Mercato - PSG : une porte de sortie de dernière minute pour Navas ?

Désormais clairement relégué au rôle de gardien numéro deux au Paris Saint-Germain, Keylor Navas risque de manquer de temps de jeu dans les mois à venir. Un club de Sud de l'Europe pourrait bien profiter de cette opportunité pour s'offrir le portier du Costa Rica.

Keylor Navas, PSG Paris Saint-Germain

Malgré des performances parfois critiquables et quelques boulettes, Gianluigi Donnarumma semble s'être définitivement emparé de la place de gardien titulaire du Paris Saint-Germain. Ce choix fort de Christophe Galtier ne fait évidemment pas les affaires de Keylor Navas. L'ex portier du Real Madrid risque de devoir se contenter de maigres minutes sur les pelouses dans les mois à venir.

Durant la saison passée sous le mandat de Mauricio Pochettino, le Costaricien avait disputé 21 matchs en Ligue 1 et 3 en Ligue des Champions. Alors que le mercato estival a fermé ses portes depuis deux semaines en France, il est toujours ouvert dans certaines zones du Vieux Continent. Les clubs du championnat de Grèce ont ainsi encore l'opportunité de trouver quelques renforts pendant 24 heures.

Keylor Navas proposé à l'Olympiakos

Parmi eux, l'Olympiakos pourrait bien offrir une porte de sortie à Keylor Navas. D'après le journaliste grec Nikos Kostis, l'équipe de la capitale aurait ainsi proposé le portier de 35 ans au club du Pirée, sous la forme d'un prêt. Les Rouges et Blancs ont déjà recruté quelques noms prestigieux au cours des derniers jours. Parmi eux, figurent même deux vieilles connaissances de Navas, James Rodriguez et Marcelo, ses anciens compères des Merengues.

Cela pourrait-il convaincre le dernier rempart du Costa Rica de faire ses valises de la Ville Lumière vers la cité antique ? La réponse sera connue dans les prochaines heures. Un petit indice a cependant été révélé par le premier intéressé au cours des dernières heures. Keylor Navas a en effet fait savoir, via son compte Instagram, qu'il était à la recherche d'une école pour son fils de trois ans à Paris. Une manière de montrer son attachement à la capitale française ?