Des tensions au Parc des Princes pour Brésil-Tunisie

Le match amical Brésil-Tunisie, qui s'est soldé par une large victoire auriverde (5-1), a été le théâtre de quelques agissements coupables, notamment du côté des supporters tunisiens, venus en nombre.

Raphinha Richarlison Brésil

Juste avant la rencontre, l'hymne du Brésil a été sifflé bruyamment par une partie du Parc des Princes, acquis majoritairement à la cause des Aigles de Carthage. Ce qui a semblé agacer le capitaine du PSG, Marquinhos, présent sur la pelouse au coup d'envoi et qui a lancé des regards noirs vers le public.

Le plus grave est qu'ensuite, l'attaquant de Tottenham et du Brésil, Richarlison, a été victime d'un acte raciste. En effet, après avoir marqué un but, Richarlison a vu une peau de banane tomber à ses pieds, sur la pelouse. La Fédération brésilienne de football a immédiatement réagi par un communiqué : “Malheureusement, après l'action (du but), une banane a été jetée sur le terrain en direction de Richarlison, l'auteur du deuxième but du Brésil. La CBF répète sa position de lutte contre le racisme et répudie toute manifestation de préjugés.” Enfin, des lasers ont été utilisés par certains spectateurs, obligeant l'arbitre à faire passer un message sur les haut-parleurs.

Concernant le match, Raphinha (11e, 40e), Richarlison (19e), Neymar (29e, pen.) et Pedro (74e) ont marqué du côté du Brésil, alors que Montassar Talbi a sauvé l'honneur des siens à la 18e. Dylann Bronn, côté tunisien, a été exclu à la 42e.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement