Barça : Xavi charge l’arbitrage après l’Inter

Battu mardi soir par l'Inter Milan à Guiseppe Meazza (0-1, 3e journée de la phase de poules de la Ligue des champions), le FC Barcelone a pesté contre les décisions du corps arbitral. Xavi n'a pas masqué sa colère face aux journalistes.

Xavi, Barça

Dos au mur pour les 8es

Le FC Barcelone a réalisé une mauvaise opération en vue des huitièmes de finale. Mardi soir, le club de la Catalogne s'est incliné sur le terrain de l'Inter Milan (0-1), dans le cadre de la 3e journée de la phase de poules de la Ligue des champions. Dominés sur un but de Hakan Calhanoglu, les Blaugrana de Xavi pointent à la troisième place du groupe C avec trois points, à trois unités de l'Inter Milan et six longueurs du Bayern Munich, en démonstration contre le Viktoria Plzen (5-0). Face aux médias après la rencontre, l'entraîneur espagnol n'a pas mâché ses mots. Le manager de 42 ans n'a pas été tendre envers l'arbitrage, regrettant notamment une main de Denzel Dumfries non sifflée par Slavko Vincic.

“C'est une injustice”

“Je suis énervé et outré par la situation que nous avons dû vivre. Il n'y a pas d'autre mot que l'indignation. C'est une injustice. J'ai déjà dit hier que les arbitres doivent s'expliquer. Nous ne comprenons rien. L'arbitre doit parler. Cela l'humaniserait beaucoup plus. Je ne dois pas parler pour une décision que je n'ai pas prise. Pour moi la main est très claire. L'arbitre doit donner des explications. Ses décisions ont été déterminantes.”

Xavi n'en oublie pas pour autant les manquements de ses hommes et prévient pour la suite de la compétition. “Nous nous sommes réveillés tard (…) Je suis préoccupé par la défaite. La situation est complexe et nous devons essayer de nous qualifier. Il nous reste deux matchs à domicile et nous devons les disputer avec plus d'intensité et de rythme.”

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement