Mourinho allume les dirigeants de l’AS Rome

José Mourinho n’a pas digéré son départ de l’AS Rome. Le Portugais s’en est pris aux dirigeants du club de la Louve.

La Roma a choisi de se séparer de José Mourinho, mardi 16 janvier. Les frères Friedkin, propriétaires du club, ont surpris leur monde tandis que certains médias venaient d’annoncer que le technicien allait rester jusqu’à la fin de la saison. Mais ils ont estimé que les résultats n’étaient pas suffisants pour continuer. Ils ont nommé Daniele de Rossi pour lui succéder. L’Italien a pour l’instant obtenu 3 succès et 1 défaite en 4 rencontres.

José Mourinho était plutôt resté mesuré, suite à son départ. Mais le technicien a profité d’un entretien accordé à Pulse Sports pour s’en prendre aux patrons de la Roma : « Les compétitions européennes sont sur le point de commencer, notamment la Ligue des Champions, peut-être la compétition la plus importante du calendrier mondial (entretien réalisé lundi, ndlr). Je ne serai pas de ces phases finales, non pas parce que j’ai déjà été éliminé, mais parce que j’ai été “éliminé” par quelqu’un qui connaît peu le football. »

« Je reviendrai, avec encore plus d’enthousiasme et de confiance »

L’ancien coach de Chelsea et du Real Madrid voit ça comme une injustice : « C’est la vie, plein de hauts et de bas, et je grandis, malgré le licenciement aussi inattendu qu’injuste. Mais je reviendrai, avec encore plus d’enthousiasme et de confiance, pour ces matches de l’UEFA », a-t-il ajouté.

À la Roma, José Mourinho a pris place sur le banc de touche à 138 reprises. Le Portugais a obtenu 68 succès, 30 matchs nuls et 40 défaites. Le Special One est parvenu à remporter la Conference League en 2022. Il s’agissait du premier trophée remporté par le club romain depuis 2008. On ne sait pour l’instant pas où le technicien pourrait rebondir. Des rumeurs l’avaient notamment envoyé au Brésil, début janvier, mais il les avait lui-même éteintes.

Jordan B
Je rédige des articles sur le foot depuis 2003, sport que je suis assidûment depuis la fin des années 80. Plus largement, je travaille sur des projets de contenu SEO ou d’ouvrages dans le domaine de l’édition.