Juventus, Pogba : “Sous la menace, je leur ai dit que j’allais payer”

Le journal Le Monde a publié un extrait du témoignage devant la police du Français Paul Pogba, concernant la tentative d'extorsion dont le milieu de la Juventus a été victime.

Paul Pogba Equipe de France

Le média détaille le déroulement des faits, qui se sont déroulés le 19 mars 2022, en marge d'un rassemblement de l'Équipe de France. Paul Pogba a été conduit dans un appartement en Seine-et-Marne, à Chanteloup-en-Brie. Là-bas, “le joueur est forcé d'éteindre son téléphone”, qu'on lui confisque. Entrent alors dans la pièce “deux hommes cagoulés, porteurs de gilet pare-balles et lourdement armés.” Menacé, Paul Pogba est alors soumis à une tentative d'extorsion, alors qu'on lui réclame “13 millions d'euros”, dont “3 millions en espèce” pour une “protection” de plusieurs années.

Paul Pogba déclare ensuite au policier : “J'avais peur. Les deux gars ont rebraqué leurs armes sur moi. Du coup, en étant braqué ainsi, sous la menace, je leur ai dit que j'allais payer. Ils criaient : ‘Ta gueule, baisse les yeux'. (…) Quand les gars cagoulés repartent, Roushdane m'a dit qu'il fallait que je les paye, sinon on était tous en danger. Roushdane a expliqué que ce qui venait de se passer, c'est normal lorsqu'on est un joueur de foot connu. Mais que je devais payer car en plus, lui s'était porté garant.” Le Français a donné une centaine de milliers d'euros aux braqueurs, en espèce, sans pouvoir retirer plus.

À noter que le frère de Paul Pogba, Mathias, a été mis en examen dans cette affaire, et que le joueur de la Juventus est désormais sous protection policière, comme sa mère.