Du dopage en Italie ? Un ancien joueur balance

Dino Baggio a fait des révélations dans la presse concernant la pratique du dopage dans le football italien des années 80 et 90, après les décès ces dernières semaines de Sinisa Mihajlovic et Gianluca Vialli, deux anciens joueurs ayant longuement évolué en Serie A.

Ballon, Serie A

L'Italien d'aujourd'hui 51 ans, qui n'a aucun lien de parenté avec l'illustre Roberto Baggio, a joué en Italie durant presque toute sa carrière. Le milieu de terrain a fait une pige à Blackburn, en Angleterre, mais est surtout associé à Parme (1994-2000) et à la Juventus (1992-1994). International à 60 reprises, Dino Baggio s'est confié à la chaîne Tv7 : “Nous devons revenir sur ce que nous avons pris, nous devons enquêter un peu sur les substances prises pendant ces périodes. Je ne sais pas si c'est dû à ça (les décès des deux anciens joueurs, ndlr), mais il y a toujours eu du dopage.”

“Dans mes années, il y avait trop de dopage” révèle Baggio

Selon Dino Baggio, le dopage était largement démocratisé dans le championnat italien, où beaucoup de joueurs français, et non des moindres (Zinédine Zidane, Didier Deschamps, Thierry Henry, Christophe Dugarry, etc.), ont évolué durant les mêmes années que le milieu : “On n'a jamais pris de trucs bizarres parce qu'il y a un pourcentage qu'il faut respecter. Mais avec le temps, il faut voir si certaines substances sont bonnes ou non, si les substances peuvent être éliminées ou restent à l'intérieur de l'organisme. J'ai peur aussi, ça arrive à trop de joueurs. Dans mes années, il y avait trop de dopage” a conclu Dino Baggio.

Le football italien des années 90 a régulièrement été associé à des affaires de dopage, par le passé, en particulier dans les clubs de la Juventus et de Parme, que Dino Baggio a côtoyé durant sa carrière entre 1992 et 2000. C'est également le cas de Gianluca Vialli, joueur de la Juve entre 1992 et 1996. L'ancien attaquant est décédé d'un cancer en janvier 2023. De son côté, le Serbe Sinisa Mihajlovic, qui a joué à l'AS Roma, à la Sampdoria, à la Lazio puis à l'Inter, en Italie, est mort, en décembre 2023, d'un cancer, lui aussi.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement