Blanc annonce un “gros chantier” à l’OL

L'entraîneur de l'Olympique lyonnais, Laurent Blanc, a accordé un long entretien à L'Équipe. Le Français y révèle avoir beaucoup de travail dans le club, 8e de L1, et répond aux critiques, tout en développant son idée de jeu.

Laurent Blanc, OL Lyon Olympique Lyonnais

Battu lourdement par Arsenal lors de la Dubaï Super Cup (3-0), ces derniers jours, l'OL ne s'est pas rassuré avant la reprise de la L1, fin décembre. Laurent Blanc, lui, est conscient de l'ampleur de la tâche : “Pour faire un peu d'humour, il faudra que je voie vite à Lyon (rires). Voir, c'est une chose, corriger, c'en est une autre. Lyon a un problème et on a un gros chantier. À nous, c'est-à-dire tout le club, de retrouver la gagne et une identité de jeu pour remettre l'OL là où il doit être. Le dire, ça prend cinq secondes, mais le réaliser… J'espère avoir le temps.”

Ces dernières années, Lyon a régulièrement viré ses entraîneurs en cours de saison (Sylvinho en octobre 2019, Peter Bosz en octobre 2022). Laurent Blanc n'aura donc pas, a priori, un temps illimité pour accomplir sa mission. Le coach de l'OL a d'ailleurs rapidement évacué les critiques sur son manque de travail : “Les gens avec qui j'ai bossé savent. (…) Après, ceux qui extrapolent ou veulent me faire passer pour ce que je ne suis pas… Sur les compétences, c'est autre chose, mais en termes de travail, rien ne me fait peur. Après, l'efficacité est la plus importante, pas les heures de travail.”

L'OL est “impacté” par l'imbroglio Textor

Laurent Blanc, qui se dit “un adepte du beau jeu” cela dit guidé “par la victoire”, affirme qu'il rappelle aux joueurs de l'OL que leur “nourriture” est “la victoire”. Et regrette un groupe souvent incomplet : “On serait plus compétitifs avec tout le monde mais on ne l'a pratiquement jamais été. Si on retrouve le vrai (Corentin) Tolisso par exemple…”

Enfin, Laurent Blanc a évoqué le cas John Textor, qui devrait racheter de manière imminente le club : “Que ça m'inquiète au point de prendre mon téléphone pour lire les nouvelles, non. Je suis pris par ma mission sportive. Mais on ne peut qu'être impacté par les nouvelles. Car ça touche le sportif, les salariés… L'ambiance générale n'est pas optimale.” Le coach espère une “situation plus claire et nette”.

“On attend” a conclu Laurent Blanc.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement