Cristiano Ronaldo s’est mis toute l’Espagne à dos !

Le Real Madrid s’est – une nouvelle fois – incliné au Stade Santiago-Bernabéu face au FC Barcelone (1-3) lors du choc de la 16e journée de Liga. Une rencontre où le collectif blaugrana a éclipsé les Merengue, avec notamment un Cristiano Ronaldo cloué au pilori par la presse espagnole.

Cristiano Ronaldo

Cristiano Ronaldo a disparu quand le Real a eu besoin de lui.” En une phrase, lapidaire, le quotidien pro-madrilène AS a résumé à la perfection le match de Cristiano Ronaldo lors du Clasico de samedi soir (1-3). Dans une rencontre où le duel entre Lionel Messi et Cristiano Ronaldo était attendu par tous les observateurs, la Pulga a pris le pas sur “CR7”. Pire encore, le Portugais, qui pouvait se targuer d’avoir inscrit 17 buts depuis le début de la saison, a été tout bonnement transparent dans le 4-2-3-1 de José Mourinho. Alors que son partenaire d’attaque Karim Benzema marchait sur l’eau en début de rencontre avec le but le plus rapide de l’histoire du Clasico (21 secondes), le Ballon d’Or 2008 a raté tout ce qu’il a entrepris.

Mauvais choix dans ses décisions offensives, coup francs extrêmement bien placés envoyés dans le mur, l’ancien joueur de Manchester United a rendu certainement sa copie la plus indigeste depuis son arrivée, à l’été 2009. Et quand bien même Benzema, d’une passe magnifique, lui offrait la possibilité d’inscrire le but du break, Ronaldo envoyait du plat du pied le cuir dans les tribunes d’un Bernabéu mécontent (25e). Si le quotidien Marca lui est durement tombé dessus – “Du mauvais dans presque toutes ses décisions. Il a recommencé à perdre son duel avec Messi” – , son homologue madridiste AS est allé un peu plus loin en lui attribuant la plus mauvaise note du match, à savoir un peu glorieux 1/10.

Il est marqué par ce complexe dont il souffre dans les grands matches. Il a eu deux occasions très nettes. Il a disparu au moment où le Real avait besoin de lui“, pouvait-on ainsi lire dans le journal espagnol. Un bonnet d’âne qui ne remet pas en cause tout le talent dont jouit le Portugais, auteur de 49 buts en 49 rencontres sur l’année civile, mais qui devrait lui remettre les pieds sur terre pour quelques temps. Une remise en question nécessaire pour Cristiano Ronaldo, mais aussi pour le Real Madrid qui s’est certainement vu trop beau au moment d’affronter un Barça toujours sûr de sa force.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)