Mercato - Tottenham : six entraîneurs ciblés pour l’après-Conte

Après l'élimination de Tottenham en huitièmes de finale de la Ligue des Champions contre l'AC Milan, Antonio Conte est plus menacé que jamais, alors que le contrat de l'Italien expire à la fin de la saison.

Vivement critiqué par l'un de ses propres joueurs, Richarlison, sur ses choix, l'ancien coach de l'Inter et de la Juventus vit une période difficile chez les Spurs. Malgré une très honorable 4e place en Premier League, l'avenir d'Antonio Conte à Tottenham semble s'assombrir de jour en jour, selon les révélations du Daily Mail.

Devant les médias, après l'élimination contre le Milan, l'Italien avait affirmé être “sous contrat” avec les Spurs et que son avenir se déciderait “à la fin de la saison”. Cela dit, l'entraîneur avait laissé entendre que la possibilité pour lui de s'en aller existait, et que le club anglais n'avait pas forcément la main sur le dossier.

La liste des prétendants s'allonge

D'après The Times, Mauricio Pochettino, libre de tout contrat depuis son départ du PSG en 2022, est intéressé par le poste, alors que l'Argentin a déjà coaché les Spurs de 2014 à 2019. Sky Sports confirme ce vendredi l'information, en révélant que certains joueurs des Spurs voudraient un retour de Mauricio Pochettino. En ce sens, le coach serait la piste numéro 1. Mais l'ex-Parisien est loin d'être le seul sur la short list du club londonien.

D'après le Daily Mail, le coach de Brentford, Thomas Frank, est envisagé. Le Danois de 49 ans est actuellement 9e de Premier League. Le média évoque aussi le cas de Roberto De Zerbi, qui fait du bon travail à Brighton (8e de PL) depuis son arrivée au club, en septembre 2022. Le Sun confirme le nom de l'Italien, en ajoutant Luis Enrique, libre depuis son départ de la sélection espagnole après le Mondial 2022, ainsi que l'Autrichien de l'Eintracht Francfort, Oliver Glasner. Enfin, la presse anglaise dans son ensemble met en avant, outre Mauricio Pochettino, l'Allemand Thomas Tuchel, lui aussi libre de tout contrat après son licenciement de Chelsea, en septembre 2022.

Maxime Brun
Rédacteur cinéphile et fan de l'OM, j'aime les numéros 10 et les jolies passes.