La MLS recrute en France !

Désireux d'augmenter le niveau de leur championnat, et de moins dépenser, les clubs de la MLS recrutent désormais en France. Et c'est pas forcément dans les clubs de L1 et L2 que les dirigeants nord-américain cherchent les joueurs auxquels ils proposeront de faire carrière aux USA.

Thierry Henry

Être footballeur professionnel et faire ses études. C'est le deal que propose la MLS aux jeunes joueurs français évoluant du National à la DH et qui sont sortis des centres de formation de clubs professionnels mais non pas réussi à embrayer sur une carrière pro. La première session de recrutement à eu lieu ces jours-ci au Touquet dans le Nord de la France rapporte le quotidien local, La Voix des Sports. Deux recruteurs travaillant pour la MLS se sont déplacés et ont observé 38 footballeurs venus passer pour ainsi dire un entretien d'embauche : " C'est grâce au club du Touquet, qu'on a pu organiser cette journée de détection ", souligne Jérôme Meary l'un des deux techniciens-recruteurs.

Alors pourquoi venir en France et recruter des joueurs amateurs ? La réponse est simple : " La stratégie de la MLS a changé, explique Jérôme Meary. On travaille sur le long terme. Plutôt que de faire des coups en embauchant quelques stars à coup de millions, on veut faire entrer des joueurs européens, qui ont la culture du football et permettre à des footballeurs qui n'ont pas pu intégrer le niveau professionnel en France et en Europe, de faire une vraie carrière aux USA, et surtout d'insuffler leur culture footballistique aux joueurs américains. Ils trouveront dans nos équipes, un niveau comparable à celui de la ligue 2 et de National. Et, plus important, ils pourront combiner le football et les études, ce qui est quasiment impossible en France. " ajoute-t-il.

Et cela semble intéresser à l'image de Thierry Mukuta-Kiesse, 24 ans, qui évolue en National à Orléans. " J'étais en S, J'ai dû arrêter mes études pour joueur au foot. C'est soit l'un ou l'autre mais pas les deux ensemble. Apparemment, aux USA, on peut mener les deux de front tout en effectuant une carrière professionnelle. Ce qui est rigoureusement impossible, quand on évolue en National en France, comme c'est le cas pour moi. ", a-t-il expliqué.

Alors nouvel el-dorado pour les jeunes joueurs français qui ont raté leur entrée dans le monde professionnel en France ? Oui probablement. D'autant que les salaires proposés seraient eux aussi très motivant pour les candidats à l'émigration vers la MLS. Jusqu'à présent, beaucoup de ses joueurs tentaient leur chances en Angleterre dans les divisions inférieures, désormais, il faudra compter avec les USA et l'appel du "rêve américain".

Dernières news

- Fekir qualifie l'OL pour les 8es, le...

- Man Utd : Mourinho agacé par la défa...

- Mondial des clubs : Al Ain renverse ...

- Real Madrid, Solari : "La seconde pé...

- OL : Fekir reste prudent sur son ...

Le Buzz


Giroud a tenu sa promesse