L’UEFA, la FIFA…Platini sort la sulfateuse

L'ancien président de l'UEFA, Michel Platini, a livré sa vision plutôt tranchée de la gestion actuelle du football par les dirigeants en place au sommet des principales instances. 
Lors d'un entretien accordé au journal italien La Stampa, Michel Platini n'a pas hésité à s'en prendre de manière virulente à son successeur à la tête de l'UEFA Aleksander Ceferin et au patron de la Fifa Gianni Infantino. “Le fair-play financier ? Demandez à l’UEFA. Il est compliqué pour le président de l'UEFA, Ceferin, de le faire respecter, alors que son principal soutien est l'émir du PSG, Nasser Al-Khelaïfi. Ceferin et Infantino, le président de la Fifa, sont des usurpateurs de salon”, a souligné le triple Ballon d'Or avant d'en remettre une couche dans la foulée. “J'ai fait du football, ils ont fait de la politique. Il n'y a aucune réforme dans leurs programmes, si ce n'est de jouer plus de matchs et d'encaisser plus d'argent. Ils ne respectent pas les compétitions qui ont marqué l'histoire du football”.

La Superligue, la Juve…

Interrogé ensuite au sujet de la création potentielle d'une Superligue européenne dans le futur, qui favoriserait inévitablement les grands clubs, l'ancien numéro 10 des Bleus a fait preuve de pessimisme. “Elle arrivera tôt ou tard”, a-t-il confié avant de répondre à une question sur un éventuel retour à la Juventus Turin en tant que dirigeant. “Non je ne pense pas. Il y a peu de chances. La Juve ne m'a jamais proposé un rôle de manager, revenir ici après trente ans n'aurait aucun sens. Les histoires d'amour ne se vivent pas deux fois. Et je suis très peu le football italien”, a expliqué Platini lors de cette interview.

Aucun avenir dans le football ?

Pour rappel, l’ancien président de l’UEFA avait été blanchi par la justice suisse des accusations d’escroquerie qui l’ont poursuivi pendant de nombreuses années. S'il s’autorise des sorties médiatiques en toute liberté sur sa vision du football et son avenir, Platini n'envisage visiblement pas de revenir aux affaires à un poste au sein d'une instance.

 

 

Romain Boselli
Journaliste radio depuis 2010 (Europe 1-RFM), j'ai toujours gardé par ailleurs ce plaisir de rédiger des articles sur le football et le sport en général. Rédacteur web sur Top mercato depuis une dizaine d'années, j'interviens également dans une école de journalisme pour former les professionnels de demain à Montpellier. Particularité : grand fan de l'équipe de France !