Pronostic Coupe du monde 2022 : les meilleures cotes et paris sur le Groupe E

Dans un groupe E composé de l’Espagne, de l’Allemagne, du Costa Rica et du Japon, les deux nations européennes pourront-elles aisément verrouiller l'accès aux huitièmes ? Voici nos pronostics pour le Groupe E de la Coupe du monde 2022 !

Pronostic Groupe E Coupe du monde 2022 : L’Allemagne vainqueur du Groupe E

La Nationalmannschaft revient sous les ordres d’Hansi Flick pour sa 20ème participation en Coupe du monde cet automne au Qatar !

Après avoir été le plus gros flop de l’édition en Russie avec Joachim Löw, les champions du monde 2014 sont à nouveau tombés en huitièmes de finale du dernier Euro (défaite 2-0 contre l’Angleterre). En quête d'une nouvelle impulsion, la Fédération allemande n'aura pas tardé à appeler l’ancien entraîneur du Bayern Munich aux commandes de la sélection .

Depuis l’arrivée de Flick, la Mannschaft n’a connu qu’un seul échec face à la Hongrie et, bien qu’elle n'ait pas forcément excellé en Ligue des Nations, aucune autre sélection n’est parvenue à la faire flancher.

Le 4-2-3-1 allemand reste extrêmement bien garni avec des joueurs d’excellence à tous les postes et nous devrions y retrouver quelques grands noms des championnats européens comme entre autres Thomas Müller (8ème meilleur buteur de l’histoire de la Coupe du monde), Leroy Sané (Bayern Munich), Serge Gnabry (Bayern Munich), Joshua Kimmich (Bayern Munich), Ilkay Gündogan (Manchester City), Niklas Süle (Borussia Dortmund), Antonio Rüdiger (Real Madrid) et leur emblématique gardien Manuel Neuer (Bayern Munich).

De nouveaux noms viennent encore renforcer cet arsenal ultra compétitif. Nous pensons notamment à la jeune pépite Jamal Musiala qui réalise un excellent début de saison au Bayern, mais aussi au défenseur central de Dortmund, Nico Schlotterbeck.

L’Allemagne reste une des nations les plus expérimentées de cette compétition et même dans une période de transition encore inachevée avec un Timo Werner plutôt décevant au poste d'avant-centre, force est de constater qu’elle dispose d’un effectif suffisamment puissant et expérimenté pour prendre l’ascendant dans ce groupe que nous qualifierons d’abordable.

La sélection quadruple championne du monde revient cette année avec l’esprit de revanche et si nous ne doutons aucunement de sa capacité à imposer sa suprématie face au Japon et face au Costa Rica, c’est bien son match contre l’Espagne qui sera déterminant.

Armée d’éléments percutants dans son secteur offensif, la Mannschaft nous semble mieux disposée à faire la différence face à des Espagnols qui n’excellent plus vraiment devant les filets depuis l’Euro.

L’Allemagne en première position du Groupe D est un pari coté 8.00 sur Parions Sport !

je parie sur parions sport >

Pronostic Groupe E Coupe du monde 2022 : L’Espagne qualifiée

Avec la Mannschaft, la Roja est à l’évidence le plus gros morceau de cette poule E.

Sous les ordres de Luis Enrique depuis 2019, la sélection espagnole a décroché sa 16ème participation en Coupe du monde, et a répondu présente lors des grands rendez-vous.

Demi-finaliste du dernier Euro, finaliste de la précédente édition de Ligue des Nations et actuellement qualifiée pour le Final 4, la Roja s’est qualifiée pour ce prochain sommet avec 6 victoires, 1 match nul et 1 défaite (2-1 en Suède) lors des éliminatoires de la zone Europe.

Toujours dominant dans un jeu de possession classique, le 4-3-3 espagnol composé d’éléments expérimentés comme entre autres le portier Unai Simon (Athletic Club), José Gaya (Valence), Jordi Alba (FC Barcelone), César Azpilicueta (Chelsea), Sergio Busquets (FC Barcelone), Koke (Atlético Madrid), Marcos Llorente (Atlético Mardrid), Pablo Sarabia (PSG), ou encore Dani Carvajal (Real Madrid), pourra compter sur 4 jeunes pépites barcelonaises Gavi, Pedri, Ferran Torres et Ansu Fati. 

Avec autant de potentiel et de qualité technique sur le terrain, la Roja domine ses adversaires depuis plus d’un an et arrivera au Qatar avec un bel équilibre générationnel largement capable d'atteindre les dernières marches. Seul bémol en revanche, son inefficacité à la finition a tendance à lui faire défaut. À titre d’exemple, les hommes d’Enrique avaient été mis en échec (1-2) face à la Nati avec pourtant 75% de possession de balle sur l’ensemble du match en Ligue des Nations le mois dernier.

La selección aura peut-être besoin d’un Álvaro Morata ou d’un Marco Asencio un peu plus convaincant pour faire la différence face à la Mannschaft, mais sa qualification reste selon nous, une option très sécurisée.

L’Espagne qualifiée est un pari coté 1.05 sur Winamax.

je parie sur winamax >

Pronostic Groupe E Coupe du monde 2022 : Que penser des deux autres équipes ?

Le Costa Rica

La Sele costaricienne s’est qualifiée pour la 6ème Coupe du monde de son histoire avec beaucoup de difficultés !

Après avoir achevé le tour final des éliminatoires de la CONCACAF à la quatrième place derrière le Canada, les USA et le Mexique, c’est à l’issue d’un match de barrage intercontinental face à la Nouvelle-Zélande (victoire 1-0) que les hommes de Luis Fernando Suárez ont décroché le sésame.

Équipe surprise de l’édition 2014 avec un très grand Keylor Navas dans ses cages, la sélection costaricienne était parvenue à atteindre les quarts de finale pour s’incliner aux tirs au but face aux Pays-Bas.

Avec dans ses rangs l’un des meilleurs portiers du monde et une défense toujours réputée pour sa solidité, la Sele peut encore espérer résister aux équipe de ce groupe E.

En l’absence d’un grand goleador au sein de son effectif en revanche, les chances de s’imposer resteront toutefois insuffisantes pour le Costa Rica .

Le Japon

Les Samuraï Bleus d’Hajime Moriyasu ont fait leur première apparition en Coupe du monde lors de l’édition française de 1998 et n’ont plus raté un seul Mondial depuis cette date !

Qualifié pour les huitièmes de finale au rythme d’une édition sur deux, le Japon était parvenu à sortir de sa poule en Russie en devançant le Sénégal et la Pologne (1 victoire, 1 nul et 1 défaite).

Toujours très dominant en Asie, le football japonais s'est invité au Mondial qatari sans trop de difficultés (7 victoires, 1 nul et 2 défaites (contre l’Arabie Saoudite et Oman) à l’issue du dernier tour des éliminatoires

Ils ont depuis participé à une finale de Kirin Cup (après avoir battu le Ghana 4-1), perdue 3-0 face aux Aigles de Carthage, avant de s’imposer 2-0 face aux USA en match amical de préparation le mois dernier.

Composée d'éléments évoluant dans les plus grand championnat européen comme Daichi Kamada (Eintracht Francfort), Takumi Minamino (AS Monaco), Kaoru Mitoma (Brighton), Takehiro Tomiyasu (Arsenal), Ko Itakura (M’gladbah), Ritsu Doan (Fribourg), Junya Ito (Reims) ou encore Genki Haragushi (Union Berlin)  la sélection japonaise ne sera pas à prendre à la légère et pourrait encore aisément créer la surprise en cas de faux pas de la Roja ou de la Mannschaft !

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement