Van Nistelrooy, le dernier combat à Malaga ?

Après avoir vécu une expérience à Hambourg en Allemagne, Ruud van Nistelrooy a choisi de faire son retour en Liga espagnole suite à son passage au Real Madrid (juillet 2006-janvier 2010) en signant à Malaga.

Ruud van Nistelrooy

L’ultime défi avant de raccrocher ? A 35 ans, Ruud van Nistelrooy sait très bien qu’il relève sûrement le dernier gros challenge de sa carrière à Malaga. En plus de toucher un salaire confortable au sein du club espagnol, le buteur néerlandais sent que cette écurie est en train de se métamorphoser. “Nous avons un bon entraîneur (Manuel Pellegrini), de bons joueurs et un club bien organisé. Je voulais faire partie de ce projet et c’est pour ça que je suis venu ici. La question à se poser est de savoir où sera Malaga dans environ dix ans. Je vois des gens de qualité à tous les étages du club qui va continuer de grandir et de s’améliorer au fil des années”, a prédit le buteur qui a débuté sa carrière à Den Bosch dans les colonnes de Marca. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Malaga a mal débuté sa saison en Liga. Les coéquipiers de Ruud van Nistelrooy se sont inclinés sur la pelouse du FC Séville (2-1) le 28 août dernier.

Après cette défaite contre le club andalou, plusieurs médias ont remis en cause son duo avec le jeune attaquant vénézuélien José Salomon Rondon qui a inscrit 14 buts en Liga la saison passée… alors que leur association est encore toute nouvelle. “Nous avons seulement joué un match ensemble et c’était une honte de dire cela. C’était la première fois que nous étions alignés tous les deux. En ce moment il n’y a pas encore d’équilibre entre nous mais notre duo vient à peine d’être formé”, a rappelé l’ancien joueur du Real Madrid, de Manchester United ou encore du PSV Eindhoven. Avant de défier Grenade, le renard des surfaces a souligné qu’il est vraiment pressé de disputer son premier match officiel à La Rosaleda.

Trente-cinq ans… et alors ?

“Bien sûr, j’ai envie de continuer sur la lancée de la période de préparation estivale. J’ai eu de bonnes sensations pendant les matches. J’ai toujours envie de disputer chaque rencontre”, a-t-il confié. Ruud van Nistelrooy sait que certains observateurs trouvent qu’il est sur le déclin mais cela ne le gêne pas vraiment. Pour lui seul compte le plaisir à ce stade sa carrière. “A mon âge, je fais partie des anciens combattants mais je suis fier de cela. Je profite de chaque jour qui passe. Je suis heureux d’être toujours en mesure de pouvoir continuer à jouer. Je vous assure qu’à 28 ans, je ne pensais pas encore jouer à 35 ans… mais plutôt à arrêter ma carrière à 32 ans !”, a révélé RVN. Avec son sens du but incroyable, nul doute que le natif de Oss fera encore trembler les filets espagnols lors de cet exercice 2011/2012 !

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)