OL : l’incroyable mea-culpa de Juninho sur Boateng !

Ancien directeur sportif de l'Olympique Lyonnais, Juninho a lâché une bombe sur Jérôme Boateng. Le Brésilien regrette que le club rhodanien ait recruté le défenseur central allemand.

Juninho, Olympique Lyonnais

Nous sommes à l'été 2021 et l'Olympique Lyonnais annonce l'arrivée de Jérôme Boateng, libre de tout contrat après son départ du Bayern Munich. Le recrutement du défenseur central allemand, toujours présent dans l'effectif des Gones de Laurent Blanc, Juninho en fut l'un des grands artisans puisque l'ancien milieu de terrain brésilien occupait à cette époque le poste de directeur sportif du club rhodanien. Mais aujourd'hui, l'homme de 47 ans a fait un énorme mea-culpa sur l'arrivée du champion du monde 2014. Selon ses dires, l'Olympique Lyonnais n'aurait jamais dû enrôler le natif de Berlin, alors mêlé à une affaire de violences conjugales venue ternir son image.

“On a commis une erreur”

“On avait peut-être quelques avis différents mais Peter (Bosz) et moi, on travaillait ensemble. On a discuté. Il m’a fait comprendre qu’à l’époque, Jérôme Boateng peut être un joueur très important pour nous au vu de la situation. Je lui ai dit d’appeler le joueur. À l’époque, il appelait tous les joueurs. J’ai donné à Peter toute la liberté pour faire avancer les choses. À partir de cet instant, ça a avancé entre Jérôme et le club. Après, on a découvert qu’il y avait un problème, s'est remémoré Juninho sur RMC Sport. On ne pensait pas que c’était aussi sérieux mais il devait faire plusieurs voyages en Allemagne. Si on me demande si on a commis une erreur, oui, on a commis une erreur tous ensemble.”

Sous contrat jusqu'en juin 2023 avec les Lyonnais, Jérôme Boateng ne compte que quatre apparitions en Ligue 1 depuis le début de la saison 2022-2023, sa dernière rencontre remontant au 6 novembre dernier contre l'Olympique de Marseille (0-1, 14e journée) avant la Coupe du monde 2022.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement