Coupe du monde 2022 : la liste probable de l’Allemagne

Désormais dirigée par Hansi Flick, l’Allemagne va-t-elle relever la tête et briller à la Coupe du monde 2022 ? Pour tenter de répondre à cette question, zoom sur la liste probable de la Mannschaft.

Hansi Flick, Allemagne

Le programme de l'Allemagne au Qatar : Groupe E – Japon (23 novembre), Espagne (27 novembre), Costa Rica (1er décembre).

Un trio de gardiens de rêve

Dans le but, la Mannschaft possède certainement le meilleur trio de gardiens du monde avec Manuel Neuer (Bayern Munich) toujours titulaire devant Marc-André ter Stegen (FC Barcelone) et Kevin Trapp (Eintracht Francfort). Oliver Baumann (Hoffenheim) a été appelé seulement lorsque ter Stegen désirait souffler et n’ira pas au Qatar sauf blessure d’un de ses concurrents.

Place à la polyvalence en défense

Entre les différents systèmes choisis par Flick et la polyvalence des joueurs, il est assez périlleux de devenir qui sera de la partie au Qatar dans ce secteur, mais de grandes tendances se dessinent tout de même.

A droite, c’est l’ancien Parisiens Thilo Kehrer (West Ham) qui partira titulaire avec possiblement l’ex-Monégasque Benjamin Henrichs (RB Leipzig), revenu en force ces derniers mois, comme doublure. A moins que le polyvalent Lukas Klostermann (RB Leipzig), capable d’évoluer dans l’axe comme dans le couloir droit, n’incite Flick à laisser Henrichs à la maison.

A gauche, David Raum (RB Leipzig) fait office de titulaire indiscutable et il arrive que Kehrer dépanne aussi à ce poste, ce qui laisse planer un doute sur les chances de Robin Gosens (Inter) d’être de la partie. Christian Günter (Fribourg) part d’encore plus loin.

Mais c’est dans l’axe, où Flick pourrait retenir jusqu’à 6 éléments, que la concurrence est la plus sévère. Le duo Antonio Rüdiger (Real Madrid)-Niklas Sule (Borussia Dortmund) s’impose comme titulaire. Et Matthias Ginter (Fribourg) et Nico Schlotterbeck (Borussia Dortmund) ont de bonnes chances de les accompagner comme doublures. Deux places supplémentaires pourraient être à prendre. Il a beaucoup été question ces dernières semaines du possible grand retour de Mats Hummels (Borussia Dortmund), plus appelé depuis l’Euro. Le polyvalent Klostermann a aussi ses chances. Alors que Robin Koch (Leeds United), présent à l’Euro, n’est plus en odeur de sainteté, Jonathan Tah (Bayer Leverkusen) et Armel Bella-Kotchap (Southampton), qui a fêté sa première cape en septembre, conservent quant à eux un petit espoir.

La qualité plus que la quantité au milieu

Dans l’entrejeu, Joshua Kimmich (Bayern Munich), İlkay Gündoğan (Manchester City) et Leon Goretzka (Bayern Munich) sont tous partants certains et devraient alterner comme titulaires dans le double pivot. Appelé en renfort le mois dernier, Maximilian Arnold (Wolfsburg) ne possède que de faibles chances d’intégrer la liste finale, à moins que Flick ne décide de renforcer ce secteur. Idem pour Anton Stach (FSV Mayence), Florian Neuhaus (Mönchengladbach), actuellement blessé, et Julian Weigl (Mönchengladbach), tombé aux oubliettes.

Au poste de milieu offensif, il y a embouteillage en raison de la polyvalence de chacun, mais Thomas Müller (Bayern Munich) et Jamal Musiala (Bayern Munich), qui pourrait jouer sur l’aile droite, partent avec une longueur d’avance. En sachant que Kai Havertz (Chelsea), généralement aligné un cran plus haut, peut aussi jouer dans ce rôle. Spécialiste du poste, Julian Brandt (Borussia Dortmund) conserve tout de même des chances d’être convoqué. C’est un peu moins le cas pour son coéquipier Marco Reus (Borussia Dortmund), souvent convoqué ces derniers mois mais systématiquement blessé. Rarement appelé, Julian Draxler (Benfica), lui, aura plus de mal à gagner son billet.

Des places à prendre en attaque

Sur les ailes, Leroy Sané (Bayern Munich), qui devrait être rétabli pour le Mondial, et Musiala devraient s’imposer comme titulaires avec Serge Gnabry (Bayern Munich) et Jonas Hofmann (Gladbach) comme probables alternatives.

En pointe, personne n’a réellement convaincu mais Havertz et Timo Werner (RB Leipzig) sont partants certains et à la lutte pour une place de titulaire. Toujours appelé depuis un an, Lukas Nmecha (Wolfsburg) a des chances de les accompagner, peut-être au détriment du polyvalent Karim Adeyemi (Borussia Dortmund), capable de jouer dans l’axe et sur les ailes mais appelé moins souvent.

La liste probable de l'Allemagne pour la Coupe du monde 2022

Gardiens (3) : Manuel Neuer (FC Bayern), Marc-André ter Stegen (FC Barcelone), Kevin Trapp (Eintracht Francfort)

Défenseurs (10) : Thilo Kehrer (West Ham), Benjamin Henrichs (RB Leipzig), David Raum (RB Leipzig), Robin Gosens (Inter), Antonio Rüdiger (Real Madrid), Niklas Sule (Borussia Dortmund), Matthias Ginter (Fribourg), Nico Schlotterbeck (Borussia Dortmund), Mats Hummels (Borussia Dortmund), Lukas Klostermann (RB Leipzig).

Milieux de terrain (7) : Joshua Kimmich (Bayern Munich), Leon Goretzka (Bayern Munich), İlkay Gündoğan (Manchester City), Thomas Müller (Bayern Munich), Jamal Musiala (Bayern Munich), Julian Brandt (Borussia Dortmund), Marco Reus (Borussia Dortmund).

Attaquants (6) : Leroy Sané (Bayern Munich), Serge Gnabry (Bayern Munich), Jonas Hofmann (Gladbach), Timo Werner (RB Leipzig), Kai Havertz (Chelsea), Lukas Nmecha (Wolfsburg).

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement