Mercato - Rennes : Genesio confirme Toko Ekambi et tacle le mercato

L'entraîneur du Stade Rennais, Bruno Genesio, s'est exprimé face aux médias sur le mercato d'hiver. Le coach breton a fait preuve d'optimisme pour une arrivée de l'attaquant de l'Olympique Lyonnais Karl Toko Ekambi. Avant de dire ses quatre vérités sur le recrutement de janvier.

Bruno Genesio, Stade Rennais Rennes

L'Olympique Lyonnais est proche de perdre l'un de ses attaquants. Selon les informations de RMC Sport, le club rhodanien aurait trouvé un accord avec le Stade Rennais pour un départ de Karl Toko Ekambi, auteur de 4 buts en 19 matchs de Ligue 1 depuis le début de la saison 2022-2023. Si la tendance se confirme, l'international camerounais de 30 ans rejoindra le SRFC dans le cadre d'un prêt payant de six mois, d'un montant de 1,5 million d'euros.

“Il m'a paru très motivé”

En conférence de presse, ce mercredi, à deux jours du derby à Lorient comptant pour la 20e journée de Ligue 1, Bruno Genesio a été invité à faire le point sur le dossier menant à l'ancien Sochalien, sous contrat jusqu'en juin 2024 avec les Lyonnais. L'entraîneur breton s'est montré confiant pour une issue favorable des pourparlers entre les deux parties. “Oui, j'y crois. Je l'ai eu au téléphone hier. Il m'a paru très motivé. Il y a des discussions. Il faut qu'on arrive à trouver un accord. Rien n'est fini. On verra.”

“C'est du grand n'importe quoi”

Le manager rennais a ensuite poussé un énorme coup de gueule sur le mercato hivernal, que l'ancien coach des Gones considère comme inutile. “Si on se trompe en juin, on assume les erreurs. Recruter un joueur ou deux pour pallier aux blessures et réajuster l'effectif, oui. C'est n'importe quoi. Cela perturbe tout le monde. On fait déjà un mercato de trois mois l'été. Si on se trompe, on fait la saison avec les joueurs choisis. Il faut assumer. Permettre de changer tout l'effectif, c'est du grand n'importe quoi.”

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement