Exclu TM : 4 questions posées à… Fernando Muslera

Portier inamovible du onze de départ d’Oscar Washington Tabarez, Fernando Muslera sera l’un des hommes à suivre dans le choc d’aujourd’hui entre l’Uruguay et l’Italie (18 heures). Pour TopMercato, il se projette sur ce match décisif et parle du Mondial de son équipe.

Fernando Muslera

Fernando Muslera, quelles sont selon vous les clés pour battre l’Italie aujourd’hui ?

Il faudra faire le même genre de prestation que celle que l’on a faite face à l’Angleterre. L’Italie est dans la même situation que la nôtre : dos au mur. C’est une équipe qui sait très bien varier le rythme de jeu et qui compte de superbes individualités, telles que Andrea Pirlo et Mario Balotelli par exemple. Je pense que nous devrons essayer de les presser haut et de contrôler au mieux les mouvements de Pirlo. La bataille sera rude. On est gonflé à bloc et on sait que l’on a les armes pour battre la Squadra Azzurra.

Le match contre l’Angleterre semble vous avoir remis en confiance après la défaite initiale face au Costa Rica…

La victoire face à l’Angleterre (2-1) nous a fait un bien fou. Après la défaite face au Costa Rica (1-3), le groupe a un peu douté. Nous n’avions pas bien joué et nous n’avions pas fait preuve de combativité, ce qui est anormal pour nous. On a su se remettre en question et se réveiller face aux Anglais. On a été chercher cette victoire avec les tripes et on a fait honneur à nos couleurs ainsi qu’à nos valeurs d’unité et de combativité. Depuis ce match, le niveau de confiance est au maximum. On est désormais prêts à se mesurer à n’importe quelle équipe.

Que pensez-vous de vos prestations depuis le début du Mondial ?

Je suis satisfait de ce que j’ai fait face à l’Angleterre mais je n’étais pas vraiment content de moi après la défaite face au Costa Rica. Face aux Ticos, je n’ai pas été bon, c’est tout. Je n’ai pas vraiment rassuré ma défense sur certaines actions et je n’ai pas vraiment été bon dans le jeu aérien. Mais j’ai su me ressaisir face à l’Angleterre. Je suis beaucoup mieux entré dans le match et j’étais très à l’aise durant les 90 minutes de la rencontre. J’ai effectué quelques parades en début de match qui m’ont aidé à me mettre en confiance. Aujourd’hui, je me sens bien et prêt à défendre mon but comme si c’était ma maison.

L’Uruguay peut-il faire un aussi bon parcours qu’en 2010 et atteindre une nouvelle fois les demi-finales de la compétition ?

Si l’on se qualifie pour les huitièmes de finale, pourquoi pas ? Notre groupe est quasiment identique à celui de 2010 et tout le monde a progressé, donc je pense que l’on peut faire un bon parcours. On va prendre les matches les uns après les autres et tout donner afin de ne pas avoir de regrets. Tout ce que je sais, c’est qu’à partir de maintenant, on va jouer chaque rencontre comme si c’était une finale de Coupe du monde. Et notre première finale, c’est contre l’Italie.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)