OM : l’énorme coup de gueule de Payet contre les incidents

Le Clasico entre l’Olympique de Marseille et le Paris Saint-Germain (0-0, 11e journée de Ligue 1), dimanche soir à l’Orange Vélodrome, a été émaillé par des débordements.

Dimitri Payet, OM Olympique de Marseille

Des supporters du club phocéen ont lancé à plusieurs reprises des projectiles lors des corners tirés par les joueurs parisiens. Présent en zone mixte après la rencontre, Dimitri Payet était très remonté contre l’attitude de certains spectateurs.

« Je vais remercier ceux qui sont venus et ont joué le jeu et ont été exemplaires. On ne peut pas mettre tout le monde dans le même bateau. Il faut savoir faire la différence. Pour d’autres malheureusement… J’ai vu des bouteilles, des chargeurs, des briquets, des choses que j’ai déjà vues contre moi. Je sais ce que c’est. On a appelé au calme, moi-même, le président. Malheureusement, il y a toujours certains qui peuvent déraper. On ne peut pas dire que ce soit des supporters de l’Olympique de Marseille. On sait qu’on risque de perdre des points. Il ne faudra pas pleurer en fin de saison s’il nous en manque un ou deux. On ne peut pas dire que ces gens-là aiment l’OM. Ils peuvent nous pénaliser. Je remercie les supporters qui sont venus pour nous supporter. »

Le milieu offensif français réclame des sanctions exemplaires contre les personnes incriminées. « J’étais désabusé. Je ne comprends pas. On sait qu’on est attendus et regardés. Malheureusement il y en a encore qui arrive à le faire. Je ne comprends pas. Je l’ai déjà dit et je le redis, il faudra de vraies sanctions. On l’a vu à Saint-Etienne. On ne peut plus accepter ça ou alors il faut attendre quelque chose de grave. Ce serait trop tard. Il faut prendre des décisions. »