Equipe de France : vols low cost, décoration minable…Pourquoi la FFF est-elle aussi radine ?

Malgré le parcours exceptionnel des Bleus durant la Coupe du monde 2022, achevé en finale par une cruelle séance de tirs au but perdue contre l'Argentine le 18 décembre dernier (3-3, 2 tab à 4), la Fédération française de football a imaginé une option plutôt surprenante pour rapatrier les joueurs. 
Les joueurs et le staff de l'équipe de France ne s'attendaient sans doute pas à un tel traitement après une telle aventure. Auteurs d'une Coupe du monde brillante au Qatar, les champions du monde 2018 ont eu la mauvaise surprise d'apprendre le projet de la FFF concernant le retour sur le sol français. Engagée dans un vaste plan d'économies, l'instance du football français a visiblement suggéré l'idée d'un retour sur un vol low cost afin de réduire au maximum les frais. Le journal Le Parisien explique ce vendredi que cette proposition a sérieusement crispé la relation entre la délégation tricolore et la Fédération.

Un vol réservé en toute discrétion

Juste après la qualification des joueurs de Didier Deschamps pour la finale du Mondial grâce à une victoire contre le Maroc (2-0), la FFF a choisi de réserver un vol retour à bord de la compagnie Air Portugal. Pas franchement idéal pour remercier une équipe qui venait de valider son billet pour la finale de cette Coupe du monde face à l'Argentine. Face au tollé, la Fédération a finalement fait marche arrière pour réserver un vol Air France. “On a rapporté des millions d’euros à la FFF avec la place de vice-champion du monde et on voulait nous faire revenir en comptant les sous. C’est minable”, a confié de manière anonyme un membre du staff tricolore dans les colonnes du Parisien.

Mais à quoi joue la FFF ?

Alors que le cas de idier Deschamps et son staff, qui s'attendaient à ce que la FFF mette le paquet pour mettre les joueurs dans les meilleures conditions possibles. L'instance a par exemple mis son veto au moment de payer un supplément pour décorer une partie du hall de l’hôtel de l'équipe de France durant cette compétition en bleu-blanc-rouge. Autre détail qui s'ajoute à d'autres, une partie de staff a été oubliée dans la distribution de téléphones et des cartes SIM.

Avant ce fameux vol retour prévu pour rapatrier les Bleus, d'autres détails avaient interpellé les cadres de l'équipe de France, surpris notamment du traitement infligé à leurs proches. Certaines compagnes, pourtant conviées par la FFF au Moyen-Orient, ont en effet voyagé en classe économique. Selon le quotidien, la directrice générale de l'instance Florence Hardouin est à l'origine de ces décisions pour le moins surprenantes à ce niveau-là.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement