OL : Juninho n’a pas pardonné à Aulas et critique “la mentalité” de Garcia

Sur les ondes de RMC, Juninho, l'ancien directeur sportif de l'OL, est revenu sur son départ du club français, en décembre 2021. Le Brésilien a chargé le président, Jean-Michel Aulas, et l'ancien coach de l'équipe, Rudi Garcia, aujourd'hui en poste en Arabie saoudite, à Al-Nassr.

Juninho, OL

Juninho a tout d'abord affirmé ne pas avoir refusé le poste d'entraîneur à Laurent Blanc seul contre tous les autres décideurs de l'OL, en 2019, avant que Rudi Garcia signe au club, comme Jean-Michel Aulas l'a affirmé lors de la présentation à la presse de l'actuel entraîneur des Gones, en octobre dernier : “Jean-Michel Aulas, il sait que ce n'est pas qui ai refusé Laurent Blanc tout seul. Je pense que Jean-Michel Aulas a eu peur d'assumer mais cela ne me dérange plus. On le connait, il parle et c'est comme cela. Moi, je tourne la page.”

Le Brésilien a confié que sa relation avec le président de l'OL était brisée : “J'ai été déçu avec beaucoup, beaucoup de choses et peut-être lui aussi. Quand je tourne la page, c'est complètement. Mais pardonner, c'est une chose très compliquée pour moi quand tu vas trop loin. Bien sûr que ce n'est pas moi qui ai décidé tout seul. Mais si c'était moi, j'assumerais tout.”

Juninho tacle Garcia

Selon Juninho, l'ancien coach de l'OL, Rudi Garcia, a tenté de retourner une partie du vestiaire de l'OL contre une autre, celles des Brésiliens : “On a commencé, par exemple, à créer une ambiance de vestiaire. Bien sûr qu'il n'y avait que des Brésiliens qui arrivaient car ce sont des compétiteurs et ils aiment gagner. Après Rudi (Garcia) a commencé à dire ‘Oui, tu protèges les Brésiliens'. Cela, c'est faux. Il a parlé avec Maxence Caqueret en disant que je voulais que Jean Lucas joue à sa place. Regarde la mentalité de cet entraîneur. Regarde cela. C'est là que Jean-Michel Aulas il rate (se manque, ndlr) parce que je lui disais que cela se passait comme cela et qu'il fallait faire attention.”

L'ancien milieu de terrain a conclu en affirmant ne pas savoir s'il pourrait un jour pardonner au président de l'OL : “Je ne sais pas si je dis le mot pardon. Mais je crois qu'il était vraiment allé loin. Il sait qu'il était allé vraiment loin. Je ne sais pas… Mais on laisse passer les jours. Il sait qu'il était allé vraiment loin. Et ça, cela ne se fait pas.”

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement