Euro : “ramener quelque chose à la maison”, Donnarumma envoie un message osé après la qualif’

Euro : “ramener quelque chose à la maison”, Donnarumma envoie un message osé après la qualif’

Après avoir tremblé jusque dans les derniers instants de la rencontre, l’Italie a tout de même obtenu son billet pour l’Euro 2024 suite à son match nul contre l’Ukraine (0-0). Ce parcours chaotique n’a cependant visiblement pas trop impacté Gianluigi Donnarumma qui s’est exprimé face à la presse après le coup de sifflet final. De l’autre côté des Alpes, le soulagement est immense en ce mardi 21 novembre. L’Italie participera en effet finalement au prochain Championnat d’Europe des Nations qui se déroulera en Allemagne à l’été 2024. Il aura donc bien fallu attendre l’ultime match de cette phase de qualification pour que la Squadra Azzura soit enfin fixée sur son sort. Une défaite face à l’Ukraine aurait en effet privé l’Italie d’Euro, un cauchemar pour la Nazionale qui avait déjà raté les deux dernières éditions de la Coupe du monde. En dépit des assauts des Ukrainiens en deuxième mi-temps et une action très polémique dans les ultimes secondes du temps additionnel, les hommes de Luciano Spalletti auront donc tenu bon. Malgré ce dénouement heureux mais pas forcément rassurant quant à la suite des évènements, Gianluigi Donnarumma s’est montré plutôt ambitieux sur les objectifs de sa sélection au micro de Rai 1. L’Italie ira en Allemagne pour défendre son titre “Nous sommes super contents: après toutes les difficultés que nous avons rencontrées, nous aussi, on sera en Allemagne et nous y allons en tant que champions d’Europe en titre pour gagner, pour ramener quelque chose à la maison”, a ainsi promis le portier du Paris Saint-Germain

PSG : “un jour, je le ferai…”, une recrue estivale fait une promesse pour son avenir

PSG : “un jour, je le ferai…”, une recrue estivale fait une promesse pour son avenir

Recruté en juillet dernier par le Paris Saint-Germain, Cher Ndour est encore loin d’avoir trouvé sa place dans le club de la capitale. Si le milieu de terrain espère bien finir par s’imposer sous ses nouvelles couleurs, l’Italien n’en oublie pas ses terres natales…  Tout comme Ousmane Dembélé ou Randal Kolo Muani, entre autres, Cher Ndour s’est engagé avec le Paris Saint-Germain lors du dernier mercato estival, en provenance du Benfica. Son transfert a tout de même fait un peu moins de bruit que l’arrivée des deux Tricolores dans la capitale. À seulement 19 ans, celui qui possède aussi la nationalité sénégalaise a en effet encore tout à prouver au très haut niveau. Avec seulement 25 petites minutes jouées en Ligue 1 depuis le début de la saison sous les ordres de Luis Enrique, le natif de Brescia fait évidemment face à une forte concurrence. Ce dernier pourrait tout de même bénéficier de la blessure du jeune Warren Zaïre-Emery qui ne rejouera pas avant plusieurs semaines comme Top Mercato vous le relatait récemment. En attendant, Cher Ndour a retrouvé le plaisir de chausser les crampons puisque ce dernier a été appelé en sélection Espoirs avec l’Italie. Le Parisien s’est d’ailleurs montré décisif lors de la large victoire de la Squadra Azzura face à Saint Marin (0-7) en offrant une passe décisive à Alessandro Bianco. Cher Ndour n’a pas oublié l’Italie Le joueur formé à Bergame a également profité de ce passage en Italie pour accorder un entretien à la Rai. Face au célèbre média, le

Le sélectionneur ukrainien se lâche et promet l’enfer aux Italiens !

Le sélectionneur ukrainien se lâche et promet l’enfer aux Italiens !

L’Ukraine et l’Italie s’affrontent ce lundi soir à Leverkusen en Allemagne dans le cadre de la dernière journée des éliminatoires de l’Euro 2024. Avant cette “finale”, dont le vainqueur sera automatiquement qualifié pour l’Euro en Allemagne (14 juin-14 juillet), les deux équipes sont à égalité (13 points) avec un bilan quasi-similaire (quatre victoires, un match nul, deux défaites). Les Italiens sont malgré tout en ballotage favorable grâce à leur victoire au match aller à Milan en septembre (2-1) et peuvent se contenter d’un simple match nul pour assurer la 2e place du groupe derrière l’Angleterre (19 points).  Monday's fixtures ⚽️#EURO2024 pic.twitter.com/reYwLS0weR — UEFA EURO 2024 (@EURO2024) November 20, 2023 Rebrov y croit dur comme fer Interrogé en conférence de presse sur cette rencontre décisive, le sélectionneur de l’Ukraine a tenu un discours offensif. “Je pense que nous avons une chance de nous qualifier, une très bonne chance, en particulier sur ce match qui est différent de celui à San Siro. Parce que nous aurons nos supporters ici et un stade plein nous soutiendra. Je me souviens de notre match en Allemagne, à Brême (3-3 contre l’Allemagne en amical le 12 juin dernier). Le soutien des Ukrainiens était important et je suis sûr que l’ambiance sera la même”, a lâché Sergueï Rebrov devant les médias. “Montrer notre force” Le coach ukrainien est convaincu que le contexte de ce match pourrait transcender ses joueurs, même s’ils ne joueront pas vraiment à domicile. “Cela changera l’état d’esprit des joueurs, parce que lorsque vous arrivez dans un San Siro

Juventus : “Quand on a une histoire comme ça…”, la confidence de Rabiot sur son avenir

Juventus : “Quand on a une histoire comme ça…”, la confidence de Rabiot sur son avenir

Prolongé d’une saison l’été dernier par la Juventus, Adrien Rabiot sera de nouveau en fin de contrat à l’été 2024. Le Français pourrait donc s’engager où il le désire. Courtisé par plusieurs écuries européennes, dont certaines en Premier League, un championnat qu’il rêve de découvrir, Adrien Rabiot avait finalement étendu son bail d’une saison avec la Juventus jusqu’en juin 2024. Le Français se retrouvera donc dans la même situation à un an d’intervalle. “J’ai décidé de prolonger à la Juventus cette saison parce que je me sens bien, j’ai fait une très grosse saison l’an dernier. Et rester dans un environnement que je connais bien, à un an de l’Euro, ça me paraissait être la meilleure option“, avait-il confié mi-octobre. Cette saison, l’ancien joueur du Paris Saint-Germain continue évidemment d’être un titulaire indiscutable dans le Piémont et porte même le brassard de capitaine suite aux blessures de Danilo et Alex Sandro. De quoi l’inciter à prolonger une seconde fois son contrat avec la Vieille Dame dans quelque mois ? Interrogé par RTL, Adrien Rabiot a avoué que son rôle au sein de l’équipe l’amenait à réfléchir encore davantage. “Il faut mesurer cette chance, être reconnaissant” “Porter ce brassard c’est une fierté, reconnaît le milieu de terrain de l’équipe de France. On fait partie de l’histoire et cette histoire a un poids. Si ça me fait réfléchir sur mon avenir ? Oui, bien sûr. Il y a très peu de clubs comme ça dans le monde, je ne sais même pas s’il y en a une

L’agent de Tudor explique ce qui a coincé avec Naples

L’agent de Tudor explique ce qui a coincé avec Naples

Suite au limogeage de Rudi Garcia, Igor Tudor est devenu l’une des priorités de Naples pour prendre la succession du Français. Mais Aurelio de Laurentiis a finalement opté pour Walter Mazzarri. Igor Tudor devra attendre encore un peu avant retrouver un banc. Le technicien croate a quitté l’Olympique de Marseille à la fin de la saison dernière et est toujours à la recherche d’un projet à la hauteur de ses ambitions. Prendre les rênes du Napoli, champion d’Italie en titre et présent en Ligue des Champions était une belle opportunité pour l’ancien défenseur central. Son profil a bien été étudié et ce dernier faisait partie de la short-list des dirigeants, mais Aurelio de Laurentiis a choisi Walter Mazzarri pour occuper le poste. Dans les colonnes de La Gazetta dello Sport, l’agent du Croate s’est confié sur les discussions entre les deux parties. “Il n’aurait jamais accepté un contrat de sept mois” Le système de jeu et la durée du contrat ont bloqué l’arrivée d’Igor Tudor en Campanie : “Lorsqu’un club de ce calibre appelle, c’est merveilleux, confie d’abord son représentant. Mais il faut ensuite analyser ce qui est nécessaire et de quelle manière. Je pense que les meilleurs écouteraient avec intérêt une proposition de De Laurentiis. Il n’y a pas de déception. Il s’agissait simplement de deux idées trop différentes pour être compatibles. Naples voulait un entraîneur pour poursuivre sur un 4-3-3 et Igor Tudor cherche un projet dans lequel il peut s’impliquer à plus long terme. Il n’aurait jamais accepté un contrat de sept

Montpellier : Savanier snobe un cador, “j’aurais pu toucher beaucoup plus d’argent”

Montpellier : Savanier snobe un cador, “j’aurais pu toucher beaucoup plus d’argent”

Fidèle à Montpellier depuis 2019, Téji Savanier révèle avoir refusé l’offre d’un club phare du continent, avant de prendre la décision de rejoindre le club héraultais. Sa carrière aurait pu connaître une autre destinée. Recruté pour zéro centime par les dirigeants de Montpellier au cours de l’été 2019, Téji Savanier recevait à l’époque d’autres propositions bien plus alléchantes sportivement et financièrement que celle mise sur la table par le MHSC. Interviewé jeudi par RMC Sport, l’expérimenté milieu de terrain offensif du club basé dans l’Hérault est revenu sur cette intersaison durant laquelle il quittait le Nîmes Olympique pour Montpellier. Le joueur de 31 ans explique ainsi avoir décliné l’offre d’une formation phare du championnat d’Italie. “Il y a eu Lyon, il y a eu Milan mais c’est l’année où je signe à Montpellier.” “L’argent ne fait pas le bonheur” “J’ai fait passer ma famille avant ma carrière, c’est plus important. J’aurais pu toucher beaucoup plus d’argent au Milan mais j’aurais été malheureux. À Montpellier je suis chez moi, je vis toujours dans mon quartier (…) Beaucoup de personnes autour de moi me disaient d’aller au Milan, mais moi si je partais là-bas je n’aurais pas été bien, sans ma famille.” Le natif de la cité montpelliéraine poursuit en ce sens : “Tout le monde me parlait d’argent mais l’argent ne fait pas le bonheur. Je ne vais pas me plaindre aujourd’hui, je ne dis pas que je suis mal payé à Montpellier, loin de là, mais je suis très bien chez moi avec ma famille,

Naples : “Ce n’est pas ainsi que j’imaginais…”, Garcia sort du silence sur son limogeage

Naples : “Ce n’est pas ainsi que j’imaginais…”, Garcia sort du silence sur son limogeage

Remplacé par Walter Mazzarri sur le banc de Naples, Rudi Garcia a lâché quelques mots sur les réseaux sociaux… Naples a scellé mardi le sort de Rudi Garcia. Plus que jamais fragilisé par la défaite à domicile des Azzurri contre Empoli (0-1), dimanche dernier lors de la 12e journée de Serie A, l’entraîneur français a été limogé par la direction du dernier champion d’Italie. Remplacé dans la foulée par l’Italien Walter Mazzarri, nommé alors que le technicien croate Igor Tudor semblait tenir la corde, le manager tricolore était jusque-là resté silencieux sur son départ précipité. Ce mercredi, le natif de Nemours a utilisé les réseaux sociaux afin d’évoquer pour la première fois la fin de sa collaboration avec les Napolitains. Walter Mazzarri è il nuovo allenatore del Napoli.⁰Bentornato Mister! pic.twitter.com/i5EXAziuVP — Official SSC Napoli (@sscnapoli) November 14, 2023 “Bonne chance pour la suite” L’homme de 59 ans ne cache pas sa déception sur X, anciennement Twitter. “Ce n’était pas ainsi que j’imaginais saluer les supporters napolitains qui ont soutenu mon succès dès le premier jour. Mes plus sincères remerciements vont à eux, aux joueurs et aux proches de l’équipe et bonne chance pour la suite du championnat et de la Champions League. RG”, a écrit l’ancien entraîneur de l’AS Rome, accompagnant son message d’adieux d’une photo sur laquelle on le voit le visage marqué. Non era così che immaginavo di salutare i tifosi napoletani che hanno supportato la mia avvenuta dal primo giorno. A loro, ai giocatori e alle persone vicine alla squadra va un

FIFA 24 Ultimate Team : le top 10 des meilleurs DD dans EA Sports FC

FIFA 24 Ultimate Team : le top 10 des meilleurs DD dans EA Sports FC

L’actualité d’EA Sports FC 24 se poursuit sur Top Mercato avec, dans notre dernière série d’articles, un top 10 des meilleurs joueurs pour chaque poste, pour vous aiguiller au mieux dans la jungle des milliers d’éléments de la base de données du dernier FIFA. Ce mercredi, on vous dévoile le top 10 des défenseurs droits pour le mode Ultimate Team (UT) d’EAFC 24. Après les Icônes et les Héros, puis les meilleures pépites, nous avons tenté de vous diriger, dans nos deux derniers articles sur le jeu phare d’EA Sports, vers les meilleurs gardiens et les meilleurs défenseurs gauches du jeu, pour vos parties endiablées dans UT. Cette semaine, comme pour les deux précédentes, nous devons préciser que notre top 10 ne rassemble pas strictement les meilleurs joueurs du point de vue de la note générale, ni les plus chers, mais un mélange des deux, pour proposer une liste alliant, autant que possible, le rapport qualité-prix le plus intéressant. Pour les latéraux droits, aucun joueur a plus d’un million de crédits n’émerge, mais certains – en fait, deux, essayez de deviner lesquels -, dépassent allègrement les 800K, ce qui est une très forte somme. Ils sont présents dans notre top, mais pas aux deux premières places, pour laisser place à des profils plus accessibles ! Le top 10 des défenseurs droits Ce mercredi, donc, place aux latéraux droits. Contrairement aux gardiens, les arrières, droits ou gauches, sont très importants dans EAFC 24. Comme vous évoluez le plus souvent avec une défense à 4 ou 5, vous faites

Le PSG lorgne un défenseur du Milan AC

Le PSG lorgne un défenseur du Milan AC

Le PSG aurait coché le nom d’un joueur du Milan AC pour améliorer son arrière-garde. Luis Campos entend encore apporter de la concurrence dans l’axe. L’été dernier, le PSG a obtenu les signatures de Milan Skriniar et Lucas Hernandez, pour améliorer l’axe de sa défense. Mais Luis Campos n’entend apparemment pas s’arrêter là. Le Portugais souhaiterait amener un élément supplémentaire en provenance du Milan AC. Selon les renseignements recueillis par Fichajes.net, les dirigeants parisiens en pincent pour Fikayo Tomori, qui évolue dans les rangs des Rossoneri depuis l’été 2021. Âgé de 25 ans, l’international anglais (4 sélections) né au Canada a pris part à 15 rencontres, toutes compétitions confondues, cette saison. Un transfert évalué à 40 millions d’euros Le club milanais a déboursé 32 millions d’euros pour le faire signer depuis Chelsea, en 2021. Le joueur n’était en effet pas parvenu à s’imposer chez les Blues. Une signature au PSG pourrait lui permettre de franchir un palier, mais il serait confronté à une concurrence sévère. Outre Skriniar et Hernandez, l’effectif de Luis Campos compte également Marquinhos et Presnel Kimpembe. Soit quatre internationaux expérimentés. Luis Campos est réputé pour sa capacité à élaborer des effectifs équilibrés et compétitifs. Si l’intérêt pour Fikayo Tomori se confirme, on peut supposer qu’il pourrait s’accompagner d’un départ au sein du groupe parisien. Sa venue pourrait notamment compenser le possible départ de Presnel Kimpembe, dont le contrat est censé se terminer en juin 2024. Aux dernières nouvelles, le Français disposait d’une offre de prolongation, mais ne l’avait encore pas validée. Depuis

PSG : “après le match, on ressent…”, Donnarumma évoque l’accueil de San Siro

PSG : “après le match, on ressent…”, Donnarumma évoque l’accueil de San Siro

Actuellement en sélection avec la Squadra Azzura, Gianluigi Donnarumma s’est confié sur son retour à San Siro pour défier le Milan AC en Ligue des Champions la semaine dernière. Malgré un bon match de son portier, le Paris Saint-Germain est reparti avec une défaite dans l’escarcelle sur la pelouse de San Siro mardi dernier (2-1). Les hommes de Luis Enrique avaient pourtant ouvert le score d’entrée de jeu, mais ont ensuite craqué à deux reprises. L’un des évènements de cette rencontre, outre l’affrontement des frères Hernandez, était le retour de Gigio Donnarumma en Lombardie. Sans surprise, le gardien de but transalpin a été accueilli de manière glaciale par ses anciens supporters, ses derniers jetant des liasses de billets sur la pelouse pour dénoncer ce qu’ils dépeignent comme un comportement de mercenaire. Après la rencontre, Kylian Mbappé avait notamment trouvé ces attaques “too much“, comme il l’avait confié à la presse. Présent face aux médias lors du rassemblement de l’Italie, le principal intéressé s’est confié sur son retour à San Siro. “Après le match, on évacue les émotions” Le joueur de 24 ans s’est également remémoré son premier retour, avec la sélection, en 2021, en Ligue des Nations : “Cela n’a pas été facile en octobre 2021  et ce n’était pas facile non plus cette fois, a lancé Donnarumma en conférence de presse. Sur le terrain, vous essayez de ne pas vous laisser distraire par quoi que ce soit, en donnant tout ce que vous avez pour l’équipe. C’est sûr qu’après le match, on le ressent

Naples : “Je n’ai pas d’équipe préférée, mais…”, Osimhen dévoile sa destination rêvée

Naples : “Je n’ai pas d’équipe préférée, mais…”, Osimhen dévoile sa destination rêvée

L’attaquant Victor Osimhen s’est confié sur son avenir à Naples, sur les offres reçues cet été et sur sa destination préférée. L’ancien Lillois a confié à son compatriote John Obi Mikel, ex-milieu de Chelsea désormais retraité des terrains, avoir été approché par l’Arabie saoudite : “Je dois être honnête, je n’ai jamais pensé à partir, notamment parce que Naples voulait que je reste. Mais lorsque l’offre de l’Arabie saoudite est arrivée, il était difficile de la refuser. Chaque fois que je disais non, ils augmentaient l’offre, et encore, et encore, et encore. C’était une somme sensationnelle qui aurait changé ma vie, mais finalement, je leur ai dit : non les gars, je reste où je suis”. Osimhen ouvre la porte à deux clubs Le Nigérian, en forme individuellement – 6 buts en 10 matchs – alors que Naples a viré ce mardi le coach, Rudi Garcia, pour engager Walter Mazzarri, a par contre une préférence pour un championnat, et deux formations : “Je n’ai pas d’équipe préférée, mais j’ai deux maillots : Chelsea et Manchester United. J’ai beaucoup d’amis qui sont fans de Chelsea, un peu moins de United. La Premier League est le championnat le plus apprécié et le plus suivi par tous les footballeurs africains”. 🚨 Victor Osimhen est ouvert à l’idée de signer à Chelsea. 👉 https://t.co/P7jHSUbjHO • — PLFrance_ 🇫🇷 (@PLFrance_) November 14, 2023 Une déclaration qui devrait agiter les Blues, en difficulté en Premier League (10ᵉ), alors que Manchester United a recruté le buteur danois de 20 ans, Rasmus Hojlund,

OL : “j’en ai vu beaucoup…”, Grosso ne lâche pas Cherki !

OL : “j’en ai vu beaucoup…”, Grosso ne lâche pas Cherki !

Longtemps cajolé durant le mandat de Laurent Blanc, le jeune talent Rayan Cherki se retrouve de nouveau mis sous pression depuis l’arrivée de l’entraîneur Fabio Grosso sur le banc de l’Olympique Lyonnais. En effet, l’Italien n’hésite pas à reléguer le milieu offensif de 20 ans sur le banc et personne n’a oublié qu’il l’avait écarté du groupe pour le choc contre l’Olympique de Marseille, qui n’a finalement pas eu lieu suite au caillassage du bus. Après une entrée en jeu le week-end dernier face à Metz (1-1), Grosso a surpris ce dimanche en titularisant le Gone sur le terrain de Rennes (1-0) dans le cadre de la 12e journée de Ligue 1. Grosso juge la titularisation de Cherki Malgré le premier succès décroché par l’OL cette saison, Cherki ne s’est toutefois pas montré à son avantage et son coach, qui l’a remplacé à la 64e minute par Jeffinho, a donc effectué un nouveau rappel à l’ordre à l’issue de la rencontre. «C’est important de comprendre que sur le terrain, on joue en équipe. Un joueur tout seul gagne difficilement. On parle tout le temps de lui (Cherki, ndlr). On sait que c’est un joueur de talent. J’en ai vu beaucoup avec du talent, mais je peux vous garantir que même sans talent, on peut faire une bonne carrière. C’est important d’avoir du talent, mais ça doit être quelque chose en plus. La base c’est d’avoir un super état d’esprit et la solidarité avec ses coéquipiers», a lancé l’Italien en conférence de presse. Fabio Grosso à

Naples : c’est fini pour Rudi Garcia… Un ex-entraîneur de l’OM favori pour le remplacer !

Naples : c’est fini pour Rudi Garcia… Un ex-entraîneur de l’OM favori pour le remplacer !

C’est terminé pour Rudi Garcia… En difficulté depuis son grand retour en Serie A l’été dernier, l’entraîneur de Naples va être limogé, indiquent ce dimanche à l’unisson L’Equipe, le journaliste Fabrizio Romano et la presse italienne. Depuis de longues semaines déjà, le technicien français avait une épée de Damoclès au-dessus de la tête. Et cette semaine lui aura été fatale. Il y a d’abord eu le décevant match nul à domicile contre l’Union Berlin (1-1) en Ligue des champions, qui ne compromet pas les chances de qualification des Partenopei, 2es de leur groupe, mais les empêche de plier l’affaire. Surtout, le Napoli s’est laissé surprendre sur le fil à la maison par Empoli (0-1) ce dimanche dans le cadre de la 12e journée de Serie A et pointe à une 4e place forcément décevante pour le tenant du titre. 🚨🔵 Napoli manager Rudi Garcia, on the verge of being sacked. It’s matter of time and he will be fired, indications are clear. Napoli board working on replacement. President Aurelio de Laurentiis, on it. pic.twitter.com/RDnl8IzhnX — Fabrizio Romano (@FabrizioRomano) November 12, 2023 Une rencontre prévue avec Tudor Conséquence : Naples va profiter de la trêve internationale pour limoger le successeur de Luciano Spalletti. L’information doit être officialisée dans les prochaines heures. En octobre déjà, le sulfureux président Aurelio De Laurentiis n’avait pas été loin de mettre son coach à la porte. Cependant, le refus d’Antonio Conte de venir s’installer sur le banc l’avait conduit à changer de stratégie et à maintenir Garcia, moyennant un encadrement renforcé

OM : comme André Ayew, ces anciens Marseillais ont fait leur come-back en L1 (Quiz)

OM : comme André Ayew, ces anciens Marseillais ont fait leur come-back en L1 (Quiz)

Ce samedi matin, nous avons appris avec surprise qu’un ancien Phocéen, André Ayew, allait revenir dans le championnat de France. Parti de Marseille en 2015, le Ghanéen de 33 ans, sans contrat depuis cet été, va s’engager au Havre, 7ᵉ de Ligue 1, après avoir connu diverses expériences, en Premier League – Swansea City, West Ham United, Nottigham Forest -, comme en Turquie (Fenerbahçe) ou au Qatar (Al-Sadd). L’attaquant n’est pas le seul à avoir quitté l’OM pour finalement retrouver la Ligue 1, c’est pourquoi Top Mercato a décidé de vous interroger sur le sujet, via une série de 10 questions. Fan de l’OM ou suiveur assidu de la L1, ce test est fait pour vous ! Après avoir répondu aux questions, cliquez sur « terminé » pour obtenir votre note et votre évaluation.

OM : Sanchez pas “du calibre d’Aubameyang”, un journaliste défend l’Olympien

OM : Sanchez pas “du calibre d’Aubameyang”, un journaliste défend l’Olympien

Absent sur blessure contre l’AEK Athènes (2-0), puis face au RC Lens dimanche soir (21h), Pierre-Emerick Aubameyang déçoit depuis son transfert cet été à l’OM. Éjecté de la sélection gabonaise dans la semaine, l’ancien buteur d’Arsenal et de Chelsea vit un début de saison compliqué à Marseille. Pourtant efficace en Europe – 5 buts en 5 rencontres -, l’ancien Stéphanois marque le pas en L1 – 1 réalisation en 10 apparitions, 3 passes décisives -, où l’OM, 9ᵉ du classement avec un match en moins à jouer contre l’OL, a le plus besoin de lui. Défendu par son coach, Gennaro Gattuso, Pierre-Emerick Aubameyang est souvent attaqué dans les médias, par Daniel Riolo ou Stéphane Guy notamment. Sanchez “n’a jamais été un buteur” Sur la Chaîne L’Équipe, le journaliste Guillaume Dufy a pris, lui, la défense du Gabonais, en le comparant à Alexis Sanchez, regretté à Marseille après sa belle saison l’an dernier : “Alexis Sanchez a fait une très bonne saison l’an dernier, mais Alexis Sanchez n’est pas un énorme buteur. À l’époque, tu le prends pour jouer 9 et au final, tu vois qu’il n’a jamais fait une saison à 40 buts comme (Pierre-Emerick) Aubameyang. Quand tu prends Aubameyang, tu ne prends pas un grand “Auba” mais tu peux espérer le relancer et le faire vivre dans ton collectif. Ce que je veux dire, c’est qu’avant de signer à Marseille, Sanchez n’a jamais été un buteur du calibre d’Aubameyang”. C’est lors de la saison 2016-2017 que PEA a inscrit 40 buts en 46 matchs,

Milan AC : “Le PSG a été un peu plus…”, la réaction étonnante de Pioli

Milan AC : “Le PSG a été un peu plus…”, la réaction étonnante de Pioli

L’entraîneur du Milan AC, Stefano Pioli, s’est exprimé en conférence de presse au sujet de la victoire renversante de ses Rossoneri contre le Paris Saint-Germain (2-1). Dos au mur au coup d’envoi, alors dernier du groupe F avec seulement deux points récoltés en trois matchs, le Milan AC se devait de rebondir à l’occasion de la venue mardi soir du Paris Saint-Germain, comptant pour la 4e journée de la phase de poules de la Ligue des champions. Au bout d’une rencontre qui aura vu Milan Skriniar ouvrir la marque pour les Franciliens et mettre les Rossoneri dans une situation délicate, les hommes coachés par Stefano Pioli se sont imposés sur un retourné du Portugais Rafael Leao et une tête de l’attaquant français Olivier Giroud. Après la rencontre gagnée par son équipe, Stefano Pioli a parlé face aux médias de la prestation de ses troupes. Le manager italien a rendu un grand hommage aux partenaires de Mike Maignan… tout en avouant la supériorité du Paris Saint-Germain dans un secteur de jeu particulier. “Nous avons très bien réagi” “Nous avons joué un match fantastique sur le plan mental. D’un point de vue technique, le PSG a été un peu plus fort, nous l’avons laissé jouer et nous avons fait ce que nous avions à faire. Mentalement, nous avons très bien réagi, et maintenant nous devons essayer de rester cohérents, car nous avons encore beaucoup de travail à faire en Ligue des champions.” Si les Milanais ont décroché leur premier succès de la saison en C1, la qualification

PSG : “C’était un peu too much…”, Mbappé recadre les Milanais !

PSG : “C’était un peu too much…”, Mbappé recadre les Milanais !

Débarqué face aux médias à l’issue de la défaite du Paris Saint-Germain contre le Milan AC (1-2), Kylian Mbappé s’en est pris aux supporters du club italien. Très rare face aux journalistes, Kylian Mbappé a accepté hier soir de sortir de son mutisme, au terme du revers concédé par le Paris Saint-Germain sur le terrain du Milan AC (1-2), dans un match comptant pour la 4e journée de la phase de poules de la Ligue des champions. L’attaquant français de 24 ans a ainsi reconnu qu’il aura “manqué pas mal de choses” au club de la capitale pour s’imposer en terre transalpine, une nouvelle défaite à l’extérieur concédée alors que les joueurs de Luis Enrique ont ouvert la marque par Milan Skriniar. “Les supporters font ce qu’ils ont envie” Sa présence devant les médias fut aussi l’occasion pour le champion du monde 2018 de revenir sur l’accueil vécu par son partenaire Gianluigi Donnarumma, pour la première fois de retour à San Siro avec le maillot francilien depuis son départ libre à l’été 2019. Le gardien de but italien n’a ainsi pas échappé aux sifflets nourris de son ancien public, un comportement qui a eu le don d’agacer l’ancien Monégasque. “Il y avait beaucoup de bruits. Ils ont réservé un accueil assez difficile pour ‘Gigio’. Je pense que c’était un peu too much. Mais c’est le football d’aujourd’hui. Les supporters font ce qu’ils ont envie. On ne peut pas leur dire ce qu’ils ont à faire. Nous, on a essayé de protéger ‘Gigio’ du mieux possible.”

FIFA 24 Ultimate Team : le top 10 des meilleurs DG dans EA Sports FC

FIFA 24 Ultimate Team : le top 10 des meilleurs DG dans EA Sports FC

L’actualité d’EA Sports FC 24 se poursuit sur Top Mercato avec, dans notre nouvelle série d’articles, un top 10 des meilleurs joueurs pour chaque poste, pour vous aiguiller au mieux dans la jungle des milliers d’éléments de la base de données du dernier FIFA. Ce mercredi, on vous dévoile le top 10 des défenseurs gauches pour le mode Ultimate Team d’EAFC 24. Avant la sortie du jeu, nous vous avons notamment proposé un article sur les nouvelles Icônes et les nouveaux Héros puis, une fois le dernier opus de FIFA sur le marché, nous avons tenté de vous aiguiller vers les meilleures pépites et les meilleurs joueurs à faire évoluer au début du jeu, avant de nous attarder sur le top des gardiens à acquérir dans Ultimate Team, la semaine passée. Il vous faut noter, cela dit, que nos tops 10 ne sont pas des classements stricts des meilleurs éléments pour chaque poste, ni des plus chers, mais plutôt un mélange des deux, notre but étant d’offrir une solution à toutes les bourses : les meilleurs Icônes du jeu étant inaccessibles financièrement pour la plupart des gamers, l’intérêt de notre top 10 des latéraux réside dans la mixité des prix et des notes générales, pour un résultat certes subjectif, mais on l’espère utile. Le top 10 des défenseurs gauches Cette semaine, donc, place aux latéraux gauches. Contrairement aux gardiens, les arrières gauches ou droits sont très importants dans EAFC 24. Comme vous évoluez pour la plupart avec une défense à 4 ou 5, vous faites souvent face

Argentine : « J’ai vu cinq appels manqués de Mourinho », Dybala a halluciné

Argentine : « J’ai vu cinq appels manqués de Mourinho », Dybala a halluciné

Paulo Dybala a raconté une anecdote concernant son entraîneur à l’AS Rome, José Mourinho. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le Portugais sait instaurer une proximité avec ses joueurs. En décembre dernier, Paulo Dybala est devenu champion du monde en battant la France, en finale du Mondial. L’Albiceleste s’est imposé aux tirs au but (3-3, tab 4-2), et l’attaquant de l’AS Rome, entré une minute avant la fin du match, a marqué son penalty. Au coup de sifflet final, le joueur a reçu des appels de tous ses proches. Mais c’est Jose Mourinho qu’il a appelé en premier. « Il me dit toujours des choses merveilleuses sur les Argentins » « Quand le match contre la France s’est terminé, j’ai pris mon téléphone pour appeler ma famille. Et là, j’ai vu cinq appels manqués de José Mourinho ! Du coup, je pense que je l’ai appelé avant d’appeler ma mère. Il était très heureux pour moi mais aussi pour l’équipe, parce qu’il aime les Argentins. Il me dit toujours des choses merveilleuses sur Angel Di Maria et Lionel Messi aussi. Il les aime beaucoup. Ils lui ont tous apporté quelque chose de plus dans leurs équipes. Gio (Giovani Lo Celso), il était aussi avec Coco (Erik Lamela), avec (Juan) Foyth. Il parle toujours très bien de tout le monde », a expliqué le Romain lors d’un entretien accordé à TYC Sports. La anécdota de Dybala y Mourinho apenas terminó la final de la Copa del Mundo.https://t.co/Q1YvW9iMFu pic.twitter.com/0awnFJMfJj — Gastón Edul (@gastonedul) November 7,

Milan AC : le retour d’Ibrahimovic « ne servira à rien », selon cet ancien

Milan AC : le retour d’Ibrahimovic « ne servira à rien », selon cet ancien

Un ancien de la maison milanaise a commenté le possible retour de Zlatan Ibrahimovic au sein du club rossonero. L’ex-joueur n’est pas du tout convaincu. Ces derniers jours, les rumeurs ont rapporté la possibilité d’un retour de Zlatan Ibrahimovic au Milan AC. L’ex-attaquant pourrait intégrer l’organigramme de son ancien club, à un poste qui n’a pour l’instant pas filtré. Les discussions seraient sur le point d’aboutir. Mais la possibilité du retour du Suédois n’enflamme pas tout le monde. « Je ne pense pas que son retour soit fondamental » Alessandro Costacurta, qui a porté les couleurs du Milan AC entre 1987 et 2007, ne pense pas qu’Ibra ait quelque chose à apporter au sein de l’écurie lombarde. L’ancien défenseur n’a pas été tendre avec le joueur : « Je ne pense pas que son retour soit fondamental pour ramener Milan au sommet de l’Europe. Je n’ai aucune idée de ce qu’il peut faire. Quand vous avez besoin de quelqu’un, cela signifie que l’entraîneur a perdu de sa crédibilité et je ne pense pas que ce soit le cas », a-t-il lancé à Sky Italia. Visiblement, les deux hommes n’entretiennent pas les meilleures relations. Ibrahimovic répondra-t-il ? Le natif de Malmö a défendu les couleurs milanaises entre 2010 et 2012, puis 2019 et 2023. Il a auparavant porté le maillot de la Juventus de Turin (2004-2006) et de l’Inter Milan (2006-2009). Il n’a donc pas évolué avec Costacurta, qui a pris sa retraite en 2007. Leur inimitié date donc a priori liée à d’autres éléments. Pour

PSG : “Tu es à côté de la plaque…” Après Milan, Riolo fracasse une recrue

PSG : “Tu es à côté de la plaque…” Après Milan, Riolo fracasse une recrue

La défaite du Paris Saint-Germain sur le terrain du Milan AC a fait sortir de ses gonds Daniel Riolo. Le journaliste a fustigé la performance d’une recrue estivale. Le Paris Saint-Germain devra cravacher pour accéder aux huitièmes de finale de la Ligue des champions. Après la déroute subie à Newcastle (1-4), le club francilien a concédé mardi une nouvelle défaite hors de ses bases, cette fois contre le Milan AC à San Siro (1-2). Moins catastrophique que face aux Magpies, la prestation des joueurs de Luis Enrique ne rassurera sûrement pas les suiveurs du dernier champion de France. Après le match, Daniel Riolo a rebondi au revers concédé par les coéquipiers de Marquinhos. Au micro de RMC, le journaliste habitué aux coups de gueule s’en est pris ouvertement à une recrue de l’intersaison. Débarqué dans l’effectif de Luis Enrique en provenance de l’Eintracht Francfort, contre un chèque de 95 millions d’euros, Randal Kolo Muani a déçu contre les Rossoneri. Buteur à l’aller et titularisé pour cette seconde manche, l’avant-centre français a été remplacé par Gonçalo Ramos à l’heure de jeu. “Dur d’être méchant avec lui, mais…” Daniel Riolo trouve que l’ancien Nantais n’est pas à la hauteur à la pointe de l’attaque. “Giroud aujourd’hui, il est meilleur que Kolo Muani. Dans le rôle de 9, tu le (Giroud) mettais au PSG, le match, tu le gagnes avec lui. Dans les remises, il est bon, Kolo Muani ne sait pas faire ça, il n’est pas bon dans ce style-là. Il va falloir se poser cette question.

Milan AC : “Je suis cuit mais…”, Giroud se lâche après le PSG !

Milan AC : “Je suis cuit mais…”, Giroud se lâche après le PSG !

Héros de la victoire renversante du Milan AC contre le Paris Saint-Germain, en Ligue des champions, Olivier Giroud était aux anges après la rencontre. Dernier du groupe F avec deux points, au coup d’envoi, sans succès lors des trois premières journées, le Milan AC se devait se sortir le grand jeu contre le Paris Saint-Germain afin de se relancer dans la course à la qualification en huitièmes de finale de la Ligue des champions. Plus que jamais dos au mur après le but de Milan Skriniar, le club de la Lombardie a renversé les Franciliens dans son antre de San Siro (2-1), mardi soir, une première victoire dans la compétition glanée sur des buts de Rafael Leao et Olivier Giroud. À 1-1, l’attaquant français a ainsi offert les trois points aux Rossoneri, à la 50e minute, en trompant de la tête Gianluigi Donnarumma sur un centre côté gauche de Théo Hernandez. “On a été efficaces et généreux” Dès le coup de sifflet final, le champion du monde 2018 a confié sa première réaction, pour RMC Sport. L’artificier de 37 ans rend hommage à ses partenaires. “Je n’étais pas plus inquiet que ça. Je savais qu’il fallait être à 100-110 % ce soir. On n’a pas reproduit les erreurs de l’aller. On savait se créer des occasions, mais il fallait être plus tueurs dans la surface, la dernière passe. On a été efficaces et généreux. On a respecté parfaitement le plan de jeu.” Le natif de Chambéry conclut sur une pointe d’humour, comme un symbole de l’engagement

PSG : “Ça ne dépend que de nous…”, le coup de pression de Marquinhos

PSG : “Ça ne dépend que de nous…”, le coup de pression de Marquinhos

Marquinhos a analysé la défaite du Paris Saint-Germain contre le Milan AC (1-2), mardi soir en Ligue des champions. Un nouvel accroc à l’extérieur pour le Paris Saint-Germain. Un peu plus d’un mois après une humiliation à Newcastle (1-4), c’est cette fois sur le terrain du Milan AC que le club de la capitale s’est incliné mardi soir (1-2), à l’occasion de la 4e journée de la phase de poules de la Ligue des champions. Les visiteurs franciliens ont pourtant pris les commandes de la rencontre sur un but de Milan Skriniar, mais les joueurs de Stefano Pioli sont parvenus à renverser les débats grâce à des réalisations de Rafael Leao et Olivier Giroud. “Ils ont bien défendu” Dès le coup de sifflet final, Marquinhos a livré son ressenti sur le déroulement des débats, au micro de RMC Sport. “On a bien démarré. On les a pressés haut. Milan a joué sur ses qualités. On a subi la pression. Le match était ouvert. Ils ont bien défendu après le deuxième but. On a eu des difficultés à se procurer des occasions et à trouver des espaces (…) Ils ont été plus décisifs que nous. On a essayé en fin de match, mais on n’a pas réussi.” Le défenseur central brésilien s’est également prononcé sur les chances de qualification en huitièmes de finale. Le moment choisi par le capitaine parisien pour faire passer un message fort à ses coéquipiers. “Tout est ouvert mais ça ne dépend que de nous. Il faut faire le job à la maison contre

Milan AC – PSG, Enrique : “On n’a pas réussi à…”

Milan AC – PSG, Enrique : “On n’a pas réussi à…”

L’entraîneur du Paris Saint-Germain, Luis Enrique, s’est exprimé dans la foulée de la défaite sur la pelouse du Milan AC (1-2), en Ligue des champions. Une présence du Paris Saint-Germain en huitièmes de finale de la Ligue des champions est loin, très loin d’être assurée. La faute au revers concédé mardi soir par les coéquipiers de Kylian Mbappé face aux Italiens du Milan AC (1-2), à San Siro, sur des buts de Rafael Leao et Olivier Giroud, et ce alors que Milan Skriniar a pourtant ouvert la marque. La deuxième défaite à l’extérieur, en quatre journées, après le fiasco à Newcastle (1-4). 2 – Paris a perdu 2 de ses 3 derniers matches de phase de groupes en Ligue des Champions (1 victoire), soit autant de revers que lors de ses 18 précédentes rencontres de ce genre dans la compétition (12 succès, 4 nuls). Inquiétant ? #ACMPSG pic.twitter.com/aNawakXtS0 — OptaJean (@OptaJean) November 7, 2023 Dès le coup de sifflet final, Luis Enrique a répondu à nos confrères de RMC Sport. L’entraîneur espagnol regrette que ses hommes ne soient pas parvenus à garder jusqu’au bout la mainmise sur la rencontre. “C’était un match serré. Cela aurait pu se passer autrement. On a marqué les premiers, mais on n’a pas réussi à contrôler le match.” “C’est le groupe de la mort” Le coach parisien se montre tout de même beau joueur avec les Rossoneri. “Milan a joué un grand match. Physiquement et techniquement, c’est une grande équipe. Ils ont réussi à utiliser les espaces en attaque. On

PSG : “Il a manqué…”, Mbappé sort du silence après Milan !

PSG : “Il a manqué…”, Mbappé sort du silence après Milan !

Kylian Mbappé s’est présenté devant les journalistes après la défaite subie mardi soir par le Paris Saint-Germain contre le Milan AC à San Siro (1-2), en Ligue des champions. Le Paris Saint-Germain se complique la tâche en vue de la qualification en huitièmes de finale de la Ligue des champions. Pourtant lancé vers un nouveau succès après le but de Milan Skriniar (9e), le club de la capitale s’est incliné hier soir face au Milan AC à San Siro (1-2), dans ce match de la 4e journée de la phase de poules, les Rossoneri de Stefano Pioli ayant renversé les joueurs de Luis Enrique sur des buts de Rafael Leao (12e) et Olivier Giroud (50e). Resté jusque-là muet face aux médias, Kylian Mbappé a cette fois accepté de se présenter devant les journalistes, en zone mixte. Très marqué, l’attaquant français a donné son ressenti sur la contre-performance du champion de France en titre. “C’est une deuxième défaite à l’extérieur. Ce n’est jamais facile de perdre. On est déçus. Il a manqué pas mal de choses. On va essayer de réagir à la maison contre Newcastle.” La star de 24 ans a peiné à trouver des explications à la défaite des siens. “On est déçus. On a essayé de mettre tous les ingrédients de notre côté pour l’emporter. Ça n’est pas passé. On va essayer de réagir contre Newcastle à la maison. On a essayé de marquer le deuxième but, ils l’ont marqué avant nous. On a essayé de réagir, mais c’était trop tard. On rentre à la

Ibrahimovic devrait faire son grand retour à l’AC Milan !

Ibrahimovic devrait faire son grand retour à l’AC Milan !

Le Suédois Zlatan Ibrahimovic est en discussions avancées pour revenir dans son ancien club, l’AC Milan. L’attaquant, passé par de nombreux clubs durant son long parcours, comme le PSG, l’Inter, le FC Barcelone, Manchester United ou encore la Juventus, a fini sa carrière dans le club lombard, en juin dernier. Célébré par le public de San Siro, le Suédois, ému, a annoncé quitter la formation lombarde en fin de contrat, après une année marquée par les blessures – 4 matchs disputés. Le lendemain de son départ, le buteur a annoncé raccrocher les crampons de manière définitive, à 42 ans. Ibrahimovic prêt à intégrer la direction ? Selon les révélations du journaliste Gianluca Di Marzio, Zlatan Ibrahimovic discute avec la direction de l’AC Milan pour faire son grand retour en Lombardie, dans un rôle encore non défini, mais qui devrait être “opérationnel” dans “le domaine sportif”. Tout juste retraité, l’ex-Parisien entrerait dans sa nouvelle vie de dirigeant par la grande porte. #Milan, incontro tra #Furlani e #Cardinale per parlare del ritorno di #Ibrahimovic. Lo svedese dovrebbe avere un ruolo operativo nell'area sportivahttps://t.co/CXDbddxfEo — Gianluca Di Marzio (@DiMarzio) November 7, 2023 Le PDG de l’AC Milan, Furlani, s’est exprimé à ce sujet, dans des propos relayés par Fabrizio Romano sur X – anciennement Twitter : “Il y a une chance que Zlatan (Ibrahimovic) revienne parmi nous dans la direction. Nous sommes dessus, nous serions fiers. Nous sommes en pourparlers avec Zlatan pour discuter des prochaines étapes”. 🔴⚫️ AC Milan CEO Furlani: “There’s a chance to have Zlatan

Match Milan AC – PSG : chaîne TV et compos officielles

Match Milan AC – PSG : chaîne TV et compos officielles

Le Paris Saint-Germain retrouve le Milan AC, mardi soir à San Siro, dans le cadre de la 4e journée de la phase de poules de la Ligue des champions. Chaîne TV, compos probables… Voici les informations à connaître sur la rencontre. Le contexte de Milan AC – PSG Deux semaines après une large victoire au Parc des Princes (3-0), le Paris Saint-Germain vise un nouveau succès contre le Milan AC, cette fois à San Siro, afin de se rapprocher de la qualification en huitièmes de finale de la Ligue des champions. Avec six points, le club de la capitale domine le groupe F avec deux longueurs d’avance sur le Borussia Dortmund et Newcastle, tandis que les Rossoneri de Stefano Pioli se trouvent déjà dos au mur après seulement deux nuls décrochés en trois journées. Dauphins de Nice, les hommes de Luis Enrique restent en Ligue 1 sur une large victoire contre Montpellier (3-0), sur des buts de Kang-in Lee, Warren Zaïre-Emery et Vitinha. Les Franciliens affrontent une écurie lombarde troisième de Serie A, à quatre points de la Juventus Turin et six longueurs de l’Inter Milan. Les joueurs de Stefano Pioli n’ont pas préparé de la meilleure des manières ces retrouvailles avec le PSG, les partenaires d’Olivier Giroud s’étant inclinés à domicile face à l’Udinese (0-1). Les compos officielles de Milan AC – PSG L’infirmerie du Milan AC ne désemplit pas avec les indisponibilités de Marco Sportiello (mollet), Pierre Kalulu (cuisse), Marco Pellegrino (talon), Mattia Caldara (cheville) et Simon Kjaer (fatigue musculaire). Bonne nouvelle en

Milan-PSG : duel entre Hernandez… Incollable sur les fratries du ballon rond ? (Quiz)

Milan-PSG : duel entre Hernandez… Incollable sur les fratries du ballon rond ? (Quiz)

Ce mardi, pour la deuxième fois de leur carrière après le 25 octobre 2023, Théo Hernandez et son frère Lucas Hernandez vont s’affronter sur le terrain, en Ligue des Champions, avec l’AC Milan et le Paris Saint-Germain. Régulièrement associés en sélection nationale depuis 2021, les deux gauchers Français n’ont jamais joué ensemble en club et se sont croisés sans s’affronter en Liga, en évoluant notamment dans deux formations ennemies lors de la saison 2017-2018 – le Real Madrid pour Théo, l’Atlético Madrid pour Lucas. Avant la manche retour entre Milan et Paris, Top Mercato a donc décidé de vous proposer un quiz spécial sur les fratries du ballon rond, qui sont bien plus nombreuses qu’il n’y paraît ! Après avoir répondu aux questions, cliquez sur « terminé » pour obtenir votre note et votre évaluation.

PSG – Skriniar : “Je ne veux pas…”

PSG – Skriniar : “Je ne veux pas…”

Convié face aux médias avant Milan AC-PSG, Milan Skriniar s’est notamment arrêté sur un sujet qui ne concernait pas directement cette seconde manche de Ligue des champions contre les Rossoneri. Présent ce lundi devant les journalistes aux côtés de Luis Enrique, à la veille de la rencontre de Ligue des champions contre le Milan AC à San Siro, Milan Skriniar a dû répondre à une question qui ne concernait absolument pas ce match face aux Rossoneri de Stefano Pioli, amené à rapprocher les Franciliens d’une présence en huitièmes de finale. Le défenseur central slovaque, devenu l’été dernier la première recrue du Paris Saint-Germain, a été convié à revenir sur les conditions de son départ de l’Inter Milan, sans la moindre indemnité. Récemment interrogé, le directeur général des Nerazzurri, Guiseppe Marotta, se montrait cash sur l’attitude du joueur de 28 ans, déplorant son refus de signer un nouveau contrat. “Je sais comment ça s’est passé” Amené à effectuer demain son retour dans l’antre lombarde, l’ancien sociétaire de la Sampdoria Gênes s’est refusé à répondre à la charge de son ancien employeur, quitté après 246 matchs et 11 buts toutes compétitions confondues. “Je suis ici aujourd’hui pour le match de demain. Marotta dit ce qu’il dit, je ne veux pas créer de problèmes ni de polémiques, je sais comment ça s’est passé et les gens de l’Inter aussi. Aujourd’hui, ce n’est pas le moment de parler, je ne veux pas causer de problèmes. Je veux juste bien faire pour le PSG.” Une mise au point cash comme une

Milan AC – PSG : “On en a rigolé…”, Enrique juge le retour de Donnarumma

Milan AC – PSG : “On en a rigolé…”, Enrique juge le retour de Donnarumma

Luis Enrique a donné son ressenti sur le retour attendu de Gianluigi Donnarumma à San Siro, à l’occasion de la rencontre de Ligue des champions du Paris Saint-Germain contre le Milan AC. Recruté libre par le Paris Saint-Germain au cours de l’été 2021, Gianluigi Donnarumma s’apprête à signer pour la première fois son retour à Milan, avec le maillot du champion de France en titre. Demain soir, le club francilien affrontera les Rossoneri à San Siro, pour le compte de la 4e journée de la phase de poules de la Ligue des champions. Un rendez-vous très spécial et un lieu à la saveur toute particulière pour le gardien de but italien, qui rappelons-le défendait les couleurs du club de la Lombardie à 251 reprises toutes compétitions confondues, avant son départ libre. “D’autres joueurs ont vécu la même chose” Devenu le portier numéro 1 chez les Rossoneri de Stefano Pioli, Mike Maignan a fait passer un message fort à son illustre prédécesseur. Le dernier rempart de l’équipe de France prévient “Gigi” qu’un accueil bouillant l’attend. Mais pas de quoi visiblement effrayer le camp parisien, en témoigne la réaction sur le sujet de l’entraîneur espagnol Luis Enrique. En conférence de presse, ce dernier a calmé le jeu et dédramatisé le retour de l’international transalpin de 24 ans, qui s’apprête à disputer son 15e match de la saison 2023-2024. “On en a rigolé, plus que parlé. Dans le football, c’est normal et habituel. Il a joué ici avec la sélection italienne lors d’Italie – Espagne, j’étais présent. Ça

Milan AC : Pioli encense Luis Enrique et le PSG

Milan AC : Pioli encense Luis Enrique et le PSG

Après le passage de Mike Maignan devant les médias, l’entraîneur de l’AC Milan Stefano Pioli a répondu aux questions des médias à la veille de la réception du Paris Saint-Germain en Ligue des Champions. Corrigé au match aller au Parc des Princes, l’AC Milan sera-t-il capable de prendre sa revanche mardi soir (21h00) à San Siro ? Difficile à dire tant le club lombard manque de régularité depuis quelques semaines. Avant cette rencontre, d’ores et déjà très importante en vue d’une éventuelle qualification des deux côtés, le PSG occupe la première place de son groupe avec six points (deux victoires, une défaite) alors que les Rossoneri sont 4es avec seulement deux points au compteur (deux matchs nuls, une défaite). 🎙️ Live press conference on the eve of #ACMPSG 🇬🇧 👉 https://t.co/rXcIn0gOzM Segui la conferenza stampa in diretta 🇮🇹 👉 https://t.co/UTfR81HVQl #UCL #SempreMilan pic.twitter.com/MNMpyi3Byy — AC Milan (@acmilan) November 6, 2023 “C’est un tournant” En conférence de presse d’avant-match, le coach milanais Stefano Pioli a reconnu que cette rencontre face au champion de France pouvait être déterminante pour le reste de la saison. “Affronter le PSG sera un match très difficile, mais c’est une grande opportunité pour notre Ligue des champions et notre saison. Nous devons mettre en avant nos qualités. C’est certainement le premier tournant de la saison en Ligue des champions. Nous revenons de deux semaines difficiles, mais le championnat est encore long. En revanche, en Ligue des champions, c’est un tournant”, a lâché le technicien de l’AC Milan. “C’est une grande équipe, avec un grand entraîneur”

Milan AC : “Il n’y a pas d’émotions”…La réponse cinglante de Maignan sur le PSG

Milan AC : “Il n’y a pas d’émotions”…La réponse cinglante de Maignan sur le PSG

L’AC Milan accueillera le Paris Saint-Germain mardi soir (21h00) à San Siro dans le cadre de la phase de groupes de la Ligue des Champions (4e journée). Balayé au match aller (0-3) au Parc des Princes, l’AC Milan abordera forcément ce rendez-vous face au club parisien avec un état d’esprit revanchard. Avant cette rencontre, d’ores et déjà très importante en vue d’une éventuelle qualification des deux côtés, le PSG occupe la première place du groupe avec six points (deux victoires, une défaite) et se rapprocherait d’une éventuelle qualification pour les 8es de finale de la compétition en cas de victoire. De son côté, l’AC Milan est 4e avec seulement deux points au compteur (deux matchs nuls, une défaite) et ne peut plus se permettre de perdre des points en route. 🎙️ Live press conference on the eve of #ACMPSG 🇬🇧 👉 https://t.co/rXcIn0gOzM Segui la conferenza stampa in diretta 🇮🇹 👉 https://t.co/UTfR81HVQl #UCL #SempreMilan pic.twitter.com/MNMpyi3Byy — AC Milan (@acmilan) November 6, 2023 Maignan veut revoir plus de la “grinta” Présent ce lundi en conférence de presse, le portier milanais Mike Maignan a refusé de tirer un trait sur une éventuelle qualification pour les 8es de finale même si les Rossoneri n’ont pas marqué le moindre but dans cette compétition. “On travaille pour réagir, pour retrouver notre niveau. L’an dernier on est arrivé en demi, cette année on a commencé doucement, et on a encore trois matches à disposition pour se qualifier. Le PSG est une équipe très forte, c’est vrai, mais nous aussi on est fort.

Milan AC : des bonnes nouvelles tombent avant le PSG

Milan AC : des bonnes nouvelles tombent avant le PSG

Le Paris Saint-Germain ira défier l’AC Milan mardi soir à San Siro (21h00) dans le cadre de la 4e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions. Avant cette rencontre, d’ores et déjà très importante en vue d’une éventuelle qualification des deux côtés, le PSG occupe la première place de son groupe avec six points (deux victoires, une défaite) et compte bien conserver cette position jusqu’au bout pour se retrouver en position plus favorable lors du tirage au sort des 8es de finale de la compétition. De son côté, l’AC Milan est 4e avec seulement deux points au compteur (deux matchs nuls, une défaite). 📽️🏃‍♂️ Theo Hernandez, Christian Pulisic, and Samuel Chukwueze participate in the team's training session today while Simon Kjaer remains unavailable for now ❌#ForzaMilan 🔴⚫️ pic.twitter.com/m6BffjticC — MilanReports (@MilanReportscom) November 6, 2023 Les Rossoneri ont les crocs Balayé au match aller (0-3) au Parc des Princes, l’AC Milan abordera forcément ce rendez-vous avec un état d’esprit revanchard. Globalement, le club lombard a surtout été puni par le réalisme parisien, l’efficacité de Kylian Mbappé et la prestation XXL de Warren Zaïre-Emery. Dans un bon soir et avec plus de réussite, le champion d’Italie peut déstabiliser les joueurs de Luis Enrique et se relancer dans la course aux 8es de finale. Les joueurs de Stefano Pioli, qui n’ont toujours pas marqué cette saison en C1, sont dos au mur et rentreront probablement avec les crocs sur le terrain. Les Parisiens sont prévenus, il faudra répondre présent dans les duels et imposer

EdF, Juventus : “Je ne pense pas que le père de Messi…”, la mère de Rabiot dénonce

EdF, Juventus : “Je ne pense pas que le père de Messi…”, la mère de Rabiot dénonce

Véronique Rabiot, la mère d’Adrien, le milieu de la Juventus, a taclé les médias français, qui ne la traitent pas correctement à cause de son genre, selon elle. L’agent de l’international français, âgé de 28 ans, a toujours eu des relations complexes avec les médias. Souvent critiquée pour ses agissements, Véronique Rabiot semble faire l’unanimité contre elle dans la presse, notamment en France. La femme de 64 ans a donné une interview à la Gazzetta dello Sport, ce week-end, dans laquelle elle a soulevé l’injustice de sa situation. Véronique Rabiot s’agace d’un traitement sexiste “Je ne pense pas que le père de (Lionel) Messi se soit fait critiquer parce qu’il s’occupait de son fils” a commenté Véronique Rabiot. “Celui de Neymar non plus. C’est un problème lié aux médias français. J’accompagne Adrien à l’entraînement depuis qu’il a 6 ans. Je l’ai fait au PSG quand il avait 17 ans car il n’avait pas le permis de conduire”. Louant les dirigeants du PSG, l’agent a tancé les journalistes français : “J’ai toujours été traitée avec respect par mes interlocuteurs, à commencer par le président Nasser Al-Khelaifi et Carlo Ancelotti (coach du PSG de 2011 à 2013, ndlr), que j’ai rencontré trois fois lorsqu’Adrien était mineur. Je ne peux pas en dire autant de certains médias et de certaines personnalités, qui ne conçoivent pas qu’une femme, qui est d’ailleurs une mère, soit comme un père qui gère la carrière de son fils”. Avant de conclure sa diatribe sur un constat optimiste : “Aujourd’hui, heureusement, il y a

Après Tchouaméni, nouveau coup dur pour les Bleus de Deschamps

Après Tchouaméni, nouveau coup dur pour les Bleus de Deschamps

Pour son prochain rassemblement, l’équipe de France ne pourra pas compter sur le Madrilène Aurélien Tchouaméni, qui s’est fracturé le métatarse. Un autre absent majeur s’est dévoilé ce dimanche. Déjà qualifié pour le prochain Euro, organisé par l’Allemagne, la France va affronter Gibraltar, le samedi 18 novembre, avant de jouer contre la Grèce, le 21. Ce jeudi, le 9, Didier Deschamps va dévoiler le nom de la vingtaine de joueurs qui affronteront les deux nations européennes. Le sélectionneur va faire sans Aurélien Tchouaméni, donc, mais devra aussi se passer de Benjamin Pavard. Une absence en défense Touché contre l’Atalanta Bergame samedi, l’ancien défenseur du Bayern Munich, auteur d’un doublé pour son dernier match avec les Bleus, en octobre, souffre du genou. Selon Le Parisien et RMC, le champion du monde 2018 souffre d’une luxation de la rotule gauche. D’après la Gazzetta dello Sport, le Tricolore ne va pas rejouer de l’année, et va donc immanquablement rater le dernier rendez-vous de l’équipe de France. La convalescence de Benjamin Pavard est estimée de six à huit semaines. Benjamin Pavard souffre d’une luxation de la rotule. 🤕 Le défenseur de l'Inter devrait manquer le prochain rassemble des Bleus. (RMC Sport) pic.twitter.com/kfUi8ZHmBB — Footballogue (@Footballogue) November 5, 2023 À ce poste, les Bleus pourront compter sur Lucas Hernandez, Ibrahima Konaté, envoyé au PSG, Dayot Upamecano, Jules Koundé, William Saliba ou encore Jean-Clair Todibo et Axel Disasi. L’absence de l’Intériste, préjudiciable, devrait donc être compensé. Un ex-Marseillais de retour ? Alors que Benjamin Pavard, donc, et Aurélien Tchouaméni seront absents,

OM : l’aveu de Guendouzi sur son aventure marseillaise

OM : l’aveu de Guendouzi sur son aventure marseillaise

L’ancien milieu de terrain de l’Olympique de Marseille, Mattéo Guendouzi, est revenu pour Téléfoot sur ses premiers mois passés à Rome et ses ambitions en Serie A comme en équipe de France. Transféré cet été à la Lazio Rome, l’international français prend peu à peu ses marques en Italie et espère devenir rapidement l’un des tauliers de cette équipe. “Je recherche vraiment un grand club qui joue la Coupe d’Europe tous les ans, avec un très grand coach (…) Je viens à la Lazio avec un statut que je n’avais pas il y a 4-5 ans. On m’attend beaucoup plus que le jeune Mattéo qui arrive à 19, 20 ans”, a confié le milieu de terrain avant de parler de la relation qu’il entretient avec son nouvel entraîneur. “Avec le coach Sarri, j’ai vraiment de la chance parce que j’apprends avec lui”, a-t-il expliqué. "Il n'y avait pas de continuité par rapport à ça. Donc, il a fallu faire un choix pour moi, il a fallu faire un choix pour ma carrière." Mattéo Guendouzi revient sur son départ de l'OM (2/2) @YassinNfaoui pic.twitter.com/yJSKV8OQiu — Téléfoot (@telefoot_TF1) November 5, 2023 “J’étais heureux de vivre à Marseille” Guendouzi est revenu également sur son passage à l’OM entre 2021 et 2023 avec une pointe de nostalgie. “C’était vraiment un amour dès les premiers jours. J’étais heureux de vivre à Marseille, j’étais heureux de jouer pour ce club (…) Sur la deuxième saison, ce n’était plus la même chose avec pas mal d’instabilité. On a changé beaucoup de fois de

Inter Milan : grosse inquiétude pour Pavard

Inter Milan : grosse inquiétude pour Pavard

Mauvaise nouvelle pour l’équipe de France. Le défenseur de l’Inter Milan, Benjamin Pavard, s’est blessé ce samedi avec le club lombard. Venue à bout samedi de l’Atalanta Bergame (2-1), dans un match de la 11e journée de Serie A, l’Inter Milan a perdu sur blessure Benjamin Pavard. Titularisé dans le onze de départ concocté par Simone Inzaghi, le défenseur central français a dû quitter ses partenaires au bout de 33 minutes de jeu, et son remplacement par l’Italien Matteo Darmian. Touché au genou gauche à la suite d’un contact avec Ademola Lookman, le joueur de 27 ans a quitté la pelouse sur civière. C’est ensuite avec une poche de glace sur le genou que le champion du monde 2018 est venu saluer le penalty transformé avant la pause par Hakan Calhanoglu, à la 40e minute. Une image plutôt rassurante mais qui ne garantit pas que le natif de Maubeuge n’ait pas subi une sérieuse blessure. Doublé contre l’Ecosse Selon les informations relayées par la chaîne Sky Italia, le souci physique de l’ancien sociétaire de Stuttgart sera évalué dans ces prochains jours. Les nouvelles fraîches qui seront alors communiquées par le club de la Lombardie ne manqueront pas d’être scrutées de très près par le sélectionneur de l’équipe de France, Didier Deschamps, amené à publier jeudi la liste des joueurs convoqués pour le prochain rassemblement et les rencontres contre Gibraltar (18 novembre) et la Grèce (21 novembre), en éliminatoires du championnat d’Europe 2024. Une double confrontation sans grand enjeu, les partenaires de Kylian Mbappé étant qualifiés

La lourde suspension de Pogba révélée !

La lourde suspension de Pogba révélée !

Contrôlé positif à la testostérone, Paul Pogba est toujours dans l’attente du verdict des instances italiennes quant à sa suspension.  Le milieu de terrain risque, au maximum, quatre ans de suspension. Au mois d’août, Paul Pogba a été contrôlé positif à la testostérone en marge d’une rencontre de Serie A. Depuis, La Pioche est suspendue à titre provisoire par la Juventus. Une contre-expertise a, depuis, confirmé la présence du produit dopant dans l’échantillon. Le champion du monde 2018 avait reçu le soutien de certains joueurs de l’équipe de France, notamment Kingsley Coman : “On soutient tous Paul. C’est un ami très proche, un ami de l’équipe. Il fait partie de la famille. On n’en sait pas davantage. Il faudra surveiller, mais on connaît Paul. Si quelque chose est arrivée, c’est inconsciemment, sans le faire exprès. On est de tout cœur avec lui“, avait déclaré le joueur du Bayern Munich. Le dénouement de ce dossier approche, si l’on en croit les informations de la presse italienne. En effet, La Gazetta dello Sport annonce que le procureur s’apprête à lancer la procédure, ce qui signifie que Paul Pogba connaîtra sa sanction dans les dix jours. Plusieurs années de suspension pour Pogba ? À partir de ce moment-là, le Français disposera de 20 jours pour parvenir à un accord pour négocier une peine réduite. Précision importante : le média ajoute que “l’affaire ne sera pas soumise au Tribunal Arbitral du Sport, mais restera entre les mains des instances italiennes“. Pogba, niente Tas diretto. Lo aspetta una squalifica di

FIFA 24 Ultimate Team : le top 10 des meilleurs gardiens dans EA Sports FC !

FIFA 24 Ultimate Team : le top 10 des meilleurs gardiens dans EA Sports FC !

L’actualité d’EA Sports FC 24 continue sur Top Mercato avec, dans notre nouvelle série d’articles, un top 10 des meilleurs joueurs pour chaque poste, pour vous aiguiller au mieux dans la jungle des milliers d’éléments de la base de données du dernier FIFA. Ce mercredi, on vous dévoile le top 10 des gardiens pour le mode Ultimate Team d’EAFC 24. Nous avons déjà couvert de manière étendue l’actualité du dernier jeu d’EA Sports, en dévoilant par exemple assez tôt les notes des stars du jeu, ou en évoquant les nouvelles Icônes et les nouveaux Héros, ainsi que les meilleures pépites, pour le mode UT ou Carrière. Cette fois-ci, nous allons vous proposer un top 10 pour chaque position sur le terrain. Il faut néanmoins préciser que ces tops ne présenteront pas les 10 meilleurs joueurs de chaque position en regard de leur note générale. En effet, sur certains postes, cette décision rendrait les joueurs présentés plutôt inaccessibles – chez les BU (buteurs), le top 10 est formé de 9 joueurs coûtant plus d’un million de crédits, et la plupart des gamers n’ont pas autant de moyens financiers virtuels. Les tops 10 de Top Mercato rassembleront plutôt les meilleurs joueurs tout en laissant une bonne place à ceux ayant un excellent rapport qualité/prix. Le top 10 des gardiens Cette semaine, place aux gardiens de but. Historiquement, les derniers remparts n’ont jamais été très forts dans les FIFA, mais cette année, EAFC 24 bat peut-être des records en la matière, tant leur inutilité, voire leur faiblesse –

Naples : Garcia justifie l’une de ses décisions !

Naples : Garcia justifie l’une de ses décisions !

Le Napoli a concédé le match nul (2-2) dimanche soir contre l’AC Milan au stade Diego Maradona dans le cadre de la 10e journée de Serie A. La rencontre entre le club napolitain et les Rossoneri aurait pu connaître un tout autre scénario sans une grosse réaction d’orgeuil des joueurs de Rudi Garcia au retour des vestiaires. La première période a été à sens unique. Olivier Giroud s’est offert un doublé de la tête (22e, 31e) face à des Napolitains complètement perdus en l’absence de Victor Osimhen. La deuxième mi-temps a permis au public de s’enflammer à nouveau sur les réalisations de Politano (50e) et Raspadori (63e). La victoire aurait même pu revenir aux locaux sans un arrêt réflexe de Mike Maignan dans le temps additionnel. (90e+5).   Voir cette publication sur Instagram   Une publication partagée par SSC Napoli (@officialsscnapoli) “Il n’y a pas que le 4-3-3 dans le football” Après la rencontre, Rudi Garcia a préféré mettre en avant la réaction de ses joueurs. “Il est toujours préférable de passer de 0-2 à 2-2 que de mener 2-0 pour faire 2-2. C’est un bon match nul ce soir. J’ai aimé l’intensité de l’équipe et le fait qu’elle y croyait tout le temps. Il nous a manqué de la chance pour gagner à la fin. Les changements ? Il n’y a pas que le 4-3-3 dans le football et à la mi-temps, j’ai décidé de passer à deux attaquants”, a confié l’entraîneur de Naples en conférence de presse.   Voir cette publication sur Instagram  

Un duel Liverpool-Chelsea pour une star de Serie A ?

Un duel Liverpool-Chelsea pour une star de Serie A ?

Actuellement sous contrat jusqu’en juin 2024, Victor Osimhen (24 ans) est déjà très convoité en vue du prochain mercato estival. Approché par plusieurs grands clubs européens cet été après une magnifique saison en Serie A, l’attaquant nigérian est finalement resté au Napoli. L’intransigeance de son président a clairement été un frein pour envisager un transfert, même si l’idée d’un départ dans un nouveau championnat a probablement été envisagée par l’ancien attaquant lillois. Aurelio De Laurentiis a multiplié les provocations pour décourager les prétendants durant le dernier mercato. “Le seul club qui peut se permettre de nous enlever Osimhen est le Paris Saint-Germain”, avait-il expliqué à Sport Mediaset mi-juillet, évoquant un éventuel chèque de 200 millions d’euros pour faire basculer ce dossier. Bien évidemment, aucun cador européen a fait une telle offre malgré la pénurie d’avant-centre de très haut niveau sur le marché. La Premier League toujours à fond Le Mirror, qui fait le point sur l’avenir de Victor Osimhen en ce début de semaine, explique que plusieurs grands clubs anglais sont toujours intéressés par un transfert, d’autant que l’addition sera forcément moins élevée pour le futur acquéreur en 2024. En effet, le buteur napolitain est sous contrat jusqu’en 2025 et le Napoli ne sera plus en position de force l’an prochain si le joueur refuse de prolonger. Liverpool et Chelsea semblent prêts à se positionner dans les prochains mois selon le tabloïd britannique. Un début de saison difficile Auteur de six buts en huit rencontres cette saison en Serie A, Osimhen a mis un frein

Milan AC : Giroud justifie sa colère contre son coach !

Milan AC : Giroud justifie sa colère contre son coach !

Titulaire à la pointe de l’attaque de l’AC Milan, Olivier Giroud a inscrit un doublé sur la pelouse du Napoli dimanche soir (2-2). Une performance qui n’a pas empêché Stefano Pioli de le remplacer à la 81ème minute du match. Alors qu’Olivier Giroud n’avait plus trouvé le chemin des filets depuis le 1er septembre dernier, soit l’équivalent de 11 rencontres, le meilleur buteur de l’histoire de l’équipe de France a réalisé un doublé en moins de dix minutes pour permettre aux Rossoneri de mener 2-0 à la mi-temps face aux hommes de Rudi Garcia. Deux réalisations qui n’ont pas été suffisantes pour permettre aux Milanais de repartir avec les trois points puisque Politano puis Raspadori ont permis aux locaux de prendre le point du nul. L’une des images fortes de cette rencontre a été la sortie du Français en fin de match. Remplacé par Noah Okafor, l’ex-Gunner n’a pas caché sa frustration (tout comme Rafael Leao) au moment  de quitter ses partenaires. Après la rencontre, Olivier Giroud est revenu sur cet épisode au micro de DAZN. “Je suis un homme, pas un robot” “Mon agacement ? C’est quelque chose de normal, je suis un homme pas un robot, j’ai des émotions, lance le joueur de 37 ans. Je pensais pouvoir encore aider l’équipe, mais c’est l’entraîneur qui fait ses choix et j’ai beaucoup de respect pour lui. Au bout de cinq minutes, je me suis calmé, je ne voulais pas sortir parce que j’avais envie de continuer et d’aider l’équipe, je suis compétitif.” 🚨 Rafael

Match Naples – Milan AC : chaîne TV et compos officielles

Match Naples – Milan AC : chaîne TV et compos officielles

L’affiche de la 10e journée de Serie A met aux prises Naples au Milan AC, dimanche soir au stade Diego Armando Maradona. Chaîne TV, compos officielles… Voici les informations à connaître sur la rencontre. Le contexte de Naples – Milan AC Naples a laissé de côté ses récents tourments. Forts de deux victoires consécutives contre le Hellas Vérone (3-1) et Union Berlin (1-0), en Ligue des champions, les Partonopei de Rudi Garcia ont repris confiance, à charge désormais de confirmer à l’occasion de la périlleuse réception du Milan AC. Quatrièmes du classement avec 17 points et un retard de quatre unités sur les Rossoneri de Stefano Pioli, de leur côté deuxièmes à une longueur de l’Inter Milan, les partenaires de Victor Osimhen défient un club lombard loin de convaincre mais néanmoins en embuscade. Mercredi, malgré une bonne entame de match, les coéquipiers d’Olivier Giroud cédaient contre le Paris Saint-Germain au Parc des Princes (0-3), en Ligue des champions. Les compos officielles de Naples – Milan AC Naples enregistre le retour d’André-Frank Zambo Anguissa, le milieu de terrain camerounais étant remis d’une blessure à la cuisse. En revanche, Juan Jesus demeure à l’écart du groupe. Dans les rangs du Milan AC, Ruben Loftus-Cheek est encore trop juste pour réintégrer l’effectif. Les visiteurs milanais ne peuvent pas s’appuyer sur Samu Chukwueze, Ismaël Bennacer, Marco Sportiello et Malick Thiaw. La compo officielle de Naples Meret – Di Lorenzo, Rrahmani, Natan, Mario Rui – Elmas, Lobotka, Zielinski – Politano, Raspadori, Kvaratskhelia. Entraîneur : Rudi Garcia. La compo officielle du Milan

Le Top 10 des favoris du Ballon d’Or 2023

Le Top 10 des favoris du Ballon d’Or 2023

A l’approche de la cérémonie programmée lundi 30 octobre au Théâtre du Châtelet de Paris, la rédaction de Top Mercato vous propose un Top 10 des favoris du Ballon d’Or 2023 basé sur la liste des 30 nommés. Champion du monde 2022 avec l’Argentine, Lionel Messi figurera pour la dernière fois de sa carrière parmi les principaux candidats. L’ancien joueur du Paris Saint-Germain sera notamment en concurrence avec l’attaquant norvégien de Manchester City, Erling Haaland, et son ancien coéquipier dans la capitale française, Kylian Mbappé, la meilleure chance tricolore de cette édition. Qui succédera à l’attaquant français Karim Benzema ? Ce classement est régulièrement actualisé en fonction des performances des principaux favoris. Rappelons que c’est la saison 2022-2023 de chaque nommé qui est jugée. 10. Ilkay Gündogan (Allemagne/ex-Manchester City) Parti libre au FC Barcelone, Ilkay Gündogan a quitté Manchester City sur une saison 2022-2023 de toute beauté. Avec 51 matchs disputés et 11 buts, dont 31 rencontres et 8 buts en Premier League, le milieu de terrain allemand aura largement apporté sa contribution aux Citizens, champions d’Angleterre et enfin sacrés en Ligue des champions. Le joueur de 32 ans, en fin de contrat en juin prochain, s’est également distingué en offrant la victoire au club anglais en FA Cup, avec un doublé en finale contre Manchester United. Autant d’arguments pour légitimer une apparition dans le Top 10 du Ballon d’Or 2023. “Il peut tout faire et le fait bien. Il a un sens du but incroyable, mais il peut aussi jouer en sentinelle devant la

