PSG : la frustration de Mbappé, Galtier et Marquinhos après la 2e place en LdC

Malgré sa victoire à l'extérieur contre la Juventus (2-1), ce mercredi, le Paris Saint-Germain a terminé 2e de son groupe, derrière Benfica, qui a corrigé le Maccabi Haïfa sur le score de 6-1.

Kylian Mbappé, PSG Juventus Turin

Juste après le coup de sifflet final, Kylian Mbappé, buteur face à la formation italienne, a confié au micro de RMC Sport que les joueurs n'étaient pas au courant du scénario entre Benfica et le Maccabi Haïfa durant la rencontre : “Pendant le match, on ne savait pas, mais à la fin, ils ont essayé de nous avertir. Mais c'était la fin, ce n'est pas grave, on est qualifiés. On est venus faire le travail, ça ne suffit pas, on va regarder le tirage et on jouera pour gagner.”

En zone mixte, Marquinhos a confirmé que le message n'était pas passé jusqu'aux joueurs : “Non, on n'a pas compris. On gérait notre match. On savait qu'il était important de gagner. On savait aussi qu'à la mi-temps Benfica était à 1-1 et qu'il avait marqué rapidement au retour des vestiaires. Mais on ne savait pas qu'en fin de match, ça faisait 5-1 et 6-1. Après, c'était trop tard pour aller chercher le but qu'il fallait.” Le Brésilien a confié que les joueurs étaient à la fois “satisfait” et “énervé” : “Un peu des deux.” D'après le défenseur, la première place se perd “dans les deux matchs contre Benfica (1-1 à l'aller comme au retour). Il fallait en gagner un, on n'a pas réussi. Surtout celui à la maison.”

Pour le coach du PSG, Christophe Galtier, un tel scénario est “un peu irrationnel” : “Jusqu'à la 90e on était premier, on se retrouve second. Bravo au Benfica, on est les deux seules équipes en Europe à ne pas avoir perdu (toutes compétitions confondues). On va attendre sereinement le tirage, mais les joueurs ont fait les choses sérieusement. Ce soir, c'était un peu irrationnel. La semaine dernière, à 7-2, on s'est arrêté à la 90e minute, sans arrêt de jeu. Ce sont des détails… Si on avait pris un but de moins aussi la semaine dernière, on serait en 8e de finale. (…) Maintenant, si vous voulez aller loin, il faudra battre de grandes équipes. Je crois qu'on va tirer une grande équipe.”

Les adversaires potentiels du PSG en 8e de C1 sont Manchester City, le Bayern Munich, le Real Madrid, Naples, Chelsea, Tottenham et Porto.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement