Mercato - PSG : l’avenir d’un prêté remis en doute !

Le Paris Saint-Germain a recruté l'été dernier comme cet hiver, mais a également cédé beaucoup de joueurs, notamment en prêt.

Une arrivée au PSG implique une augmentation de salaire, parfois très importante, et quand les joueurs en question finissent par décevoir, et que le PSG doit leur trouver une porte de sortie, l'affaire est complexe. Désirant rarement faire une croix sur des émoluments faramineux, les joueurs du leader de la L1 s'accrochent à leurs contrats, et ne partent que via des prêts, les clubs acquéreurs ne pouvant s'aligner sur le salaire parisien, en plus d'une indemnité de salaire.

Une blessure handicapante

Georginio Wijnaldum est l'un d'entre eux. Recruté gratuitement par le PSG à l'été 2021, le Néerlandais de 32 ans est passé à côté de sa première saison à Paris. Dans la capitale française, le milieu, venu de Liverpool, est passé à environ 10M d'euros annuels de salaire. Une vente étant pratiquement impossible, Georginio Wijnaldum est parti à l'AS Roma.

Gravement blessé pour sa première apparition avec la Louve, après 12 minutes de jeu, l'ancien joueur de Newcastle United est revenu depuis sur les terrains, et a disputé 9 matchs (4 titularisations), pour 1 but et aucune passe décisive. Dans le dur, Georginio Wijnaldum n'aurait pas convaincu l'AS Roma de lever son option d'achat, de 8 millions d'euros, selon les révélations de L'Équipe.

Un retour à Paris ?

L'option d'achat du milieu deviendrait automatique si Georginio Wijnaldum participait à la moitié des matchs de son équipe. À cause de sa blessure, cela ne pourra être le cas. Et désormais, le directeur sportif de l'AS Roma, Tiago Pinto, trouve le prix d'achat de l'ancien Red trop élevé, notamment en regard de ses performance au sein de l'effectif de José Mourinho. Le dirigeant portugais de la Louve a quand même évoqué une éventuelle rupture de contrat avec le PSG, mais le club français a démenti envisager une telle option.

À la fin de son prêt, l'international néerlandais, sous contrat jusqu'en 2024, devrait donc rentrer à Paris.

Maxime Brun
Rédacteur cinéphile et fan de l'OM, j'aime les numéros 10 et les jolies passes.