Jürgen Klopp

Liverpool : la punchline de Klopp sur le mercato d’hiver

L’entraîneur de Liverpool, Jürgen Klopp, a fait une confidence sur le mercato d’hiver du club de la Mersey. Après le transfert scellé de Cody Gakpo, le coach allemand prévient que les Reds ne recruteront pas sans compter d’ici la fin de ce mois de janvier. Un milieu équatorien sur les tablettes Le 28 décembre dernier, Liverpool officialisait l’arrivée de l’attaquant néerlandais Cody Gakpo. Le club des bords de la Mersey aura cassé sa tirelire pour enrôler le prodige du PSV Eindhoven, débarqué à Anfield pour une transaction estimée à environ 57 millions d’euros bonus inclus. Est-ce à dire que les Reds, distancés de la course au titre de champion d’Angleterre, feront preuve d’une grande attractivité et dépenseront sans calculer dans ces prochaines semaines ? Alors que Liverpool lorgnerait désormais Moises Caicedo, le milieu de terrain équatorien de Brighton and Hove Albion, son entraîneur Jürgen Klopp a mis les points sur les “i” sur les intentions du club. "We cannot play Monopoly!" ❌ Jurgen Klopp insists Liverpool will not start 'splashing the cash' after signing Cody Gakpo 📝 pic.twitter.com/oXuaImpvtL — Sky Sports News (@SkySportsNews) January 2, 2023 “Comme si on n’avait pas d’équipe” En conférence de presse, avant le déplacement à Brentford lundi soir comptant pour la 19e journée de Premier League, le coach allemand a calmé le jeu des spéculations. Pour l’ancien manager du Borussia Dortmund, pas question pour le club basé à Anfield de dépenser sans compter, l’argent n’était pas illimité et par respect pour l’effectif en place qui demeure compétitif malgré une première

Kasper Dolberg, match OGC Nice-FC Nantes

Nice : nouveau point de chute pour le flop Dolberg

Prêté avec option d’achat par Nice au FC Séville, l’été dernier, Kasper Dolberg ne terminera pas cette saison en Andalousie. L’attaquant danois s’est engagé ce lundi avec un club allemand de Bundesliga, Hoffenheim, par le biais d’un nouveau prêt assorti d’une option d’achat. L’été passé, Nice trouvait un point de chute à son bide Kasper Dolberg. Pas dans les plans du nouvel entraîneur des Aiglons et successeur de Christophe Galtier, Lucien Favre, l’attaquant danois signait en faveur du FC Séville alors toujours coaché par Julen Lopetegui sous la forme d’un prêt incluant une option d’achat. Problème, les mois sont passés et le buteur de 25 ans n’est pas parvenu à gagner sa place dans l’effectif de la formation espagnole, pas plus sous les ordres de l’ancien sélectionneur de l’Espagne qu’après la nomination sur le banc de l’Argentin Jorge Sampaoli. Toutes compétitions confondues, l’ex-sociétaire de l’Ajax Amsterdam ne compte que huit apparitions avec les Sévillans, pour quatre matchs de Liga, le natif de Silkeborg n’ayant pas marqué le moindre but de l’autre côté des Pyrénées avec l’actuel 18e du classement, place forte du championnat d’Espagne en perdition depuis l’ouverture de la saison 2022-2023. 🔴 Officiel | @Dolbergofficial va découvrir un 2e club cette saison Prêté par l'#OGCNice au FC Séville l'été dernier, l’attaquant effectuera la 2e moitié de saison sous les couleurs de @tsghoffenheim, où il est prêté avec option d’achat. Le Gym lui souhaite une pleine réussite. — OGC Nice (@ogcnice) January 2, 2023 24 buts TCC avec Nice Les dirigeants du FC Séville ont

Randal Kolo Muani France

Bayern Munich : un international français visé pour l’été

Le Bayern Munich se penche sur la situation d’un finaliste de la Coupe du monde 2022. Le club allemand envisage la venue de Randal Kolo Muani, l’attaquant français de l’Eintracht Francfort, en vue de l’été 2023. Quelques jours après la mise au point du journal Bild, nos confrères allemands affirmant que le Bayern Munich ne s’intéresse pas à Randal Kolo Muani, voilà que la question de l’avenir de l’attaquant français de l’Eintracht Francfort refait surface. Et selon les informations du quotidien L’Equipe, le champion d’Allemagne 2022 est bien sur les rangs pour s’attacher les services de l’international tricolore de 24 ans, non pas dans le cadre de ce mercato hivernal mais en prévision de l’été 2023. Outre le Bayern Munich, Manchester United lorgne également l’ancien sociétaire du FC Nantes, sous contrat jusqu’en juin 2027 avec le dernier lauréat de la Ligue Europa, pendant ce mois de janvier. 8 buts avec l’Eintracht Débarqué l’été dernier dans l’effectif de l’Eintracht Francfort, après son départ libre des Canaris, le natif de Bondy figure sur les tablettes du mastodonte allemand, toujours à la recherche d’un remplaçant numérique de l’attaquant polonais Robert Lewandowski, parti au FC Barcelone. Ces prochains mois permettront d’en savoir davantage sur les intentions réelles du Bayern Munich pour un joueur qui a réalisé une solide première partie de saison de l’autre côté du Rhin, avec 8 buts et 11 passes en 23 matchs toutes compétitions confondues dont 5 réalisations et 10 offrandes en 14 rencontres de Bundesliga. Et dont la valeur marchande est aujourd’hui estimée à

Kevin De Bruyne Bernardo Silva Joao Cancelo Manchester City

Man City : Un cadre du club ouvre la porte à un départ

À Manchester City, l’avenir de Bernardo Silva fait de nouveau parler. Dans les colonnes de Record, le milieu de terrain s’est en effet laissé aller à une étonnante confidence sur son avenir.  Entre Manchester City et Bernardo Silva, la belle histoire est elle proche de prendre fin ? Pour rappel, le contrat du Portugais arrivera à son terme en juin 2025. Pourtant, les dernières déclarations du milieu de terrain risquent bien de laisser planer le doute. Lors d’un entretien accordé au média portugais Record, le premier intéressé s’est ainsi montré évasif sur la suite de sa carrière. “J’ai 29 ans cet été et il me reste deux ans de contrat. Mon contrat prend fin quand j’aurai 31 ans et je ne cache pas mon envie d’aller voir un autre projet. Si vous me demandiez ce que je pensais il y a 10 ans, mon but était de revenir à Benfica à 32 ans. Maintenant ? Tout dépendra de l’été prochain”, a ainsi déclaré le natif  de Lisbonne auprès du quotidien lusitanien. “Tout dépendra de l’été prochain” Dans le reste de l’interview, l’ancienne vedette de l’AS Monaco a de plus rappelé qu’il comptait bien revenir un jour au Benfica, son équipe de coeur, et pas pour y faire de la figuration. “ Je veux revenir à Benfica pour aider et je dois me sentir prêt. Si c’est pour raccrocher mes crampons, je préfère ne pas y aller. Mon rêve n’était pas de jouer pour le meilleur club du monde, c’était de jouer pour Benfica. Je ne

Florent Da Silva, Olympique Lyonnais

OL : Une jeune pépite va faire ses valises

Afin de gagner en temps de jeu, Florent Da Silva va quitter l’Olympique Lyonnais pour quelques mois. Le club a ainsi annoncé le prêt de son jeune milieu de terrain à un club hollandais. À 19 ans seulement, Florent Da Silva est déjà annoncé comme l’un des très grands espoirs de l’académie lyonnaise. Pour preuve, le club rodhanien a pris le soin de valider un contrat s’étirant jusqu’en juin 2025 avec son joueur. Malgré tout, Florent Da Silva va s’absenter de la capitale des Gaules pour quelques temps. L’Olympique Lyonnais a en effet annoncé ce lundi 2 décembre que le natif de Vaulx-en-Velin était prêté jusqu’à la fin de la saison au FC Volendam, club néerlandais. Placée à la dernière place de l’Eredivisie, le championnat local, avec six petits points, cette écurie basée dans le nord des Pays-Bas est en très grande difficulté et file vers la relégation. Pour Florent Da Silva, le challenge risque donc de s’avérer complexe mais plutôt motivant. Durant la saison dernière, le milieu de terrain de 19 ans avait été prêté au club de Villefranche-sur-Saône en Ligue 2 au cours de la seconde partie de la saison. La seule apparition de Florent Da Silva avec l’équipe première des Rouges et Bleus remonte au 6 février 2021, quelques petites minutes de jeu disputées lors d’une victoire contre Strasbourg en Ligue 1 (3-0). Florent Da Silva s’en va, un défenseur central arrive Il faut cependant rappeler que Florent Da Silva est régulièrement appelé avec l’Equipe de France Espoirs depuis quelques mois. Avec

Lucas Vasquez Mykhaylo Mudryk Real Madrid Shakhtar Donetsk

Arsenal : le gros coup du mercato se confirme, Arteta jubile !

Promis à un brillant avenir, Mykhaylo Mudryk continue de faire l’objet d’une cour assidue de la part d’Arsenal. Cela tombe bien, le milieu offensif veut rejoindre la Premier League dans les plus brefs délais.  Selon plusieurs médias, les Gunners sont revenus à la charge pour tenter d’enrôler la nouvelle pépite du football ukrainien. Arsenal vient visiblement de soumettre une nouvelle offre au Shakhtar Donetsk, plus importante que la précédente, avec la volonté de boucler ce dossier lors du mercato hivernal. Selon la presse britannique, le club londonien est prêt à lâcher une grosse somme d’argent pour enrôler le jeune Mykhaylo Mudryk mais la dernière proposition resterait inférieure à 70 millions d’euros. Le journaliste ukrainien Yehor Danylov affirme que le Shakhtar envisagerait d’accepter cette offre des Gunners. Arsenal have now made a second bid for Mykhaylo Mudryk. Told the total package remains under €70m. #AFC optimistic a deal will get done and for far less than the €100m Shakhtar are publicly quoting. Key to success is the structure. Shakhtar want around €55m upfront. pic.twitter.com/7iGtzqhZ7a — Ben Jacobs (@JacobsBen) January 2, 2023 Le Shakhtar prêt à revoir ses ambitions à la baisse ? Ces dernières semaines, les médias anglais et ukrainiens ont fait l’écho de plusieurs offensives de la part d’Arsenal pour enrôler le crack du club de Donetsk. La direction du Shakhtar souhaitait faire jouer la concurrence pour faire grimper l’addition jusqu’à la somme folle de 100 millions d’euros mais ce chiffre ne sera pas atteint. Une première proposition de 40 millions d’euros avait été rejetée

Frenkie de Jong, Barcelone, Barça

Barça : un cadre prêt à trahir Xavi

Après avoir fait le forcing cet été pour rester au FC Barcelone, Frenckie de Jong (25 ans) semble avoir changé d’avis à propos de son avenir.  Selon les informations du média Fichajes, l’international néerlandais aurait récemment discuté avec Erik ten Hag pour évoquer une possible arrivée à Manchester United dans les prochains mois. Si un transfert en cours de saison est toujours compliqué à gérer, une arrivée l’été prochain serait clairement à l’ordre du jour. Il y a quelques mois, De Jong avait pourtant obtenu gain de cause en restant dans l’effectif blaugrana alors que sa direction envisageait plutôt un départ pour remplir ses caisses. Un joueur important pour Xavi Cette saison, l’ancien joueur de l’Ajax Amsterdam arrivé en 2019 contre un chèque de 86 millions d’euros, reste l’un des hommes de base du milieu de terrain de Xavi avec 18 matchs toutes compétitions confondues (deux buts). Malgré tout, De Jong garde en travers de la gorge l’attitude sa direction à son égard. Ce dernier aurait dit à Erik ten Hag qu’il souhaiterait rejoindre les Red Devils après un entretien téléphonique entre les deux hommes. 🦾At the open-door training session we said hi to Jan and Noa, who connected live from the hospital through Robot Pol and Joyce. #MésQueUnClub 🧡⚽️ @FCBarcelona pic.twitter.com/YYOowItVB9 — Barça Foundation (@FundacioFCB) January 2, 2023 Laporta persiste et signe Il y a quelques jours, le président du FC Barcelone s’était exprimé sur le futur du milieu de terrain néerlandais à l’occasion d’une interview accordée à la chaîne officielle du FC Barcelone.

Luka Modric, Real Madrid

Real Madrid : stop ou encore pour Modric ?

Auteur d’une nouvelle Coupe du monde brillante avec la Croatie et d’une saison sérieuse avec le Real Madrid, Luka Modric ne sait pas où il évoluera la saison prochaine. De son côté, le Ballon d’Or 2018 a les idées claires. Du haut de ses 37 ans, l’international croate continue de briller sur les pelouses de Liga et rend de précieux services à Carlo Ancelotti. Même s’il n’a plus le même rendement qu’il y a quelques années, Modric a encore une influence énorme dans le vestiaire merengue et sa présence rassure les plus jeunes. Son coach lui accorde certes un peu plus de repos sur certains matchs mais le meneur de jeu reste à ses yeux un titulaire indiscutable dans les grands rendez-vous. Plusieurs offres déjà sur la table Sous contrat jusqu’en juin 2023 dans la capitale espagnole, Modric aurait déjà reçu plusieurs propositions pour son avenir. Depuis la fin de la Coupe du monde, les clubs intéressés sont même de plus en plus insistants. La presse espagnole affirme que le principal intéressé a reçu des offres en provenance d’Arabie saoudite (Al-Nassr) et de Major League Soccer. Marca croit pourtant savoir que l’ancien joueur des Spurs, tout juste médaillé de bronze avec sa sélection au Qatar, aurait un plan bien différent pour la saison prochaine. Ce dernier aimerait en effet prolonger son bail dans la capitale espagnole. Par sécurité, le milieu croate n’aurait pas encore refusé totalement la proposition saoudienne. World Cup Medalists once again. Proud 🇭🇷 pic.twitter.com/hDAPeNe3PS — Luka Modrić (@lukamodric10) December 18, 2022 Une

Jude Bellingham, Dortmund

Real Madrid : le couperet va tomber pour Bellingham

Les dirigeants du Borussia Dortmund s’apprêtent à régler pour de bon le dossier Jude Bellingham, courtisé par le Real Madrid. Le club allemand va discuter dans ces prochains jours de l’avenir à court terme du milieu de terrain anglais. Le Borussia Dortmund se penche sur le sort de sa pépite. La direction du club allemand veut anticiper les choses et clore rapidement les débats au sujet de son jeune milieu de terrain Jude Bellingham, convoité par bon nombre de formations prestigieuses et annoncé avec insistance au Real Madrid. Ainsi, d’après les révélations du journal espagnol As, les Borussen prévoient cette semaine d’organiser une réunion avec l’international anglais et son entourage, une entrevue au sommet durant laquelle le club de la Ruhr tient à être mis au courant des intentions du joueur de 19 ans pour la suite de sa carrière. Le BVB veut savoir si l’ancien sociétaire de Birmingham City décidera de rester du côté du Signal Iduna Park, ou au contraire de quitter ses rangs dans ces prochains mois. 🗞️ Aquí está la #PortadAS del 2 de enero 👀 Cumbre por Bellingham pic.twitter.com/83daXy2Wh2 — Diario AS (@diarioas) January 1, 2023 Une vente à trois chiffres désirée Au regard de l’intérêt des Merengue et de la belle offre prête à être couchée sur la table par le dernier lauréat de la Ligue des champions, nul doute que la pépite des Three Lions sera tentée par un challenge plus prestigieux une fois terminée la saison 2022-2023. Mais le Borussia Dortmund ne le lâchera pas facilement. En

Dejan Lovren, Croatie Coupe du monde 2022

OL : c’est signé pour Dejan Lovren

L’Olympique Lyonnais a officialisé ce lundi le recrutement de Dejan Lovren, en provenance du Zénith Saint-Pétersbourg. Le club du Rhône attire le défenseur central croate pour une durée de deux ans et demi, soit jusqu’en juin 2025. L’ancien sociétaire de Southampton et de Liverpool était entré dans les six derniers mois de son engagement avec le club russe. Première recrue hivernale des Gones de Laurent Blanc, battus dimanche par Clermont (0-1, 17e journée de Ligue 1), le joueur de 33 ans signe un retour remarqué dans la cité des gaules, après un premier passage entre 2010 et 2013 (102 matchs toutes compétitions confondues, 3 buts). 🚨 Dejan Lovren est de retour à la maison ! 🔴🔵 Lyonnais de 2010 à 2013, le mondialiste croate défendra de nouveau nos couleurs jusqu’en 2025 💥👊#LOVREN2025 — Olympique Lyonnais (@OL) January 2, 2023 “Je suis très heureux de revenir à l’Olympique Lyonnais. C’est le club qui m’a ouvert les portes du football international, je ne l’oublierais jamais. J’ai beaucoup de souvenirs ici, beaucoup de liens aussi, notamment avec le Président Jean Michel Aulas qui m’a toujours soutenu. Je suis parti de Lyon en 2013 avec des regrets car j’avais le sentiment de ne pas avoir tout montré. Je veux prouver à tout le monde quel joueur je suis réellement”, a réagi le natif de Zenica au moment de sa signature.

Julian Draxler Benfica

PSG : le Benfica a pris une décision pour Draxler

La direction du Benfica Lisbonne s’est positionnée sur la situation du milieu de terrain offensif allemand Julian Draxler, prêté par le Paris Saint-Germain depuis le début de la saison 2022-2023. L’état-major portugais n’ambitionne pas de garder le joueur de 29 ans, encore sous contrat dans la capitale tricolore. Le 1er septembre dernier, dans les dernières heures du mercato estival, le Benfica Lisbonne communiquait la venue de Julian Draxler, en provenance du Paris Saint-Germain. Le club portugais s’offrait les services de l’ailier allemand par le biais d’un prêt d’une saison sans option d’achat. Par ailleurs, la formation lusitanienne acceptait la prise en charge d’une partie du conséquent salaire touché par le joueur de 29 ans, plus dans les plans du nouvel entraîneur parisien Christophe Galtier et alors invité par Paris à se trouver un nouveau point de chute. Deux maigres titularisations Problème pour Julian Draxler, son passage au Benfica Lisbonne tourne pour l’heure à la déception. Apparu à 13 reprises toutes compétitions confondues sous les couleurs portugaises, pour 2 buts, le champion du monde 2014 n’a surtout débuté que cinq rencontres, pour seulement deux petites titularisations et une réalisation en championnat. Peu considéré par Roger Schmidt, l’ancien sociétaire de Schalke 04 ne retrouve pas des couleurs. À tel point que l’actuel leader de la Liga NOS a déjà pris une décision sur son avenir à court terme. Lié jusqu’en 2024 avec le PSG Si l’on en croit les informations du journal O Jogo, le Benfica Lisbonne ne conservera pas Julian Draxler à l’issue de la saison

Josep Guardiola, Manchester City Man City

Manchester City : Guardiola est prêt à partir !

L’entraîneur de Manchester City, Josep Guardiola, a fait une confidence sur sa situation. Le technicien espagnol, dont le contrat court jusqu’en juin 2025, a ouvert la porte à un départ. Prolongé en novembre dernier par ses dirigeants, jusqu’en juin 2025, Josep Guardiola compte-t-il pour autant s’éterniser sur le banc de Manchester City ? Rien n’est moins sûr si l’on en croit les propres déclarations de l’entraîneur espagnol. Pour le journal Marca, l’ancien manager du Bayern Munich s’est lâché sur sa situation. L’homme de 51 ans n’exclut pas un départ des Citizens, sans fixer pour autant la moindre deadline, et refuse de s’inscrire dans la lignée de ses prédécesseurs qui seront restés très longtemps sur leurs bancs respectifs. “Je ne resterai pas comme Ferguson ou Wenger” “Dès que je sens que quelque chose ne va pas, je vais démissionner ou ne pas renouveler mon contrat. Je ne resterai pas comme Ferguson (Manchester United) ou Wenger (Arsenal). Le contrat n’est qu’un bout de papier. J’ai prolongé mon engagement envers le club parce que je sens que l’équipe peut encore bien faire sous ma direction. Au final, tout dépend du résultat. Si on se lasse l’un de l’autre, je ne resterai pas jusqu’à la fin à cause du contrat.” Nul doute que l’ex-technicien du FC Barcelone, en poste depuis l’été 2016 pour un total de 377 matchs dirigés toutes compétitions confondues, a voulu dans cette déclaration mettre la pression sur le club anglais, champion d’Angleterre en titre mais toujours en quête de la première Ligue des champions de

Marquinhos, PSG Paris Saint-Germain Paris

Le fiasco du Brésil, sa prolongation… Marquinhos sort du silence

Marquinhos s’est présenté en zone mixte, dimanche, au terme de la défaite subie par le Paris Saint-Germain à Lens (1-3). L’occasion pour le défenseur central brésilien de revenir pour la première fois sur l’échec de la Seleçao à la Coupe du monde 2022. Le capitaine parisien a également évoqué la question de son avenir avec le club de la capitale. Le 9 décembre dernier, le Brésil quittait la Coupe du monde 2022 après Paris Saint-Germain manquait sa tentative durant la séance fatidique, précipitant la fin de parcours des quintuples champions du monde, considérés en début de tournoi comme les grands favoris au sacre. “Ça a été vraiment dur” “Abattu” comme le confiait son entourage, l’international auriverde est cette fois revenu en personne sur le nouvel échec de la Seleçao. Face aux médias dimanche soir, à l’issue de la défaite du club de la capitale française sur la pelouse du Racing Club de Lens (1-3, 17e journée de Ligue 1), le joueur de 28 ans n’a pas caché avoir vécu un pénible moment, l’ancien sociétaire de l’AS Rome précisant commencer à digérer. “Notre vie de footballeur, c’est comme ça. Il y a beaucoup d’émotions, de belles et de mauvaises. Nous, depuis tout petit… J’ai commencé à huit ans et je sais comment ça se passe. L’expérience donne encore plus cette intelligence pour gérer ces moments-là. Mais c’était dur de perdre une Coupe du monde comme ça. Ça a été vraiment, vraiment dur. Deux, trois jours, c’est dur. Après, avec la famille, avec le temps, avec le travail,

Romelu Lukaku, Inter Milan Inter

Inter Milan : les franches confessions de Lukaku sur son avenir

Revenu l’été dernier à l’Inter Milan par le biais d’un prêt d’une saison, Romelu Lukaku s’est exprimé sur son futur avec le club de la Lombardie. L’attaquant belge ne compte pas revenir à Chelsea dans ces prochains mois. “J’espère rester à l’Inter” Romelu Lukaku a annoncé la couleur. Prêté depuis l’été dernier par Chelsea à l’Inter Milan jusqu’à la fin de la saison 2022-2023, l’attaquant belge a fait le point sur son avenir. À l’occasion d’une interview accordée à la chaîne Sky Italia, le canonnier de 29 ans a affiché son intention de poursuivre l’aventure chez les Nerazzurri. Le Diable Rouge ne souhaite plus porter le maillot des Blues, avec lesquels son contrat court jusqu’en juin 2026. “J’ai parlé à Chelsea de ma relation avec l’entraîneur et j’ai décidé de revenir à l’Inter. J’espère rester à l’Inter, l’Inter pour moi est tout. Mais nous devons trouver un moyen avec Chelsea. Je veux rester longtemps à l’Inter. À partir de cette année, mon fils joue également pour l’Inter Youth Team et ce sera formidable de continuer ici. Nous parlerons à Chelsea à la fin de la saison pour trouver une solution.” Deux petits buts cette saison Après un premier passage entre 2019 et 2021, marqué notamment par le titre de champion d’Italie décroché en 2021, le natif d’Anvers a signé son retour du côté de Guiseppe Meazza durant le dernier mercato estival. Plus dans les plans des Blues, qui avaient déboursé pas moins de 113 millions d’euros pour s’attacher ses services il y a un peu

Igor Tudor, OM

OM : pourquoi la deuxième partie de saison s’annonce bien

L’OM a frappé un grand coup en écrasant le TFC (6-1), jeudi, en Ligue 1. Les résultats sont là, bien que la méthode d’Igor Tudor ne soit pas acceptée par tous les joueurs. Voici les raisons pour lesquelles la deuxième partie de saison olympienne s’annonce bien. La méthode Tudor ne passe pas avec certains joueurs Ces dernières semaines, les dirigeants olympiens ont dû composer avec la polémique Gerson. Mécontent de son temps de jeu et de la méthode d’Igor Tudor, le milieu de terrain a quitté ses partenaires avant même la trêve liée à la Coupe du monde. Le joueur n’a ainsi pas participé à la rencontre remportée par les Marseillais contre Monaco (3-2), le 13 novembre. D’autres joueurs ont semblé éprouver des difficultés avec le Croate. Cela a été le cas de Bamba Dieng, dont l’investissement à l’entraînement a été mis en cause durant l’été (mais qui semble depuis davantage s’investir). L’OM s’est relancé, après un mois difficile Sans que cela n’ait un rapport direct avec Gerson, le club phocéen a connu une période difficile, en octobre. Les Marseillais ont été sortis prématurément de la Ligue des Champions et se sont inclinés contre des rivaux en championnat. Igor Tudor a alors essuyé de nombreuses critiques. Mais son groupe ne l’a finalement pas lâché. L’OM s’est même relancé. La formation du Croate a d’abord dominé l’OL au Vélodrome (1-0), puis est allée s’imposer en principauté. Deux rencontres qui ont préservé les chances du club dans la course au podium. Deux matchs qui ont aussi démontré

Gaëtan Charbonnier, ASSE Saint-Etienne

Quel mercato en janvier pour l’ASSE ?

20e de Ligue 2, l’AS Saint-Etienne compte profiter du mercato d’hiver pour ajuster sensiblement son effectif après une première partie de saison catastrophique. Après Gaëtan Charbonnier, le club du Forez va poursuivre ses emplettes dans ces prochaines semaines. Les Verts sont au plus mal. Après 17 journées, Saint-Etienne ne parvient pas à décoller de la 20e et dernière place de la Ligue 2. Tenus en échec vendredi par le Stade Malherbe de Caen (1-1), à Geoffroy-Guichard, les joueurs de Laurent Batlles ont certes stoppé une série de trois défaites consécutives. Mais le bilan comptable est évidemment bien trop maigre. Avec douze points, l’ASSE est désormais reléguée à quatre longueurs du 19e, Niort, et bénéficie pour l’heure du statut peu reluisant de plus mauvaise défense du championnat, avec déjà 31 buts encaissés. Quelques mois seulement après la relégation à l’étage inférieur, le spectre d’une nouvelle descente, cette fois en National, guette l’une des places fortes du championnat de France. “Des postes ont été ciblés” C’est dire si le mercato d’hiver arrive à point nommé pour procéder à quelques ajustements, même si l’effectif fut profondément renouvelé l’été dernier. En quête d’un nouveau numéro 9, Saint-Etienne s’est déjà attaché les services de Gaëtan Charbonnier (33 ans), transfuge de la Ligue 1 et de l’AJ Auxerre et habitué aux joutes de la Ligue 2 (80 buts en 203 matchs). Face aux Caennais, le néo-stéphanois a d’ailleurs ouvert son compteur en égalisant dans les arrêts de jeu. Le chantier est immense et ne concerne pas uniquement le front de l’attaque,

Loïc Badé, Rennes

Rennes : un défenseur s’en va en Espagne

Le Stade Rennais a communiqué ce samedi le départ de son jeune défenseur central Loïc Badé. Le joueur de 22 ans s’est engagé avec une formation espagnole. Le club breton a cassé le prêt à Nottingham Forest de l’ancien Lensois, jamais apparu avec le club promu en Premier League, pour l’envoyer du côté du FC Séville. Le SRFC a trouvé un accord de principe avec l’équipe andalouse entraînée par l’Argentin Jorge Sampaoli, 18e de la Liga, sous la forme d’un prêt assorti d’une option d’achat. Loïc Badé se trouve sous contrat jusqu’en juin 2026 avec l’écurie basée au Roazhon Park. Recruté à l’été 2021 contre un chèque de 17 millions d’euros, le natif de Sèvres a disputé 22 matchs toutes compétitions confondues avec les Rennais. [PROS] 📄🖊 Prêté depuis le début de saison au club anglais du Nottingham Forest FC, 𝐋𝐨𝐢̈𝐜 𝐁𝐚𝐝𝐞́, défenseur de 22 ans, va rejoindre l’Espagne où un accord de principe a été trouvé entre le FC Séville et le Stade Rennais F.C. pour un prêt avec option d’achat. pic.twitter.com/UnI0A3MnzE — Stade Rennais F.C. (@staderennais) December 31, 2022

Dejan Lovren, Croatie Coupe du monde 2022

OL : un ex de plus sur le chemin du retour !

L’Olympique Lyonnais va rapatrier Dejan Lovren. Selon les informations de L’Equipe, le club du Rhône a conclu un accord avec le défenseur central croate du Zénith Saint-Pétersbourg, passé dans ses rangs entre 2010 et 2013. “On a fait des réunions sportives pour améliorer le groupe. Nous avons eu des discussions sur le groupe mais aussi des discussions contractuelles (…) Quand vous faites un transfert le 29 ou le 30 janvier en fin de mercato, il y aura des matchs qui se seront déroulés entre temps… On cherche de l’expérience, du caractère, de l’agressivité. Ce sont les trois ingrédients que j’aimerais apporter à ce groupe.” Convié vendredi devant les journalistes, l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais Laurent Blanc brossait le profil des recrues réclamées lors du mercato hivernal. Désireux de passer à l’action en janvier après une première partie de saison en demi-teinte, marquée par le limogeage du Néerlandais Peter Bosz et la venue sur le banc de l’ancien sélectionneur de l’équipe de France, le club rhodanien s’apprête à tenir sa promesse en s’attachant les services d’un joueur au grand vécu et dur sur l’homme. 102 matchs à l’OL D’après les informations du journal sportif L’Equipe, les Gones vont recruter un certain Dejan Lovren, le défenseur central du Zénith Saint-Pétersbourg. Dixit nos confrères, l’Olympique Lyonnais a trouvé un accord avec l’international croate pour une arrivée en début d’année 2023, et ce alors que l’homme âgé de 33 ans ne dispose plus que de quelques mois sur son contrat avec l’écurie russe. Le quotidien précise que le natif de Zenica a

Mauro Icardi, Galatasaray

Après Ronaldo, Al-Nassr songerait à Icardi !

Al-Nassr veut encore frapper un grand coup. Après l’officialisation de l’arrivée de Cristiano Ronaldo, le club saoudien lorgnerait un autre attaquant de renom en la personne de Mauro Icardi, l’attaquant du Paris Saint-Germain prêté cette saison à la formation turque de Galatasaray. Les dirigeants d’Al-Nassr n’en ont pas terminé avec la démesure. Alors que la venue de l’attaquant portugais Cristiano Ronaldo a été confirmée ces dernières heures – le joueur de 37 ans ayant signé un contrat jusqu’en 2025 incluant un salaire annuel de 200 millions d’euros, le club saoudien souhaiterait désormais consacrer ses efforts au recrutement d’un autre avant-centre de premier plan, mais d’une dimension nettement inférieure à celle de l’ancien sociétaire du Real Madrid et de Manchester United. D’après les informations communiquées par le site TuttoMercatoWeb, l’équipe entraînée par le Français Rudi Garcia songerait cette fois à Mauro Icardi, l’attaquant argentin de Galatasaray. TMW – Non solo CR7: l’Al Nassr ci prova anche per Mauro Icardi, riflessioni in corso https://t.co/TfrtPWlD6n — TUTTOmercatoWEB (@TuttoMercatoWeb) December 31, 2022 4 buts en 6 matchs à Galatasaray Al-Nassr aurait l’intention d’entrer en concurrence avec les Argentins des Newell’s Old Boys sur le dossier menant à l’ex-pensionnaire du championnat d’Italie et de la Serie A. L’écurie qui évolue à Riyad rêverait d’associer “CR7” au natif de Rosario, prêté cette saison par le Paris Saint-Germain à Galatasaray et dont le contrat dans la capitale française court encore jusqu’en juin 2024. Quelle offre transmettront les dirigeants ? Al-Nassr parviendra-t-il à convaincre le Paris Saint-Germain ? Les réponses sur la piste

Marcus Thuram, Borussia Moenchengladbach

Mauvaise nouvelle pour les courtisans de Thuram ?

La direction du Borussia Mönchengladbach pourrait prendre une décision forte au sujet de l’attaquant français Marcus Thuram, en fin de contrat en juin prochain. L’offre de l’Inter Milan Marcus Thuram ne manque pas de prétendants. Un temps annoncé sur les tablettes de l’Olympique de Marseille, l’attaquant français du Borussia Mönchengladbach intéresserait le Paris Saint-Germain, Manchester United, le Bayern Munich et l’Inter Milan. Alors que se rapproche à grands pas l’ouverture du mercato hivernal, les Nerazzurri veulent s’attacher les services du buteur de 25 ans dès le mois de janvier. Comme révélé par La Gazzetta dello Sport, le club de la Lombardie a une offre en tête pour le fils du champion du monde 2018 Lilian Thuram, dont le contrat avec l’écurie allemande se termine à la fin de la saison 2022-2023. L’Inter Milan compte lui offrir un bail portant sur cinq années avec un salaire annuel de 5 millions d’euros. Problème pour les Italiens, il n’est plus garanti que le natif de Parme quitte la Bundesliga dans ces prochaines semaines. Si l’on se réfère aux informations données par le journal allemand Bild, les dirigeants du Borussia Mönchengladbach envisagent tout simplement de conserver Marcus Thuram jusqu’au terme de cet exercice. La formation basée au Borussia-Park pense à le garder dans ses rangs pour se donner le maximum de chances de décrocher une qualification européenne. Après 15 journées, le club entraîné par Daniel Farke occupe la huitième place du classement avec 22 points, à cinq longueurs de l’Eintracht Francfort (4e). Wechsel-Wende wegen Europa – Verzichtet Gladbach auf

Cristiano Ronaldo, Al-Nassr

Ronaldo à Al-Nassr, sa première réaction !

Cristiano Ronaldo s’est trouvé un nouveau point de chute. Libre de tout contrat depuis son départ de Manchester United, l’attaquant portugais a signé comme attendu avec Al-Nassr. Le joueur de 37 ans a confié ses premiers mots sur sa venue dans le championnat saoudien. Une destination exotique pour Cristiano Ronaldo. Sans club depuis l’annonce en novembre dernier de son départ de Manchester United, l’attaquant portugais débarque en Arabie Saoudite. Comme attendu depuis plusieurs jours, la star de 37 ans s’est engagée en faveur d’Al-Nassr, club entraîné par le Français Rudi Garcia. Le natif de Funchal a signé un contrat courant jusqu’en 2025 assorti d’un salaire astronomique estimé à 200 millions d’euros, des émoluments qui comprennent tout autant son salaire de base et divers bonus. Le champion d’Europe 2016 a donc accepté de tourner la page du football européen afin de rejoindre un championnat mineur, une décision qui ne passe pas auprès de certains anciens joueurs. Cristiano Ronaldo signe à Al-Nassr ✍️ https://t.co/WcfqX55Zht — Top Mercato ⚽️ (@TopMercato) December 30, 2022 “Je suis très heureux” Amené à offrir une énorme visibilité à la Saudi Pro League et à rehausser le niveau des matchs, “CR7” a livré ses premières impressions sur son arrivée, au travers d’une déclaration retranscrite par les médias officiels de son nouveau club. “Je suis ravi d’une nouvelle expérience dans un autre championnat et un autre pays, la vision d’Al-Nassr est très inspirante. Je suis très heureux de rejoindre mes coéquipiers et d’aider l’équipe à obtenir plus de succès”, a déclaré le nouveau numéro

Moisés Caicedo Brighton

Après Gakpo, une autre recrue à Liverpool ?

Liverpool a réussi à attirer dans ses filets le Néerlandais Cody Gakpo. Un gros coup, dont se félicite Jürgen Klopp, le coach des Reds. Mais le club anglais pourrait ne pas en rester là concernant le recrutement hivernal. Roberto Firmino va-t-il devoir, définitivement, s’inquiéter pour son avenir à Liverpool ? L’entraîneur allemand des Reds a indiqué hier, devant la presse, qu’il désirait que le Brésilien “reste” au club, malgré l’achat, pour la somme de 57 millions d’euros, de Cody Gakpo. Déjà régulièrement relégué sur le banc (21 matchs joués cette saison, pour 16 titularisations), Roberto Firmino (31 ans) va subir la concurrence du Néerlandais de 23 ans, en plus de celle de Darwin Nuñez, Mohamed Salah, Luis Diaz et Diogo Jota. Cela dit, les deux derniers sont blessés jusqu’à fin février. En attendant leur retour de blessure, Liverpool va pouvoir compter sur Cody Gakpo, alors que Jürgen Klopp s’est félicité de l’arrivée de l’ancien joueur du PSV Eindhoven sur les bords de la Mersey : “Nous discutons de ces choses dans la salle du conseil d’administration et non dans la salle de presse. Faire venir Cody (Gakpo) comme nous l’avons fait (sans fuite dans la presse, ndlr) est un très bon signe. Un bon nombre de personnes le savaient et rien n’est sorti, ce qui est très, très bien.” Par ailleurs, l’Allemand a indiqué la position préférentielle de sa nouvelle recrue, ce qui pourrait soulager Roberto Firmino : “Où Cody Gakpo jouera ? Le poste où il a le plus souvent joué est à gauche,

Rayan Cherki Malo Gusto Castello Lukeba OL

L’OL attaqué pour ses jeunes pépites

Alors que Laurent Blanc a indiqué ce vendredi vouloir renforcer son groupe, actuellement 8e de Ligue 1, un jeune espoir du club pourrait s’en aller dès janvier 2023. En effet, Castello Lukeba est courtisé à l’étranger, tout comme Malo Gusto. L’OL a retrouvé les chemins des terrains ce mercredi, avec succès. La formation dirigée par Laurent Blanc s’est imposée sur le score de 4-2 contre Brest, en championnat. Vissé à une 8e place qui ne sied pas à son statut, l’OL, qui compte quatre points de moins que le 7e, le FC Lorient, va devoir se renforcer en janvier 2023, comme l’a indiqué l’entraîneur du club. Démentant des tensions avec Bruno Cheyrou, le directeur de la cellule de recrutement de l’OL, l’ancien coach de Bordeaux et des Bleus veut “de l’expérience, du caractère, de l’agressivité”. La nouvelle enveloppe mercato du club devrait pouvoir servir à cela. Lukeba, la tentation Inter Cette dernière pourrait par ailleurs être rehaussée, avec la vente de plusieurs éléments du club. Selon les révélations de La Repubblica, l’Inter aurait des vues sur Castello Lukeba, alors que Milan Skriniar et Stefan de Vrij sont en fin de contrat et sur le départ. Le défenseur central de 20 ans plaît beaucoup à la direction du club italien pour remplacer l’un des deux joueurs. En outre, d’après les informations de L’Équipe, Chelsea a proposé la modique somme de 43 millions d’euros pour Castello Lukeba. Refus de l’OL, qui ne pourra pas continuer longtemps sur ce chemin en cas d’offre supérieur de plusieurs clubs étrangers

Keylor Navas Gianluigi Donnarumma PSG

Une vague de départs au PSG ?

Alors que plusieurs Espagnols de l’effectif se poseraient des questions concernant leur avenir au Paris Saint-Germain, d’autres joueurs de l’effectif du leader de la Ligue 1 auraient un départ en tête. Outre Carlos Soler, Pablo Sarabia et Juan Bernat, un autre Espagnol, Sergio Rico, envisagerait un départ du PSG cet hiver, dixit Goal. Le gardien de but de 29 ans est barré par une concurrence féroce à son poste. L’ancien joueur de Séville, Majorque et Fulham n’a pas disputé la moindre minute cette saison. Mais son salaire, énorme, aurait tendance à freiner la poignée de clubs intéressés, comme Clermont (11e de L1). Keylor Navas, lui aussi, pense furieusement à un départ. Proche de Naples l’été dernier, le Costaricien, critiqué pour sa forme post-Coupe du Monde, serait suivi par le Bayern Munich, futur adversaire du PSG en 8es de finale de la Ligue des Champions. Si le départ de Sergio Rico pourra facilement être absorbé par le PSG, celui de Keylor Navas serait déjà plus compliqué, et le club de la capitale se montrera dans l’obligation de trouver une doublure à l’Italien Gianluigi Donnarumma. Qui pour remplacer Blanc ? Un autre départ, cette fois-ci dans l’organigramme du PSG, pose problème. Celui de Jean-Claude Blanc. Le directeur général délégué du club a rejoint INEOS et l’OGC Nice, laissant le club de la capitale orphelin d’un dirigeant de haut niveau. Cela dit, selon les informations révélées par L’Équipe, plusieurs candidats, certains avec des CV ronflants, sont en concurrence pour le poste de Jean-Claude Blanc, qui ne devrait pas

Azzedine Ounahi, Angers

OM : du nouveau sur les pistes Delort et Ounahi

L’OM devrait être actif sur le mercato de janvier, alors qu’un départ (Gerson) se profile de plus en plus concrètement. Cela dit, les premiers noms sortis par la presse dans le sens des arrivées (Andy Delort, Azzedine Ounahi) pourraient ne pas être les bons. L’attaquant Andy Delort souhaite s’en aller de Nice cet hiver. Ne se sentant plus à sa place sur la Côte d’Azur, l’Algérien de 31 ans, auteur de seulement buts cette saison, aimerait être prêté dans un autre club pour le reste de la saison. Lens a rapidement décliné la proposition du clan Andy Delort, alors que la Salernitana, mais surtout la Fiorentina, en Italie, pensent à l’ancien joueur de Montpellier (2018-2021) et de Toulouse (2017-2018). Pourtant, selon les informations dévoilées ce samedi par le journal L’Équipe, l’OM ne serait pas intéressé par la perspective de recruter Andy Delort. Le club, entraîné par Igor Tudor, semble pouvoir se contenter d’Alexis Sanchez (34 ans, 7 buts cette saison) et de Bamba Dieng (22 ans, 3 buts cette saison) au poste de buteur, alors que Luis Suarez a été prêté en Espagne, à Almeria, cet hiver, et que le Polonais Arkadiusz Milik a lui quitté l’OM pour la Juventus, en prêt, fin août 2022. La direction marseillaise, dominée par Pablo Longoria, semble plutôt se concentrer sur le recrutement d’un milieu offensif (Ruslan Malinovskyi ? Jérémie Boga ?), après la longue blessure du Marocain Amine Harit. Naples en pole sur Ounahi Le dossier menant à Azzedine Ounahi est bien différent. Si l’OM est bel et

Benoit Badiashile AS Monaco

Badiashile, Enzo Fernandez, Mendy… ça bouge à Chelsea !

Le club anglais de Chelsea, 8e de Premier League, va être très actif sur le marché des transferts en janvier 2023. La formation londonienne, qui pourrait même prolonger N’Golo Kanté alors que le milieu défensif semblait loin de Chelsea il y a peu, serait proche de recruter plusieurs joueurs importants. Le Français Benoît Badiashile pourrait par exemple rejoindre très prochainement N’Golo Kanté à Chelsea. Le défenseur central fait l’objet d’une offre de 35M d’euros de la part du club anglais, alors que l’AS Monaco en désire 40, d’après L’Équipe. Une entente entre les deux formations devrait rapidement être trouvée, malgré l’intérêt d’autres clubs, comme l’a affirmé en conférence de presse le coach monégasque, Philippe Clement : “Je ne pense pas qu’il n’y ait qu’un seul club qui se soit adressé à Benoît Badiashile. Ce n’est pas seulement Chelsea. Il y a eu beaucoup d’intérêts pour plusieurs de nos joueurs au cours des six derniers mois. C’est le cas aussi avec Benoît”. Si Benoît Badiashile est “bien avec le groupe” et a toujours la tête à l’ASM, le Belge a décidé de ne pas faire jouer le Français contre Auxerre, cette semaine : “Je dois regarder aussi le futur, c’est normal de jouer avec Malang Sarr, lui prouver sur le terrain que je l’intègre plus que les mois passés”. D’après L’Équipe, Manchester United et le Barça sont en embuscade derrière Chelsea. Mendy vers l’Italie ? Du côté des départs, à Chelsea, Edouard Mendy pourrait filer en Serie A cet hiver. D’après les informations du journaliste italien

Cristiano Ronaldo, Al-Nassr

Un nouveau club pour Cristiano Ronaldo !

Les rumeurs disaient donc vrai ! Annoncé depuis des semaines en route pour l’Arabie Saoudite, Cristiano Ronaldo a officiellement signé ce vendredi en faveur d’Al-Nassr. «Le plus grand athlète du monde a officiellement signé pour Al-Nassr», a fièrement écrit sur Twitter le club entraîné par Rudi Garcia. «Je suis très heureux de découvrir le championnat saoudien, avec le club d’Al-Nassr. Je suis là pour aider mon nouveau club a progressé. On va travailler ensemble pour la réussite d’Al-Nassr, dans un championnat qui a une vision différente», s’est réjouit CR7. الرياضي الأعظـم عالميًا 🌏يـوقع رسميًا لـ #العالمي 🤩#رونالدو_نصراوي pic.twitter.com/BBq469mAYh — نادي النصر السعودي (@AlNassrFC) December 30, 2022 On parle d’un contrat record pour le quintuple Ballon d’Or, recruté jusqu’en juin 2025 et qui devrait percevoir environ 200 millions d’euros par an en tenant compte du salaire et des revenus commerciaux. Le prix à payer pour convaincre le Portugais de quitter le football européen !

William Saliba Jean-Philippe Mateta Arsenal Crystal Palace

Arsenal : Saliba, un avenir (enfin) tout tracé !

Titulaire indiscutable avec Arsenal cette saison, William Saliba (21 ans) semble bien parti pour s’installer durablement chez les Gunners. L’ancien Marseillais connaît enfin le succès qu’il espérait en Premier League. Lorsqu’il a choisi de rejoindre l’Olympique de Marseille en 2021 pour un prêt d’une saison, le jeune défenseur central français ne s’attendait peut-être pas à figurer dans le groupe de l’équipe de France pour la Coupe du monde 2022 au Qatar un peu plus d’un an plus tard. Auteur d’une saison remarquable avec le club marseillais, Saliba a clairement changé de dimension et semble promis à un brillant avenir. Ses performances remarquées avec l’OM lui ont d’ailleurs ouvert les portes de l’équipe de France en mars 2022. Arteta enfin convaincu Même s’il n’a jamais fermé la porte à l’éventualité de rester à Marseille, Saliba est finalement revenu à Arsenal cet été avec un objectif bien précis. “Je suis revenu à Arsenal pour m’imposer. Nous avons eu un très bon début de saison jusqu’au match à MU et nous voulons continuer comme ça. Partir un an et demi en prêt, c’était bien. Je suis revenu plus fort, avec de nouvelles ambitions”, avait-il confié lors d’un entretien accordé à Onze Mondial. Longtemps réticent à lancer l’ancien Stéphanois dans le grand bain en Premier League, Mikel Arteta semble aujourd’hui totalement convaincu par les performances de l’international français. Selon The Athletic, le club londonien semble sur la même longueur d’onde. Arsenal aurait d’ailleurs automatiquement prolongé Saliba jusqu’en juin 2024. Sharp shooting ahead of Brighton 🎯 📺 Watch the full

Erling Haaland Manchester City

Man City : dans un autre monde, Haaland aurait pu jouer à…

Présent ce vendredi en conférence de presse avant le déplacement de son équipe sur le terrain de Manchester City ce samedi (16h00) dans le cadre de la 18e journée de Premier League, Frank Lampard a littéralement encensé le phénomène Erling Haaland. Un joueur qui lui avait tapé dans l’œil à l’époque où il entraînait Chelsea. Arrivé cet été en provenance du Borussia Dortmund, l’international norvégien n’a pas mis longtemps à s’adapter au championnat anglais. Meilleur buteur de Premier League cette saison avec 20 réalisations en 14 rencontres, Haaland affole les compteurs et pourrait battre de nombreux records s’il maintient ce rythme stratosphérique. Frank confirms Yerry Mina will train today after suffering from cramp in the game on Boxing Day. 📺 https://t.co/6EShV3gt2m pic.twitter.com/ZIsLD29YW3 — Everton (@Everton) December 30, 2022 Chelsea a manqué le phénomène Le coach des Toffees, Franck Lampard, a reconnu qu’il avait tenté de faire signer le jeune norvégien lorsqu’il était à la tête de Chelsea. “J’ai entraîné contre lui lors d’un match de présaison contre Salzbourg. J’avais les yeux grands ouverts sur ce jeune garçon à l’époque. Je crois qu’il venait de signer à Salzbourg. Dès la préparation, son potentiel sautait aux yeux. J’ai essayé de le faire signer à Chelsea, mais ça n’a pas pu se faire. Il était déjà clair à l’époque qu’il allait devenir un grand joueur”, a confié l’ancien international anglais avant de comparer le buteur des Citizens avec les meilleurs joueurs du monde actuels. Je sais que nous allons l’affronter demain, mais je respecte les individus qui sont

Cristiano Ronaldo, Portugal Uruguay Coupe du monde 2022

Contrat signé, salaire surestimé…Ça s’emballe pour l’avenir de Cristiano Ronaldo !

Actuellement sans club, Cristiano Ronaldo va visiblement reprendre du service très rapidement. Pas question de prendre sa retraite dans l’immédiat, l’attaquant portugais veut encore jouer au football…et empocher un joli pactole.  Après son départ d’un commun accord de Manchester United juste avant le coup d’envoi de la Coupe du monde 2022 au Qatar, le quintuple Ballon d’Or va très probablement poursuivre sa carrière au Moyen-Orient. À en croire les dernières informations sur le futur de CR7, une annonce officielle serait désormais imminente. Al Arabiya et CBS Sports affirment en effet ce vendredi que le joueur de 37 ans a d’ores et déjà signé son contrat en faveur d’Al-Nassr. L’ancien Madrilène avait temporisé toutes les rumeurs autour de son avenir pendant le Mondial pour ne pas perturber sa sélection mais sa décision était visiblement prise depuis un moment. Cette semaine, le président du club saoudien a lui démenti un accord avec Cristiano Ronaldo mais une issue favorable est imminente. Un contrat de dingue ! Ces dernières semaines, la presse espagnole avait laissé entendre qu’un accord était sur le point d’être conclu pour l’arrivée de l’ancien Merengue en Arabie Saoudite. Sauf grosse surprise, l’ancien attaquant du Real Madrid et de la Juventus Turin va s’engager pour deux saisons et demie avec le club d’Al-Nassr, basé à Riyad. Le nouveau contrat de Cristiano Ronaldo devrait officiellement débuter le 1er janvier 2023. Ses futurs dirigeants semblent prêts à lui verser 75 millions d’euros par an, revenus publicitaires compris, ce qui semble tout de même bien en dessous des chiffres annoncés au

Tetê, Olympique Lyonnais

OL : un ailier fait le point sur son futur

Convoqué vendredi devant les journalistes, le milieu offensif de l’Olympique Lyonnais, Tetê, s’est brièvement prononcé sur son avenir avec le club rhodanien. “Ce n’est pas mon affaire” Prêté depuis mars dernier par le Shakhtar Donetsk à l’Olympique Lyonnais, jusqu’au terme de la saison 2022-2023, Tetê s’est présenté ce vendredi en conférence de presse, aux côtés de son entraîneur Laurent Blanc. À son avantage depuis le début de cet exercice avec 6 buts et 3 passes décisives en 14 matchs de Ligue 1, le milieu de terrain offensif brésilien sera-t-il encore dans l’effectif des Gones dans ces prochains mois ? Alors que son contrat avec l’écurie ukrainienne court jusqu’en décembre 2023, l’ailier de 22 ans a été invité à parler de son futur. Mais l’ancien sociétaire du Grêmio Porto Alegre a préféré botter en touche sur ses intentions. “Pour l’instant, ce n’est pas mon affaire. C’est entre les mains de mon agent et de la direction de l’Olympique Lyonnais. Mon seul souci est de pouvoir bien m’entraîner, jouer, de marquer et de faire des passes décisives.” Indiscutable dans le onze de départ de Peter Bosz, avant de cirer le banc au début de la mandature de l’ex-sélectionneur de l’équipe de France, Tetê a jugé sa situation du moment. “On veut toujours plus, ça ne suffit jamais. Ma position me convient, je suis très heureux d’être utilisé à ce poste. C’est ce poste qui me plaît. Physiquement je suis bien, moralement aussi mais je pense qu’il faut toujours travailler plus.” Aligné sur le flanc droit de l’attaque lyonnaise,

Barça : Xavi tranche sur Busquets et le mercato

Xavi a profité d’un point presse pour parler de la situation du milieu de terrain espagnol Sergio Busquets, dont le contrat expire en juin prochain. L’entraîneur du FC Barcelone désire conserver le joueur de 34 ans. En fin de contrat au terme de la saison 2022-2023, Sergio Busquets poursuivra-t-il l’aventure avec le FC Barcelone ? Le suspense demeure sur la décision qui sera prise par le milieu de terrain espagnol. Dixit les dernières informations à son sujet, le joueur de 34 ans ne serait plus emballé par un départ. Annoncé dans le viseur de la franchise américaine de l’Inter Miami, le champion du monde 2010 envisagerait de dire non à cet appel du pied venu de l’autre côté de l’Atlantique afin de signer un nouveau contrat chez les Blaugrana. “C’est une décision personnelle” Présent vendredi devant les journalistes, avant la rencontre ce samedi face à l’Espanyol Barcelone au Camp Nou (15e journée de Liga), Xavi a accepté d’évoquer le futur à court terme de son capitaine, 696 matchs et 18 buts avec l’équipe première du club de la Catalogne. S’il lui renvoie la balle, l’entraîneur espagnol croise les doigts pour que Sergio Busquets, qui a récemment communiqué sa retraite internationale, prenne la décision de continuer avec le Barça. “Busquets, c’est une décision personnelle, ça dépendra de lui, on va essayer de le convaincre de rester, c’est très important, mais ça dépendra de lui. La situation est qu’il a un contrat et ensuite nous verrons.” Outre cet épineux dossier, le coach du Barça s’est également arrêté

Laurent Blanc OL

OL : sa relation avec Cheyrou, le mercato… Laurent Blanc dit tout

Laurent Blanc, l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais, a tenu à mettre les points sur les “i” concernant sa relation avec Bruno Cheyrou. Le technicien des Gones s’est aussi exprimé sur le mercato d’hiver. Laurent Blanc serait en froid avec Bruno Cheyrou. Comme expliqué sur notre site, des tensions existeraient entre l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais et le responsable du recrutement du club rhodanien, et ce à l’approche du mercato hivernal. Les deux hommes auraient discuté par médias interposés et affiché leur désaccord quant à la politique mise en place au mois de janvier. C’est dire si l’ancien sélectionneur de l’équipe de France était très attendu par les journalistes ce vendredi, à deux jours de la venue au Groupama Stadium de Clermont dans le cadre de la 17e journée de Ligue 1. “Je n’exige rien” L’occasion pour le Cévenol de mettre les choses au clair sur sa relation au quotidien avec le dirigeant, qu’il juge au beau fixe en dépit des informations disant le contraire. “J’entends la presse, que je ne suis pas d’accord avec Bruno Cheyrou. Je ne dis pas qu’il n’y a pas de problème, mais vous mettez des problèmes là où il n’y en a pas. Sincèrement. On est unanimes sur les choix, les zones et les postes. C’est un travail. Un mercato, c’est difficile. Cela doit permettre de rectifier ce qui a été fait. On est tous d’accord pour le faire. On espère (…) Je vois plein de choses. ‘Blanc exige ça’. Exiger, vous utilisez ce mot très rapidement. Je n’exige rien. Souhaiter, c’est

Christophe Galtier, PSG Paris Saint-Germain Paris médias

PSG : le mercato hivernal, Galtier annonce la couleur

Présent vendredi en conférence de presse, Christophe Galtier a notamment évoqué le mercato hivernal. L’entraîneur français prévient que le Paris Saint-Germain restera sage au mois de janvier. Très actif l’été passé avec la venue de six nouveaux joueurs (Vitinha, Fabian Ruiz, Carlos Soler, Renato Sanches, Nordi Mukiele, Hugo Ekitike), le Paris Saint-Germain se montrera bien moins dynamique pendant le mercato d’hiver du mois de janvier. Face aux journalistes ce vendredi, à deux jours du déplacement du club de la capitale sur le terrain du Racing Club de Lens (17e journée de Ligue 1), l’entraîneur parisien Christophe Galtier a fixé une tendance très claire sur le marché des transferts qui s’apprête à ouvrir ses portes dans l’Hexagone. “Il n’y aura pas d’arrivée sans départ” Le successeur sur le banc de l’Argentin Mauricio Pochettino prévient que le champion de France 2022 ne recrutera aucun nouvel élément, à moins de devoir remplacer numériquement un joueur désireux de changer d’air. Une perspective qui ne semble pas à l’ordre du jour. “Je suis très heureux et satisfait de l’effectif que j’ai. Il n’y aura pas d’arrivées s’il n’y a pas de départs. Les choses sont claires. Je suis en relation permanente avec Luis Campos. À l’heure actuelle, nous n’avons pas de joueur qui ont demandé à aller voir ailleurs. Il peut se présenter un joueur qui n’est pas satisfait de son temps de jeu, qui n’est pas très heureux ici. On discutera pour voir les possibilités. Il n’y aura pas d’arrivée sans départ.” Un défenseur, “plus d’actualité” L’ancien coach de

Adrien Rabiot Juventus

Juventus : vers un énorme rebondissement pour Rabiot ?

Annoncé sur le départ, le milieu de terrain français Adrien Rabiot n’exclurait pas de prolonger son contrat à la Juventus Turin, alors que son actuel engagement prend fin dans quelques mois. Un retournement de situation pour Adrien Rabiot ? En fin de contrat en juin prochain et annoncé proche d’un départ de la Juventus Turin, le milieu de terrain français pourrait finalement poursuivre l’aventure de l’autre côté des Alpes. C’est l’hypothèse mise sur la table par plusieurs médias transalpins, dont Goal et le Corriere dello Sport. Selon les informations de nos confrères, la mère et agent du vice-champion du monde 2022, Véronique Rabiot, a parlé ces derniers jours de la situation de l’ancien membre du Paris Saint-Germain avec la direction de la Vieille Dame. Ce n’est pas tout, puisque les pourparlers entre les deux parties doivent reprendre la semaine prochaine, donc en plein cœur du mercato hivernal du mois de janvier susceptible de faire basculer le destin du joueur de 27 ans. Nei giorni scorsi c’è stato un contatto tra la #Juventus e la mamma-agente di #Rabiot. Il rinnovo è (molto) complicato, ma le parti affronteranno nuovamente l’argomento nelle prossime settimane ⚠️🇫🇷@GoalItalia — Romeo Agresti (@romeoagresti) December 29, 2022 Buteur à la Coupe du monde Si rien ne dit qu’un accord sera scellé pour la signature d’un nouveau bail, ces différentes entrevues témoignent sans doute d’une volonté commune de trouver un terrain d’entente, même si l’on connaît les exigences de l’entourage du natif de Saint-Maurice, enrôlé libre par le club basé dans le Piémont pendant

Alexander Nübel, ASM, AS Monaco

Monaco : le Bayern prend une décision pour Nübel

La direction du Bayern Munich s’est prononcée sur Alexander Nübel. Conséquence de la blessure longue durée de Manuel Neuer, le club allemand veut rapatrier plus rapidement que prévu le gardien prêté à l’AS Monaco. Le 10 décembre dernier, une très mauvaise nouvelle tombait pour le Bayern Munich. Alors en vacances au ski après l’élimination de l’Allemagne dès la phase de poules de la Coupe du monde 2022, Manuel Neuer se blessait gravement à la jambe droite. Conséquence, le champion du monde 2014 ne rejouera plus d’ici la fin de la saison 2022-2023 et manquera, notamment, la double confrontation contre le Paris Saint-Germain en huitièmes de finale de la Ligue des champions. Une terrible perte pour le club bavarois, désormais en quête d’un nouveau portier. Depuis l’annonce de l’indisponibilité longue durée de Manuel Neuer, les rumeurs fusent sur l’identité du gardien amené à débarquer à l’Allianz Arena. Dominik Livakovic, Yann Sommer, Keylor Navas… Plusieurs noms ont été cités dans les médias en vue de cette difficile succession. Le Bayern et Monaco ont parlé Mais plutôt que de casser sa tirelire, le Bayern Munich semble privilégier aujourd’hui une solution interne, à savoir un retour anticipé d’Alexander Nübel dès le mercato d’hiver du mois de janvier. C’est du moins ce qui ressortent des informations dévoilées par le journal Bild. Si l’on en croit les révélations du quotidien allemand, souvent bien renseigné, les discussions entre le champion d’Allemagne 2022 et l’AS Monaco sont en cours au sujet du gardien de but de 26 ans, qui rappelons-le avait rejoint en

Jürgen Klopp Liverpool

Liverpool : Klopp scelle le mercato d’un attaquant

L’entraîneur de Liverpool, Jürgen Klopp, a profité de sa présence devant les médias pour évoquer l’avenir d’un attaquant. Le technicien allemand n’entend pas se séparer de l’avant-centre brésilien Roberto Firmino, sous contrat jusqu’en juin prochain. En janvier, un nouvel attaquant va débarquer à Liverpool. Le club des bords de la Mersey s’est offert les services de l’international néerlandais Cody Gakpo, transfuge du PSV Eindhoven via un transfert estimé à environ 57 millions d’euros bonus inclus. Une mauvaise nouvelle en vue pour l’un des joueurs offensifs des Reds ? Le recrutement de la jeune pépite des Oranje, très à son avantage sur les pelouses de la Coupe du monde 2022 avec trois buts en cinq matchs, peut-il plomber la situation à court terme de Roberto Firmino ? Auteur de 9 buts en 21 matchs toutes compétitions confondues depuis le lancement de la saison 2022-2023, dont 7 buts en 13 rencontres de Premier League, le goleador brésilien s’interroge d’autant plus que son contrat à Anfield se termine en juin prochain. “Je veux qu’il reste” Le joueur de 31 ans vit-il ses derniers instants à Liverpool ? Questionné par les journalistes avant la venue vendredi soir de Leicester City, comptant pour la 18e journée de Premier League, Jürgen Klopp – qui révélait en novembre dernier l’existence de pourparlers entre les deux parties au sujet d’une prolongation – a fait le point sur la situation de l’ancien pensionnaire de Hoffenheim, recruté par les dirigeants anglais au cours du mercato estival 2015 contre un chèque de 41 millions d’euros. Le

Pelé, Coupe du monde

Le jour où Pelé était proche de signer au PSG !

Décédé jeudi à l’âge de 82 ans, Pelé aurait pu porter durant sa carrière le maillot… du Paris Saint-Germain. Il n’aura connu que deux clubs – le Santos FC et le New York Cosmos – et sa carrière n’aura jamais été agrémentée d’un challenge plus alléchant sur le continent européen. Pourtant, Pelé a eu la possibilité de traverser l’Atlantique pour rejoindre un club français, dans les dernières années de son parcours professionnel. Et pas n’importe lequel, puisque la légende brésilienne décédée jeudi à l’âge de 82 ans a failli s’engager avec… le Paris Saint-Germain. C’est ce que rappelle le journal Le Parisien. “Cinquante ans presque jour pour jour avant Lionel Messi, le PSG a été à deux doigts d’engager le roi dans ses rangs. Les contacts étaient établis, Pelé était d’accord… mais l’affaire a capoté.” Mort de Pelé : le jour où la légende brésilienne a failli signer au PSG➡️ https://t.co/BhyPij0kWL pic.twitter.com/msiusE8fsT — Le Parisien | PSG (@le_Parisien_PSG) December 30, 2022 “Il y a eu des contacts” Le triple vainqueur de la Coupe du monde, en 1958, 1962 et 1970, confirmait en personne l’intérêt du club de la capitale tricolore. Nous sommes à l’été 1971 et le Paris Saint-Germain était alors promu en première division. “Il y a eu des contacts avec les dirigeants parisiens. Ils m’ont invité à porter les couleurs de leur club. Mais mon contrat avec Santos n’était pas terminé et j’ai toujours exprimé le souhait de finir ma carrière à Santos, le seul club que j’ai connu”, rapporte l’Institut national de

Carlo Ancelotti, Real Real Madrid

Real Madrid : Ancelotti répond sur les joueurs en fin de contrat

Avant le match du Real Madrid sur la pelouse du Real Valladolid, ce vendredi dans le cadre de la 15e journée de Liga, Carlo Ancelotti s’est exprimé sur la situation de plusieurs de ses joueurs, en fin de contrat à l’issue de la saison 2022-2023. Carlo Ancelotti n’a éludé aucun sujet. Le cas Karim Benzema, le mercato hivernal, la future arrivée de l’attaquant brésilien Endrick. Face aux journalistes, jeudi, à la veille du déplacement du Real Madrid sur le terrain du Real Valladolid (15e journée de Liga), l’entraîneur italien a brossé l’actualité du club de la capitale espagnole, de retour à la compétition suite à la longue trêve internationale liée à la Coupe du monde 2022. L’ancien coach du Paris Saint-Germain a également fait un point sur la situation contractuelle de plusieurs de ses joueurs, précisément ceux dont l’actuel bail arrivera à terme en juin prochain. “S’ils pensent que c’est mieux de partir…” Le Transalpin a ainsi évoqué le cas de Dani Ceballos, Marco Asensio, Luka Modric et Toni Kroos, autant de cadres du groupe qui sont entrés dans la dernière ligne droite de leur engagement avec la Casa Blanca. Malgré le flou sur leur situation, Carlo Ancelotti ne doute pas une seule seconde de leur implication au quotidien durant la seconde partie de la saison 2022-2023. “C’est un sujet qui ne me préoccupe pas, car je vois tout le monde très concerné. Ceballos, Asensio, Modric, Kroos… Nous pourrons évaluer tous les cas. Je tiens à préciser une chose : j’ai pleinement confiance en ces

Carlo Ancelotti, Real Madrid, Real

Real Madrid : Ancelotti sort du silence sur Endrick

L’entraîneur du Real Madrid, Carlo Ancelotti, a livré sa première réaction sur la future arrivée au club du jeune attaquant brésilien Endrick. Enrôlé pour 35 millions d’euros hors bonus, le prodige de seulement 16 ans est attendu en 2024 à Santiago-Bernabeu. Pas de joueur en janvier “Nous sommes très bons. Nous n’avons pas besoin de joueurs.” Carlo Ancelotti a annoncé sans détour la couleur. Le Real Madrid ne prévoit pas de sortir le chéquier pour renforcer son effectif lors du mercato hivernal du mois de janvier. Les Merengue voient plus loin dans le temps et lorgnent notamment Jude Bellingham, le milieu de terrain du Borussia Dortmund, en vue de l’été 2023. Bonne nouvelle sur le dossier menant à l’international anglais, ce dernier donnerait sa priorité à un départ à Santiago-Bernabeu en dépit de l’intérêt de plusieurs mastodontes de la Premier League. La Maison Blanche prépare l’avenir et le renouvellement de son groupe. Sur ce point, un dossier est déjà réglé avec l’annonce de la future arrivée d’Endrick, le tout jeune attaquant de Palmeiras. Recruté pour 35 millions hors bonus Le 15 décembre dernier, la formation basée à São Paulo communiquait l’existence d’un accord avec le Real Madrid pour le transfert du joueur âgé de seulement 16 ans, à compter de l’été 2024. Le champion d’Espagne 2022 devra attendre que le grand espoir du football auriverde atteigne sa majorité pour l’attirer dans ses rangs. Acheté pour la somme de 35 millions d’euros plus 25 millions d’euros de bonus, Endrick a justifié sa décision de poursuivre sa progression avec

Dimitri Payet, OM, Marseille, Noël

OM : Payet alerte sa direction sur le mercato

Dimitri Payet s’est exprimé sur le mercato d’hiver de l’Olympique de Marseille, après la large victoire du club phocéen jeudi contre le Toulouse Football Club (6-1). Le milieu offensif français attend du renfort en janvier. “C’est une demande prise conjointement avec le club, c’est une question factuelle. C’est normal qu’on ait besoin de recruter des joueurs de qualité, capables de marquer. Si on avait pu quelques buts de plus, on serait dans une meilleure situation.” Avant la réception jeudi soir de Toulouse, l’entraîneur de l’Olympique de Marseille Igor Tudor annonçait la couleur quant aux intentions du club des Bouches-du-Rhône pour le mercato hivernal. Le technicien croate attend que ses dirigeants passent à l’action en janvier pour recruter de nouveaux joueurs offensifs, l’effectif phocéen étant amoindri quantitativement dans ce secteur de jeu après les départs d’Arkadiusz Milik et de Luis Suarez. “Il faudra renforcer ce secteur là” Un cadre du groupe s’est également exprimé sur le sujet. Jeudi soir, à l’issue de la démonstration de l’Olympique de Marseille contre le TFC à l’Orange Vélodrome (6-1, 16e journée de Ligue 1), Dimitri Payet s’est présenté en zone mixte. L’occasion pour le milieu offensif réunionnais, buteur face au club haut-garonnais, d’envoyer un message clair à sa direction à l’approche du prochain marché des transferts. Le joueur de 35 ans, dont la parole a du poids malgré un statut de titulaire remis en question par le successeur sur le banc de Jorge Sampaoli, réclame lui aussi du renfort dans ces prochaines semaines. “Comme l’a dit le coach, on a perdu

Laurent Batlles, Saint-Etienne ASSE

ASSE : la réponse cash de Batlles sur son avenir

Face aux médias jeudi, l’entraîneur de l’AS Saint-Etienne Laurent Batlles a été invité à évoquer sa situation avec le club du Forez, 20e de Ligue 2. L’ancien coach de Troyes refuse de faire une fixette sur son avenir à court terme chez les Verts. Rien ne va plus à Saint-Etienne. 20e de Ligue 2, le club du Forez a subi lundi dernier sa huitième défaite de la saison sur le terrain d’Annecy (2-1). Plus mauvaise défense du championnat avec déjà 30 buts encaissés en 16 journées, l’ASSE de Laurent Batlles n’a glané que trois petites victoires, avant la réception ce vendredi du Stade Malherbe de Caen comptant pour la 17e journée. L’occasion de rebondir et de terminer sur une bonne note une année 2022 à mettre aux oubliettes, qui restera comme l’une des pires années civiles de son histoire. Car quelques mois après sa relégation à l’étage inférieur, au terme d’une défaite contre l’AJ Auxerre en barrages, le club du Forez demeure plus que jamais en crise et ne parvient pas à redresser la barre, plombé comme en Haute-Savoie par ses grossières erreurs défensives. “Le reste ne m’appartient pas” Installé l’été dernier sur le banc à la suite du départ de Pascal Dupraz, Laurent Batlles vit-il ses derniers instants surtout en cas de nouvelle-performance demain ? Sous contrat jusqu’en juin 2024, l’ancien milieu de terrain de Saint-Etienne a été convié par les journalistes à parler de son sort. Mais l’ex-technicien de Troyes a préféré botter en touche en faisant mine de ne pas s’intéresser à

Didier Deschamps, France Coupe du monde 2022 médias

Equipe de France : Deschamps et Le Graët ont enfin parlé !

Le sélectionneur de l’équipe de France, Didier Deschamps, s’est entretenu ce jeudi avec le président de la Fédération française de football, Noël Le Graët. Le sort du manager des champions du monde 2018, récents finalistes du Mondial 2022, est sans doute réglé. Noël Le Graët l’avait promis, c’est désormais chose faite. Ce jeudi, le président de la Fédération française de football a parlé avec Didier Deschamps, le sélectionneur de l’équipe de France, comme confirmé par nos confrères du journal Le Parisien. L’entrevue entre les deux hommes forts du football français s’est tenue à Guingamp, dans les bureaux de l’actuel patron de la 3F, onze jours après la finale de la Coupe du monde 2022. Le manager de 54 ans a évidemment discuté avec le dirigeant breton de la question centrale de sa prolongation de contrat avec les Bleus, puisque faut-il rappeler que l’engagement de l’ancien entraîneur de l’Olympique de Marseille se termine à la fin de ce mois de décembre. Le média précise que le contenu des pourparlers entre le duo n’a pas filtré, pas plus que l’issue de ces négociations. Le Graët réclamait les demi-finales au Qatar Il reste désormais à savoir si un accord aura bien été trouvé, même si la tendance est à une continuité du Bayonnais, présent sur le banc de l’équipe de France depuis juillet 2012 et le choix pris par la Fédération française de football de lui accorder sa confiance en remplacement de Laurent Blanc. La décision finale pourrait tomber le 6 janvier prochain, à l’occasion du prochain comité

Enzo Fernandez, Benfica

Benfica met les choses au clair sur Enzo Fernandez

Le Benfica Lisbonne a mis les points sur les “i” au sujet du très courtisé Enzo Fernandez. Le club portugais ne souhaite pas se séparer dès janvier du milieu de terrain argentin. L’offre démentielle de Chelsea Désigné meilleur jeune joueur de la Coupe du monde 2022, Enzo Fernandez suscite de belles convoitises sur le marché des transferts. Devenu le 18 décembre dernier champion du monde avec l’Argentine, tombeuse de la France en finale (3-3, 4-2 tab), le milieu de terrain du Benfica Lisbonne est au centre d’une alléchante bataille entre plusieurs clubs européens de renom. Le Paris Saint-Germain et Chelsea sont ainsi cités comme de possibles destinations pour le joueur de 21 ans, au même titre que le Real Madrid, le FC Barcelone, Manchester United et Liverpool. Comme révélé sur notre site, les Blues auraient l’intention de débourser 130 millions d’euros en janvier, soit plus que la clause libératoire incluse dans son contrat, d’un montant de 120 millions d’euros. Le Benfica ne veut pas céder Au point de faire craquer la direction lisboète ? Interrogé par DAZN, le président du Benfica Lisbonne, Rui Costa, a ouvert la porte à son départ dans les semaines à venir. “Nous ne voudrions pas vendre Enzo Fernandez en janvier, mais nous sommes prêts à faire plaisir au garçon si une offre de 120 millions d’euros apparaît.” Cette déclaration a fait sortir de ses gonds l’état-major portugais, au point que le Benfica Lisbonne s’est senti obligé de publier un communiqué, repris par les médias du pays, afin de démentir les propos

N'Golo Kanté Chelsea

Chelsea : rebondissement pour l’avenir de Kanté !

Un média anglais a fait des confidences sur la question de la prolongation du milieu de terrain français N’Golo Kanté, sous contrat jusqu’en juin prochain avec Chelsea. L’espoir serait de mise pour une prolongation du champion du monde 2018, actuellement éloigné des terrains sur blessure. Aux abonnés absents sur le terrain, N’Golo Kanté fait en revanche parler en coulisses. Forfait avec l’équipe de France pour la Coupe du monde 2022 qui s’est disputée au Qatar, la faute à une blessure aux ischios, le milieu de terrain de 31 ans doit encore manquer plusieurs semaines de compétition. De l’autre côté de la Manche, un autre sujet majeur concerne le champion du monde 2018, celui de son futur à court terme avec Chelsea. Et pour cause, puisque l’ancien sociétaire de Leicester City a entamé la dernière ligne droite de son contrat chez les Blues, qui se termine en juin prochain. Le temps presse et se pose désormais la question de savoir si le Francilien poursuivra le cours de sa carrière du côté de Stamford Bridge. Chelsea serait optimiste Selon les dernières informations venues d’Angleterre, la tendance serait à une prolongation de l’ex-pensionnaire du Stade Malherbe de Caen et non pas à son départ libre. Dixit le site The Athletic, les discussions entre l’international tricolore et les dirigeants du club de la capitale londonienne seraient positives. L’avancée des pourparlers entre les deux parties pousserait Chelsea à l’optimisme pour la signature d’un nouveau contrat. Il n’empêche qu’un accord n’a pas encore été trouvé à l’heure actuelle. D’un côté, la

Carlo Ancelotti, Real Madrid (2)

Quel mercato en janvier ? Ancelotti clôt le suspense

Présent ce jeudi en conférence de presse, l’entraîneur du Real Madrid Carlo Ancelotti a évoqué le mercato hivernal. L’Italien prévient que le club de la capitale espagnole ne compte pas se montrer très actif au mois de janvier. Carlo Ancelotti n’a pas tourné autour du pot. Convié ce jeudi devant les journalistes à la veille du déplacement du Real Madrid sur la pelouse du Real Valladolid, comptant pour la 15e journée de Liga, l’entraîneur de la Maison Blanche a clôt les débats sur les intentions du club de la capitale espagnole durant le prochain mercato hivernal, qui doit ouvrir ses portes dans quelques jours. Les supporters des Merengue sont prévenus : le dernier lauréat de la Ligue des champions ne prévoit pas de casser sa tirelire au cours du mois de janvier et misera sur une stabilité de son effectif actuel. “Nous n’avons pas besoin de joueurs” Selon les dires de l’ancien manager du Paris Saint-Germain, son groupe est suffisamment étoffé pour disputer la seconde partie de la saison 2022-2023 et remplir les objectifs fixés par les dirigeants, à minima de remporter un nouveau championnat d’Espagne et de batailler pour une 15e Ligue des champions, avant des retrouvailles très alléchantes avec Liverpool en huitièmes de finale dans un remake de la finale de la précédente édition. Actuel deuxième de la Liga, le Real Madrid pointe à deux longueurs du FC Barcelone. “Nous sommes très bons. Nous n’avons pas besoin de joueurs. Quant aux départs, si ceux qui jouent moins sont en réflexion, c’est leur décision.

Bruno Cheyrou, Laurent Blanc, OL

OL : des tensions entre Cheyrou et Blanc

La cohabitation entre Bruno Cheyrou et Laurent Blanc ne serait pas idoine, à l’OL. Des tensions seraient survenues à l’approche du mercato. Le coach aurait déjà recalé plusieurs profils de joueur. Le rachat de John Textor a été officialisé, l’OL a dominé Brest (3-2) lors de son match de reprise, tout pourrait aller pour le mieux à Lyon. Sauf que cela n’est pas vraiment le cas. Si l’on en croit les renseignements publiés par Foot Mercato, des tensions opposent certains protagonistes du club, cette fin d’année. Des messages adressés par médias interposés Le site internet révèle que Bruno Cheyrou et Laurent Blanc ne sont pas d’accord sur la conduite à tenir durant le mercato hivernal. Les deux hommes se seraient en outre adressé des messages par médias interposés. Bruno Cheyrou considèrerait l’effectif quantitativement bien fourni, tandis que Laurent Blanc jugerait absolument nécessaire d’améliorer le groupe. Heureusement pour le second, l’arrivée de John Textor ferait que l’OL dispose d’un budget conséquent pour le faire. Concrètement, Laurent Blanc souhaiterait voir arriver un défenseur axial droitier, ainsi qu’un latéral droit expérimenté. Le technicien n’accorderait pas une confiance absolue à Malo Gusto, qu’il estimerait pour l’instant limité pour le plus haut niveau. Le média précise d’ailleurs que l’OL est ouvert à l’idée de son départ, en cas d’offre importante, alors que son contrat court jusqu’en juin 2024. Enfin, le coach lyonnais souhaiterait voir arriver une sentinelle expérimentée. Blanc aurait recalé plusieurs profils proposés par Cheyrou Bruno Cheyrou se démènerait quant à lui pour proposer des joueurs à son entraîneur.

Rayan Cherki Malo Gusto Castello Lukeba OL

OL : au moins deux clubs anglais sur Malo Gusto

Au moins deux équipes anglaises, dont Newcastle et Manchester United, pourraient transmettre une proposition à l’OL pour obtenir les services de Malo Gusto, lors du prochain mercato estival. Manchester United et Newcastle lorgneraient le latéral Si l’on en croit les informations rapportées par le Daily Mail, plusieurs formations anglaises s’intéressent à la situation de Malo Gusto, à l’OL. Manchester United et Newcastle en feraient partie. Les deux formations envisageraient de transmettre une proposition au club rhodanien, dans l’optique du mercato estival. Mais Lyon ne voudra pas de brader son joueur. Le média précise que les dirigeants rhodaniens attendent 40 millions d’euros pour laisser filer le latéral droit. Un montant important qui fait que les deux formations miseraient sur l’été pour passer à l’action. Elles n’estimeraient pas prioritaire de renforcer le poste cet hiver. Un départ planifié pour l’été prochain Âgé de 19 ans, Malo Gusto totalise 53 rencontres de Ligue 1, pour 6 passes décisives. Cette saison, le natif de Décines-Charpieu a disputé 14 matchs de Ligue 1 et donné 1 passe décisive. Actuellement blessé, le joueur constitue l’un des meilleurs centreurs du championnat français. Il en a réussi 23 sur les 71 qu’il a tentés, depuis le début de l’exercice. Une statistique qui n’est pas sans étonner, compte tenu des difficultés parfois éprouvées par son équipe à se montrer dangereuse. Le contrat de Malo Gusto court jusqu’en juin 2024 et l’OL pourrait être contraint de se séparer de lui assez vite, pour ne pas risquer de le voir aller au bout de son engagement.

Joao Felix, Atlético Madrid

Arsenal avance sur les dossiers Felix et Mudryk

Arsenal entend apparemment opérer un gros mercato, cet hiver, pour conforter sa première place au classement de Premier League. La formation londonienne négocierait le prêt de Joao Felix avec l’Atlético Madrid et le transfert de Mykhaylo Mudryk avec le Shakhtar Donetsk. Actuel leader de la Premier League, Arsenal a cumulé 40 points en 15 journées, réalisant un parcours quasiment sans faute (13 succès, 1 nul et 1 défaite). Le club londonien affiche 5 points d’avance sur son dauphin, Manchester City. Les dirigeants londoniens n’entendent pas laisser passer cette chance. Ils voudraient notamment remplacer Gabriel Jesus, dont la grave blessure met en péril la seconde partie de saison de l’équipe de Mikel Arteta. Deux joueurs de premier plan figureraient sur leur short-list. Arsenal négocierait le prêt de Joao Felix D’après le Daily Mail, Arsenal a entamé des discussions avec l’Atlético Madrid dans l’optique d’obtenir le prêt de Joao Felix. Le média précise que les Colchoneros ne sont pas opposés à cette idée, mais qu’ils souhaitent que le club anglais prenne en charge l’intégralité de son salaire. Le journal ne parle en revanche pas de la possibilité d’intégrer une option d’achat dans l’opération. Les Madrilènes auraient récemment faire savoir à Diego Simeone qu’ils n’étaient pas fermés à l’idée de son départ. Or ils semblent avoir l’espoir de trouver un remplaçant capable de placer le joueur portugais dans les meilleures dispositions pour reprendre sa progression. L’inclusion d’une telle option parait peu plausible. Chelsea et Manchester United seraient aussi sur le coup pour le recruter. Le Shakhtar Donetsk très

Gérard Piqué Ferran Torres Barça

Barça : un pari personnel de Xavi se rapproche de la sortie

Expressément voulu par Xavi, il y a un an, Ferran Torres pourrait quitter le Barça, lors du mercato hivernal. Le joueur n’est pas parvenu à gagner sa place dans l’équipe blaugrana. La presse espagnole évoque la possibilité d’un retour en Premier League. Il y a un peu moins d’un an, le Barça annonçait la signature de sa première recrue d’envergure de l’ère Joan Laporta. Bien que surendetté, le club catalan alignait 55 millions d’euros pour convaincre Manchester City de lâcher Ferran Torres, dont Xavi avait fait la priorité. Le coach catalan, fraîchement débarqué, voyait en lui un élément capable de dynamiser l’attaque blaugrana. Mais tout ne s’est pas passé comme il l’espérait. Des prestations qui déçoivent, Xavi qui change d’avis En 2021-2022, l’international espagnol (35 sélections, 15 buts) a inscrit 4 buts et donné 4 passes décisives en 18 matchs de Liga. L’ailier a fini la saison en roue libre, ne parvenant pas à se montrer décisif lors des 6 dernières rencontres. Son début de saison 2022-2023 a été du même acabit. Le joueur n’a marqué que 2 buts en 13 apparitions dans le championnat espagnol. Et ses 3 buts en 5 matchs de Ligue des Champions n’ont pas suffi à atténuer la déception liée à ses prestations. L’ancien Citizen ne figure aujourd’hui plus dans la compo type de Xavi. Raphinha et Ousmane Dembélé ont la préférence de Xavi. Et Ansu Fati devrait également lui passer devant, lorsqu’il aura récupéré sa meilleure forme physique. Depuis quelques semaines, Ferran Torres est concerné par des rumeurs au

Navigation des articles

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement