Lille : Paulo Fonseca menace de partir !

Après le nul concédé ce lundi par Lille contre Reims (1-1), l'entraîneur portugais du LOSC Paulo Fonseca a pesté contre l'attitude des supporters nordistes.

Paulo Fonseca, Lille, LOSC

Lille n'enchaîne pas. Cinq jours après une victoire sur le terrain de Clermont (2-0), le club nordiste s'est contenté ce lundi du partage des points avec le Stade de Reims (1-1), au stade Pierre-Mauroy, à l'occasion de la 17e journée de Ligue 1. Bien qu'en tête sur un but de Jonathan David (32e), le LOSC de Paulo Fonseca a concédé l'égalisation champenoise signée Jean Cajuste (79e). Septièmes avec 30 points, les Lillois restent aux portes du Top 5.

“Je ne suis pas habitué à ça”

Face aux médias après la rencontre, l'entraîneur portugais est revenu sur la performance de ses joueurs. Mais le successeur sur le banc de Jocelyn Gourvennec a surtout fait parler pour ses propos forts destinés aux supporters. L'ancien coach de l'AS Rome a regretté les sifflets du public subis par ses joueurs. “Je suis un peu déçu, pas un peu mais vraiment déçu de nos supporters également. Ils nous ont toujours soutenu jusque-là à chaque instant mais aujourd'hui ils ont fait le contraire quand l'équipe avait besoin d'eux. Je ne suis pas habitué à ça. Je pense que ce n'était pas correct. En première période, quand le ballon est arrivée à Lucas (Chevalier), ils ont commencé à siffler l'équipe. Idem en seconde période.”

“S'ils ne sont pas contents, je peux partir”

Paulo Fonseca déplore le fait que les fans s'en prennent à son effectif. Au point de menacer de claquer la porte en cas de mécontentement général. “Je dois le dire, si les joueurs jouent comme cela c'est parce que je leur demande. Ils jouent comme cela car je leur demande et que l'on s'entraîne à jouer comme cela. S'il y a un coupable, c'est moi. S'ils doivent protester, que cela soit contre moi, pas contre les joueurs. Mais je pense que c'est injuste. S'ils ne sont pas contents avec la manière dont nous jouons, il n'y a qu'une seule solution : qu'ils parlent au président. S'ils ne sont pas contents avec la manière dont nous jouons, je peux partir.”

Cette menace ne sera sans doute pas mise à exécution. En poste depuis l'été dernier, le technicien de 49 ans dispose d'un contrat courant jusqu'en juin 2024 avec Lille, invaincu en championnat lors des quatre dernières journées (deux victoires, deux nuls) et plus que jamais en course pour une qualification européenne.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement