencontre qui se jouera à huis clos. “Ça ne change pas la préparation de la rencontre, son approche. C’est dommage, mais il faut l’accepter. Nos supporters vont nous manquer, j’espère qu’on pourra les rendre heureux, même si c’est derrière leur écran”, a souligné le coach olympien avant d’expliquer que ses joueurs avaient parfaitement pris la mesure de l’enjeu de cette rencontre. “Je n’ai pas besoin de leur enlever de la pression. C’est normal qu’il y en ait, à chaque match. On doit juste mettre en place notre jeu et s’appliquer à ne rien rater (…) Il ne faudra pas faire d’erreurs pour prendre au moins un point”, a-t-il

Igor Tudor, OM

OM : Tudor annonce une mauvaise nouvelle avant le Sporting Portugal

Présent devant les médias ce lundi à la veille de la réception du Sporting Lisbonne en Ligue des champions (18h45), Igor Tudor a évoqué le cas de Sead Kolasinac. Alors que l’Olympique de Marseille devra enchaîner les matchs à un rythme effréné jusqu’à la prochaine Coupe du monde, le défenseur bosnien manquera quasiment tout le mois d’octobre. “Il devrait être absent pendant trois semaines. Tout le reste du groupe devrait être là”, a expliqué l’entraîneur marseillais en conférence de presse. Kolasinac s’était blessé à l’entraînement juste avant le déplacement à Angers vendredi dernier (0-3).

Youcef Belaïli, Stade Brestois

Algérie : Belaïli sort du silence et lâche ses vérités !

Arrivé en janvier dernier au Stade Brestois, Youcef Belaïli (30 ans) ne laissera pas un souvenir impérissable en Bretagne. Libéré par le club de Ligue 1 il y a quelques jours, l’attaquant algérien a tenu à remettre certaines choses au clair. Youcef Belaïli est sorti du silence ce lundi en passant par le biais de la Fédération algérienne de football, afin de faire taire les critiques sur son comportement en dehors des terrains lors de son passage à Brest. “Ce n’est pas la première fois que ma carrière connaît un changement de trajectoire, sachant que c’est le propre de tout footballeur. Ma séparation avec le Stade Brestois 29 est intervenue dans un cadre tout à fait normal et dans le respect du cadre contractuel, même si certains ont voulu salir mon image m’accusant d’actes répréhensibles que j’ai d’ailleurs battu en brèche avec preuves à l’appui”, a d’abord confié l’ailier des Fennecs, accusé notamment d’avoir dégradé la maison qu’il louait pendant son passage à Brest. Belaïli et le Qatar Passé par le Qatar SC avant son arrivée en Europe, Belaïli a également tenu à faire taire une autre rumeur insistante. “Après avoir déformé, il y a quelques mois, mes paroles pour me discréditer aux yeux de cette même opinion, voilà que certains en profitent encore une fois en m’attribuant d’autres déclarations en réponse, soi-disant, à des attaques de la presse qatarie (…) Je saisis, à cet effet, l’organe officiel de la Fédération algérienne de football pour apporter un démenti cinglant à toutes ces rumeurs colportées à

Olympique Lyonnais-FC Barcelone, Ligue des champions

C1 (f) : le PSG et l’OL sont fixés, le tirage complet

Le tirage au sort de la phase de groupes de la Ligue des Champions féminine a été effectué ce lundi.  Les deux équipes françaises qualifiées pour cette édition 2022-23 sont désormais fixées. L’Olympique Lyonnais est tombé dans le groupe C avec Arsenal, la Juventus Turin et Zurich. Les Parisiennes seront dans le groupe A avec Chelsea, le Real Madrid et Vllaznia. 🏆 𝐆𝐫𝐨𝐮𝐩 𝐬𝐭𝐚𝐠𝐞 𝐝𝐫𝐚𝐰: ✔️ Predict the four group winners ⤵️#UWCLdraw // #UWCL — UEFA Women’s Champions League (@UWCL) October 3, 2022

PSG : un joueur parisien déclare sa flamme au coach d’un grand rival

L’une des recrues estivales du Paris Saint-Germain, Fabian Ruiz (26 ans), a expliqué pourquoi il restera marqué à jamais par Carlo Ancelotti. Arrivé cet été dans la capitale française en provenance du Napoli contre un chèque de plus de 20 millions d’euros (bonus compris), le milieu de terrain espagnol garde un profond respect pour le technicien italien, qui l’avait fait venir en Serie A en 2018. Fabian Ruiz a d’ailleurs été marqué par son licenciement en décembre 2019. Lors d’un entretien accordé à Amazon Prime, l’ancien Napolitain est revenu sur cet épisode. “J’ai mis un post quand il a été licencié, parce qu’il a parié sur moi, qui avait 22 ans et venait du Betis. Il m’a donné confiance dans un club aussi grand que Naples et m’a fait jouer la Ligue des champions, ce qui était un rêve pour moi, alors je lui suis reconnaissant pour la confiance qu’il m’a transmise”, a confié le néo-Parisien. Le calendrier infernal du PSG, une chance à saisir Arrivé sur le tard à Paris lors du mercato estival, Fabian Ruiz a eu une préparation perturbée. Son transfert au PSG aurait dû se concrétiser beaucoup plus tôt dans l’été mais Naples voulait d’abord lui trouver un remplaçant dans l’entrejeu. Ce manque de rythme s’est fait ressentir lors des premières semaines, ce qui explique son faible temps de jeu depuis son transfert. Titularisé face à Nice samedi soir lors de la 9e journée de Ligue 1 (2-1), l’Espagnol n’a pas montré son meilleur visage et n’a pas su faire oublier

Peter Bosz, OL, Olympique Lyonnais

OL : Aulas annonce la couleur pour Bosz

La pression s’accentue sur Peter Bosz, après la quatrième défaite d’affilée de l’Olympique Lyonnais sur la pelouse du Racing Club de Lens (0-1, 9e journée de Ligue 1), dimanche. L’entraîneur néerlandais, pas menacé à ses yeux, va-t-il conserver son poste ? Interrogé par L’Equipe, le président rhodanien Jean-Michel Aulas lui a accordé sa confiance. “On va préparer le match contre Toulouse pour le gagner et après on fera le point. On perd contre une très bonne équipe et surtout par un arbitre qui décide du sort du match. Le sort des matches se joue sur pas grand-chose. On est 7es et il faut gagner vendredi. Vincent (Ponsot, le directeur du football) et Bruno (Cheyrou, le responsable de la cellule de recrutement) font du très bon travail… Et il faut être patient avec Peter (Bosz).” Sur Twitter, “JMA” a déploré un “bashing” constant contre l’Olympique Lyonnais.