Barça : l’aveu de Xavi sur Lewandowski

Encensé il y a encore peu, Robert Lewandowski fait l’objet de critiques grandissantes ces dernières semaines du côté du FC Barcelone.

Et pour cause, la recrue phare du dernier mercato estival est restée muette au cours de six de ses sept derniers matchs disputés avec le club catalan toutes compétitions confondues, la seule exception étant son doublé face à Elche (4-0) le 1er avril à l’occasion de la 27e journée de Liga. Ce dimanche, malgré la victoire dans le choc contre l’Atletico Madrid (1-0) qui a permis à son équipe de faire un pas de plus vers le titre de champion, le Polonais a trouvé le moyen de s’attirer les foudres de certains supporters.

En effet, non content de ne pas avoir marqué, l’ancien buteur du Bayern Munich a raté un but tout fait à la 76e minute en perdant son duel face à Jan Oblak tout en oubliant son coéquipier Raphinha, complètement esseulé sur sa droite. Forcément, cette période de disette interroge de la part d’un buteur de cette trempe. Interrogé à ce sujet en conférence de presse d’après-match, l’entraîneur barcelonais Xavi a été contraint d’admettre un problème.

Meilleur buteur de Liga, mais…

«Il a réussi à être décisif pendant une partie importante de la saison, mais pour le moment, il ne l’est pas», a concédé le technicien, avant de positiver. «Mais les buts viendront. Mais je pense aussi que nous aurions pu terminer à 2-0 pour nous et marquer plus de buts.» Pour l’heure, Lewandowski demeure le meilleur buteur de Liga avec 17 buts et trois longueurs d’avance sur Karim Benzema (14 buts) et personne ne remet en cause son avenir au Camp Nou. L’idée des dirigeants est en effet de rapatrier Lionel Messi pour l’associer au Polonais. Si cette période d’inefficacité se poursuit, le dossier Lewandowski pourrait cependant commencer à représenter un véritable problème…

Romain Lantheaume
Au fond, je ne sais pas si ce que je préfère c’est le foot ou l’écriture. Une chose est sûre, je n’imagine pas l’un sans l’autre ! Mon cœur penche pour l’OGC Nice mais rien ne me fait autant vibrer que le foot africain.