PSG-Barça : l’étonnant argument de Luis Enrique pour garder espoir

La défaite concédée hier soir par le Paris Saint-Germain contre le FC Barcelone n'a pas fait perdre son optimisme à Luis Enrique.

Plombé par les choix tactiques de son entraîneur et des prestations individuelles décevantes, le Paris Saint-Germain a cédé mercredi soir contre le FC Barcelone au Parc des Princes (2-3), lors de la première manche des quarts de finale de la Ligue des champions. Malgré un sursaut en tout début de seconde période symbolisé par des buts d'Ousmane Dembélé et Vitinha, les Franciliens ont rendu les armes sur un doublé de Raphinha et une dernière réalisation espagnole d'Andreas Christensen.

“Les buts à l'extérieur ne comptent plus double”

Invité à expliquer la prestation de ses troupes, Luis Enrique a profité de son point presse pour se tourner déjà vers la seconde manche en Catalogne, programmée mardi prochain. Avec un message cash. Ainsi et évidemment sans trop de surprise, le technicien espagnol garde la foi pour la qualification en demi-finales, lâchant un étonnant argument qui ne manquera pas de faire sourire. “Je n'ai aucun doute que nous pouvons nous qualifier. Tout le monde spécule, mais nous, on n'a par exemple pas perdu à l'extérieur en championnat. On a six jours pour se préparer. Les buts à l'extérieur ne comptent plus double, ce qui fait que la confrontation reste ouverte.”

“Prendre le match comme une finale”

Le successeur de Christophe Galtier explique dans quel état d'esprit devront se présenter ses troupes la semaine prochaine. “Nous allons penser positivement, à ce que nous devons faire à Barcelone, qui est simplement de prendre le match comme si c’était une finale, y aller pour la victoire.” Une analyse pleine de lucidité pour ce match retour qui ressemblera clairement à un quitte ou double pour les partenaires de Kylian Mbappé, pour lesquels le bilan de leur saison 2023-2024 sera revu à la baisse en cas de nouvelle déconvenue européenne.

Camille Fischbach
Diplômé en journalisme sportif à l'ESJ Paris, passé par plusieurs rédactions (Foot365, Sport.fr, Foot Marseille, Daily Mercato), je travaille exclusivement sur Top Mercato depuis plus de dix ans. Fan de l'AS Saint-Etienne, hélas reléguée en Ligue 2, et de Pierre-Emerick Aubameyang, j'apporte mon sérieux et mon professionnalisme à un site en pleine expansion.