Mercato - ASSE : la réponse cash de Batlles sur son avenir

Face aux médias jeudi, l'entraîneur de l'AS Saint-Etienne Laurent Batlles a été invité à évoquer sa situation avec le club du Forez, 20e de Ligue 2. L'ancien coach de Troyes refuse de faire une fixette sur son avenir à court terme chez les Verts.

Laurent Batlles, Saint-Etienne ASSE

Rien ne va plus à Saint-Etienne. 20e de Ligue 2, le club du Forez a subi lundi dernier sa huitième défaite de la saison sur le terrain d'Annecy (2-1). Plus mauvaise défense du championnat avec déjà 30 buts encaissés en 16 journées, l'ASSE de Laurent Batlles n'a glané que trois petites victoires, avant la réception ce vendredi du Stade Malherbe de Caen comptant pour la 17e journée. L'occasion de rebondir et de terminer sur une bonne note une année 2022 à mettre aux oubliettes, qui restera comme l'une des pires années civiles de son histoire. Car quelques mois après sa relégation à l'étage inférieur, au terme d'une défaite contre l'AJ Auxerre en barrages, le club du Forez demeure plus que jamais en crise et ne parvient pas à redresser la barre, plombé comme en Haute-Savoie par ses grossières erreurs défensives.

“Le reste ne m'appartient pas”

Installé l'été dernier sur le banc à la suite du départ de Pascal Dupraz, Laurent Batlles vit-il ses derniers instants surtout en cas de nouvelle-performance demain ? Sous contrat jusqu'en juin 2024, l'ancien milieu de terrain de Saint-Etienne a été convié par les journalistes à parler de son sort. Mais l'ex-technicien de Troyes a préféré botter en touche en faisant mine de ne pas s'intéresser à sa propre situation, toute aussi préoccupante que le club. “Je ne suis pas là pour penser à mon avenir. Je suis là pour prendre des points contre Caen. Le reste ne m’appartient pas. Je suis dans le même lot que tous les entraîneurs.” En 17 matchs dirigés toutes compétitions confondues, le coach de 47 ans n'a gagné que trois rencontres contre le Sporting Club de Bastia (5-0), les Girondins de Bordeaux (2-0) et Amiens (1-0), pour 5 nuls et 9 défaites.

Au-delà des prestations des joueurs à court terme, le sursaut stéphanois passera peut-être par le recrutement hivernal du mois de janvier. Après avoir obtenu la signature de l'expérimenté Gaëtan Charbonnier, transfuge de l'AJ Auxerre, l'ASSE doit également enregistrer la venue du défenseur de Nantes Dennis Appiah, un départ du côté de Geoffroy-Guichard confirmé en personne par l'entraîneur des Canaris Antoine Kombouaré. Attirer de nouveaux éléments peut-il permettre à la famille verte de remonter au classement ? Réponse dans ces prochaines semaines.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement