Mondial 2014 : Scolari accepte le sexe, mais…

Interrogé à Lisbonne sur la Coupe du monde au Brésil, Luis Felipe Scolari a évoqué… les relations sexuelles des joueurs de la Seleção au cours de l’évènement.

Le sélectionneur auriverde indique qu’il n’interdira pas à son groupe de pratiquer le sexe à la veille des rencontres du Brésil. Mais à une condition. « Si c’est du sexe normal, d’accord. Si c’est normal, ce n’est pas de s’envoyer en l’air trop haut, détaille le technicien de 65 ans. Normalement, les relations sexuelles normales sont faites de manière équilibrée, mais il y a certaines formes, certaines manières et d’autres personnes qui font des acrobaties. Et ça, non ! » Sera-t-il entendu par les coéquipiers de Thiago Silva et Neymar ?