Ousmane Dembélé, Dimarco, domination stérile… Les Tops-Flops d’Inter-Barça

Malgré une nette domination du Barça, l'Inter Milan a su trouver les ressources pour obtenir un succès très important  (1-0) dans le groupe de la mort. Cette défaite place les Catalans en très grand danger, le match retour sera déjà décisif. Voici les Tops et les Flops de cet Inter-Barça.

Ousmane Dembélé FC Barcelone

Les Tops d'Inter-Barça

Indispensable Frederico Dimarco

Il est l'homme du moment côté Inter Milan. L'Italien s'est encore montré décisif dans cette partie. Contre l'AS Roma le week-end passé, Frederico Dimarco avait ouvert le score pour les Nerazzuri avant que le club de la Louve ne renverse finalement la vapeur (1-2). Dans cette rencontre de Ligue des Champions déterminante pour le club lombard, le joueur de 24 ans est à l'origine de l'ouverture du score d'Hakan Calhanoglu, d'abord par une superbe transversale qui renverse totalement le jeu puis par une jolie passe décisive. On signalera également aussi sa belle activité défensive dans le couloir d'Ousmane Dembélé puis de Raphinha. À l'image de son équipe, il a su se révolter après un début de match très délicat.

L'Inter s'est réveillée

Ce troisième match du groupe C avait tout du crash test pour les Nerazzuri. Neuvième de Serie A, restant sur une série de deux défaites, on pouvait craindre le pire pour les Lombards. Les premiers instants de la partie ne présageaient d'ailleurs rien de bon. Totalement privés de ballon, les hommes d'Inzaghi ont d'abord souffert mais n'ont pas craqué face aux assauts de leurs adversaire. Les Nerazzuri ont ensuite profité d'un relâchement coupable des Blaugranas. Petit à petit, l'Inter a pris en confiance et Hakan Calhanoglu a ouvert le score d'une superbe frappe. Si tout n'est pas parfait, ce très beau succès pourrait servir de match référence pour une équipe qui ne cessait de douter depuis quelques semaines. Simone Inzaghi passera lui certainement une très bonne nuit alors que sa tête semblait mise à prix.

Les Flops d'Inter-Barça

Ousmane Dembélé, volontaire mais maladroit

La prestation du Français n'est pas des plus évidentes à évaluer. L'attaquant des Blaugranas s'est montré extrêmement disponible pour ses partenaires durant toute la partie (100 ballons touchés, troisième meilleur total). Comme à son habitude, Dembouz ne s'est pas caché, il n'a jamais cessé de vouloir amener du mouvement dans une équipe qui en manquait cruellement. Les efforts évidents du champion du Monde 2018 ne se sont cependant pas vus récompensés. Pire encore, l'ancien attaquant de BVB s'est trop souvent distingué par un déchet technique flagrant. Passes ratées, tentatives de dribbles échouées, Ousmane Dembélé a livré une prestation très frustrante. Il est cependant l'attaquant le plus actif côté catalan.

Dominer n'est pas gagner

Le Barça est ce soir retombé dans ses travers. Très dominateur (72% de possession sur l'ensemble du match), l'équipe catalane s'est crée bien trop peu d'occasions franches (0,47 XG), notamment en première mi-temps. À force de tenir la balle sans créer de réels dangers, les hommes de Xavi ont remis leur adversaire en confiance. Au final, les attaquants du Barça n'auront cadré que deux frappes et Onana n'a pas vraiment eu à s'employer (2 arrêts). Robert Lewandowski a lui vécu une soirée bien trop tranquille, tout comme Raphinha. Si la fin de la deuxième mi-temps a enfin laissé entrevoir de beaux échanges entre les attaquants catalans, il était malheursement déjà trop tard.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement