Nice : après son expulsion record, Todibo dégoupille !

Exclu après seulement 9 secondes ce dimanche contre Angers (0-1) lors de la 8e journée, Jean-Clair Todibo a battu le record du carton rouge le plus rapide de l’histoire de la Ligue 1.

Le défenseur central de Nice a en effet stoppé irrégulièrement Abdallah Sima qui avait la possibilité de filer vers le but de Marcin Bulka. Pour beaucoup, l’arbitre Bastien Dechepy a toutefois manqué de psychologie en décidant d’expulser l’Aiglon à ce moment-là du match. En effet, si son intervention était virile, un carton jaune semblait suffisant et l’ancien Barcelonais, déjà exclu face à Clermont (0-1) lors de la 3e journée, a affiché son incompréhension sur Twitter au terme de la partie.

«Un choix arbitraire qui me choque et qui condamne mon équipe à commencer le match avec un gros désavantage. Les décisions des arbitres en ce début de saison sont très discutables, voire même scandaleuses et j'espère que la LFP fera quelque chose pour y remédier», a taclé le natif de Cayenne. Si ce cri du cœur pourrait être sanctionné par la commission de discipline de la LFP, il témoigne d’une véritable réalité : la Ligue 1 bat tous ses records d’expulsions cette saison et beaucoup d’entre elles s’avèrent litigieuses.

Une saison qui cartonne comme jamais

Un peu plus tôt dans l’après-midi, c’est ainsi le latéral gauche de Reims, Bradley Locko, qui avait été exclu, là-aussi sévèrement, pour une semelle involontaire faisant suite à une relance. Sur les réseaux sociaux, les décisions des arbitres ont beaucoup de mal à passer. Après la 7e journée le week-end dernier, on recensait en effet déjà 31 expulsions contre seulement 18 la saison passée au même moment. Les officiels sont accusés d’appliquer à la lettre les nouvelles directives sans faire preuve de discernement et le dialogue avec les joueurs et les entraîneurs s'avère souvent difficile. Pendant ce temps, les rouges pleuvent…