Des cadors européens prêts à dévaliser le LOSC

Des cadors européens prêts à dévaliser le LOSC

De nombreux cadors européens se penchent sur l’effectif du LOSC pour les prochains mois. Le club nordiste pourrait perdre gros. D’après les révélations de TuttoMercatoWeb, l’Inter Milan s’intéresse à Tiago Djalo. Le club italien, qui a perdu Milan Skriniar (PSG) cet été, recherche un axial supplémentaire, alors que les Nerazzurri ont recruté Benjamin Pavard, Yann Bisseck et Francesco Acerbi à ce poste lors du mercato estival. Les avantages apportés par le Portugais sont sa jeunesse (23 ans) et surtout l’échéance de son contrat. Le bail du défenseur se termine en effet en juin 2024. Petit hic, cela dit : Tiago Djalo n’a pas disputé une minute depuis mars 2023, à cause d’une rupture des ligaments croisés. Ce qui pourrait jouer en faveur du LOSC, le Lillois pouvant mettre plusieurs semaines, voire mois, à retrouver son vrai niveau, alors que le central, qui peut jouer en latéral, n’a pas encore retrouvé le chemin des terrains. Entre-temps, l’Inter pourrait se tourner vers un autre joueur. Yoro sous les projecteurs Et pourquoi pas Leny Yoro ? Le très prometteur défenseur central du LOSC, âgé de 17 ans, affole les observateurs. Selon Fichajes, ils sont nombreux à s’intéresser à l’avenir du Tricolore : Manchester United, le FC Barcelone, Chelsea, le Real Madrid et Liverpool – mais pas encore l’Inter. Dans le groupe lillois depuis l’été 2022, le Français, sous contrat jusqu’en juin 2025, est déjà évalué par son club, Lille, à 45 millions d’euros. Une somme élevée, mais qui ne devrait pas effrayer les clubs européens à ses trousses,

PSG – Milan AC : Enrique prévient la presse !

PSG – Milan AC : Enrique prévient la presse !

L’entraîneur du Paris Saint-Germain, Luis Enrique, a fait passer un message clair aux journalistes après le succès en Ligue des champions contre le Milan AC (3-0). Trois semaines après une piètre performance à Newcastle (1-4), le Paris Saint-Germain s’est remis sur de bons rails en vue de la qualification en huitièmes de finale de la Ligue des champions. Les Franciliens l’ont emporté mercredi soir contre le Milan AC au Parc des Princes (3-0), dans un match comptant pour la 3e journée de la phase de poules. Avec la victoire dans le même temps du Borussia Dortmund sur le terrain des Magpies (1-0), le club de la capitale s’empare de la première place du groupe F avec six points. Au point d’entrevoir désormais avec plus de sérénité une nouvelle présence en phase finale ? Malgré ce succès contre les Rossoneri venu rassurer l’ensemble des composantes du club, Luis Enrique calme le jeu. Confirmer hors de ses bases Lucide quant au début de match laborieux de ses hommes, le coach espagnol garde encore en travers de la gorge le fiasco de St James’ Park. Et prévient que la qualification est loin, très loin d’être assurée. “Je pensais que vous aviez oublié cette défaite. C’est le groupe de la mort. Jusqu’à la dernière journée, tout le monde va espérer se qualifier. Chaque équipe aura sa chance de passer, jusqu’à la dernière minute. Jouer à Milan sera difficile. On essaiera d’être meilleurs qu’eux, surtout à l’extérieur mais ce sera difficile. On doit devenir une équipe qui a le même

PSG – Dembélé : “Une victoire…”

PSG – Dembélé : “Une victoire…”

Ousmane Dembélé a confié sa réaction au terme de la victoire du Paris Saint-Germain contre le Milan AC (3-0), en Ligue des champions. Proche de marquer son premier but depuis son arrivée au Paris Saint-Germain, une réalisation en début de seconde période finalement annulée par l’arbitrage vidéo, Ousmane Dembélé s’est fait chambrer par Kylian Mbappé, au moment de la célébration avec les supporters du succès contre les Italiens du Milan AC en Ligue des champions (3-0). Recruté par les dirigeants franciliens durant le dernier mercato estival, contre un chèque de 50 millions d’euros, l’ancien Barcelonais enchaîne les rencontres sans parvenir à trouver le chemin des filets. En onze apparitions toutes compétitions confondues depuis le début de la saison 2023-2024, dont huit matchs de Ligue 1, l’ailier tricolore de 26 ans n’a délivré que deux passes décisives en championnat, un maigre bilan comptable au regard de son statut et de l’investissement conséquent effectué par la direction parisienne, à l’intersaison. “Une victoire importante tous ensemble” Resté muet devant les journalistes, l’ancienne prodige du Borussia Dortmund a plutôt utilisé les réseaux sociaux pour rebondir à sa prestation et la performance des hommes de Luis Enrique. Dans un message publié sur sa page Instagram, Ousmane Dembélé la joue collectif et balaye d’un revers de la main son propre niveau de jeu. “Une victoire importante tous ensemble !!! Allez Paris !!” Un bel esprit montré par l’ex-Rennais, que l’on sait peu épargné par les critiques depuis son retour dans l’Hexagone.   Voir cette publication sur Instagram   Une publication partagée par Ousmane

PSG : un Milanais salue Mbappé et Zaïre-Emery

PSG : un Milanais salue Mbappé et Zaïre-Emery

Un joueur du Milan AC a rendu hommage à Kylian Mbappé et Warren Zaïre-Emery, après la défaite concédée mercredi par les Rossoneri contre le Paris Saint-Germain (0-3). Après une première demi-heure à son avantage, comme reconnu par Luis Enrique, le Milan AC a fini par rendre les armes face au Paris Saint-Germain (0-3), hier soir au Parc des Princes, à l’occasion de la 3e journée de la phase de poules de la Ligue des champions. Une défaite subie sur des buts de Kylian Mbappé, Randal Kolo Muani et Lee Kang-in. Face aux médias, l’entraîneur des Rossoneri, Stefano Pioli, a livré une analyse cash sur le déroulement de la rencontre, estimant son équipe supérieure au champion de France 2023. Dans le camp italien, une autre réaction est tombée au coup de sifflet final, celle de Pierre Kalulu. Le défenseur central français a ainsi profité de l’occasion pour rendre hommage au champion du monde 2018, venu délivrer les siens après une entame difficile. Kalulu pas surpris sur Zaïre-Emery “Mbappé, c’est un gros joueur avec des grosses qualités individuelles. C’est vrai qu’il enchaîne bien et tire bien entre les jambes. Il a été efficace. Félicitations à lui.” Impuissant comme l’ensemble de ses partenaires, l’ancien Lyonnais est également revenu sur la nouvelle prestation réussie du jeune milieu de terrain Warren Zaïre-Emery. Sans être étonné du niveau de jeu affiché par le natif de Montreuil. “Il a fait un bon match, un gros match. On le voit depuis le début de saison, c’est un joueur avec de grosses qualités. Et il

Milan AC : Giroud dit ce qui a manqué contre le PSG

Milan AC : Giroud dit ce qui a manqué contre le PSG

L’attaquant français du Milan AC, Olivier Giroud, n’a pas masqué sa déception après la défaite concédée mercredi soir par les Rossoneri sur la pelouse du Paris Saint-Germain (0-3). Tombé sur des Franciliens revanchards après le fiasco à Newcastle, le Milan AC s’est incliné hier soir au Parc des Princes (0-3), dans le cadre de la 3e journée de la phase de poules de la Ligue des champions. Une défaite sèche au regard de l’ampleur du score final qui ne doit néanmoins pas faire oublier le bon visage montré par les hommes de Stefano Pioli pendant la première demi-heure, ce qu’a reconnu sans mal l’entraîneur parisien Luis Enrique. “Le deuxième but nous tue” Resté muet, Olivier Giroud a donné son sentiment sur le déroulement de la rencontre, au micro de RMC Sport. L’attaquant français de 37 ans a des regrets et explique ce qui a manqué à ses partenaires. “C’est un match difficile vu le résultat. On les a bien pressés en première période. On leur a posés beaucoup de problèmes. Ils marquent sur un exploit de Kylian. On a joué comme on a préparé le match. On voulait les presser haut et récupérer les ballons, mais on n’a pas été tranchants dans la dernière passe et la finition. On a eu des possibilités, mais on n’a pas su revenir. Le deuxième but nous tue. On n’est pas attentifs sur un coup de pied arrêté. À ce niveau-là… Il a de la réussite. On se fait prendre de vitesse. Le troisième but est anecdotique.” Sans succès

PSG – Milan AC : Enrique ne digère pas…

PSG – Milan AC : Enrique ne digère pas…

Large vainqueur du Milan AC en Ligue des champions (3-0), mercredi soir, le Paris Saint-Germain s’est ressaisi après la lourde défaite à Newcastle. Mais la soirée du club de la capitale ne fut pas linéaire de bout en bout. Trois semaines après une humiliation contre Newcastle à St James’ Park (1-4), le Paris Saint-Germain se devait de rebondir en Ligue des champions lors de la venue des Italiens du Milan AC, mercredi soir dans le cadre de la 3e journée de la phase de poules. Logiquement sous pression au coup d’envoi, les joueurs de Luis Enrique ont cette fois répondu présents avec un solide succès devant leur public (3-0), signé sur des buts de Kylian Mbappé, Randal Kolo Muani et Lee Kang-in. Le tournant Mbappé Face aux médias après la rencontre, l’entraîneur espagnol a analysé la prestation des siens. Le technicien parisien a débuté son intervention en critiquant le début de match de ses troupes. Luis Enrique n’a pas manqué de saluer le niveau de jeu affiché alors par les Rossoneri de Stefano Pioli, à ses yeux supérieurs aux partenaires de Gianluigi Donnarumma, avant que Kylian Mbappé ne libère définitivement le champion de France 2023. “Les 20-25 premières minutes étaient pour le Milan AC. Ils nous ont vraiment impressionné. On a commis des erreurs dans les sorties de balle et en défense. On a manqué de confiance. Le but de Kylian nous a tranquillisé. On a mieux terminé la première période, mais nous n’étions pas meilleurs que Milan. En seconde période, on a joué avec