Ronaldo, sa carrière en 5 dates

Une page du football mondial se tourne ce 14 février 2011 avec le départ à la retraite du Brésilien Ronaldo. Double champion du monde et élu à deux reprises Ballon d’Or, l’attaquant auriverde aura marqué de son empreinte l’histoire du ballon rond de part ses dribbles chaloupés et buts en pagaille. Retour sur cinq dates qui ont construit la légende du Fenomeno.

Ronaldo
Obrigado Ronaldo!

1994 : Son premier titre mondial

Il n’a certes pas participé à une seule rencontre de la World Cup américaine, mais Ronaldo inscrit à seulement 17 ans, une titre de champion du monde avec la Seleçao. Sa sélection, il la doit à son incroyable passage à Cruzeiro où il inscrit la bagatelle de 58 buts en 60 rencontres toutes compétitions confondues! Mais barré à l’époque par Romario et Bebeto, celui qu’on n’appelle pas encore “Il Fenomeno” regardera tout le mondial depuis le banc de touche auriverde.

1997 : Révélation et consécration à Barcelone

Il ne sera rester qu’une seule saison chez les Blaugrana mais laissera un souvenir impérissable, inscrivant 34 buts en 37 matches de Liga, record qu’il détient avec Lionel Messi, ce dernier l’ayant égalé la saison passée. Véritable fusée, monstre physique et au-dessus de tous techniquement, le Brésilien enchante le Nou Camp et la péninsule ibérique de ses nombreuses prouesses. Le bi-hebdomadaire France Football ne s’y trompe pas et lui décerne le Ballon d’Or cette même année, devant Predrag Mijatovic et le Français Zinedine Zidane. La légende est en marche.

2000 : Premières graves blessures

De la carrière de l’attaquant brésilien, il restera bien évidemment les atroces images de ses blessures récurrentes au genou. Entre grosses entorses et ruptures des ligaments croisés, le parcours de Ronaldo post-Mondial 1998 aura été un véritable chemin de croix. Après une saison couronnée de succès à l’Inter Milan avec 25 buts inscrits, et une coupe de l’UEFA dans la poche, le “Ro” a quelques peu disparu de la circulation, mais pour mieux rebondir…

2002 : La renaissance du “Fenomeno”

Après sa grave blessure, Ronaldo avait annoncé qu’il reviendrait encore plus fort. Et l’Auriverde n’a pas menti ! Après avoir repris la compétition avec l’Inter, Ronaldo a éclaboussé le Mondial 2002 de tout son talent en inscrivant 8 buts, dont un doublé en finale face à l’Allemagne. Transféré au Real Madrid durant l’intersaison, le Brésilien est honoré pour la seconde fois de sa carrière du Ballon d’Or France Football, récompensant son excellente mondial asiatique.

2006 : Le record de Gerd Müller tombe

Complètement à court de forme, Ronaldo s’offre pourtant un dernier baroud d’honneur lors du Mondial 2006 en Allemagne où il marque encore un peu plus de son empreinte la plus grande compétition au monde, en inscrivant trois buts, portant son total à 15, ce qui lui permet de dépasser le record de l’Allemand Gerd Müller, qui avait inscrit 14 buts en Coupe du monde. Au total, en 97 sélections, “Il Fenomeno” aura trouvé le chemin des filets à 62 reprises, devenant l’égal des Pelé, Maradona et autre Platini. Obrigado il Fenomeno.

Sur le même sujet: Ronaldo, une étoile brésilienne s’en va

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)