Mercato - Un agent remet en cause un transfert estival du PSG !

Le Paris Saint-Germain a été particulièrement actif ces dernières semaines sur le marché des transferts. Problème, une des recrues pourrait avoir été surpayée.

Après une saison particulièrement décevante sportivement, malgré le titre de champion en Ligue 1, le PSG s'est montré actif sur le marché des transferts, dans le sens des départs (Lionel Messi et Sergio Ramos, notamment) mais surtout dans celui des arrivées. Le club français a en effet officialisé, coup sur coup, Milan Skriniar, Marcos Asensio et Cheh Ndour, arrivés libres, le défenseur Lucas Hernandez, recruté pour 45 millions d'euros, l'ailier Kang-in Lee, valorisé à 22 millions d'euros, et enfin l'Uruguayen Manuel Urgate, plus chère recrue du mercato actuel (60 millions d'euros).

Pour ce dernier, un doute subsiste à propos de la transaction.

Prix trop élevé pour Ugarte ?

Dans le quotidien sportif L'Équipe, un agent, resté anonyme, s'est sérieusement questionné sur le prix d'achat de l'international uruguayen (8 sélections), arrivé en provenance du Sporting CP : “Pour Manuel Ugarte, c'est fou que Paris ait payé 60 millions d'euros, le prix de la clause. (Manuel) Ugarte vaut 20 millions d'euros, pas beaucou plus. Surtout, il est rare que les clubs paient le montant des clauses dans les deals avec leurs homologues portugais. Il y a toujours, ou presque, des négociations”.

Évalué à 25 millions d'euros en mars 2023, Manuel Ugarte a vu sa valeur doubler (50M d'euros) après son transfert dans le club de la capitale française. Joueur prometteur, le milieu, arrivé au Sporting en 2021 depuis Famalicão, a disputé 47 rencontres la saison passée.

Des précédents à Paris

Le PSG est un habitué des prix élevés lors de ses achats. Un ancien dirigeant de Palerme avait notamment indiqué avoir été surpris par l'absence de négociation de la direction du club de la capitale lors de l'achat de Javier Pastore, en 2011, pour 42 millions d'euros. L'Argentin, évalué à 21 millions d'euros à l'époque (source : Transfermarkt), avait été payé le double de sa valeur estimée par le club français, sans que Palerme négocie à la hausse une offre initiale.

Deux options s'affrontent : soit la direction perdure dans l'incompétence, soit le PSG surévalue volontairement les joueurs pour lancer un message aux autres clubs sur le mercato.

Maxime Brun
Rédacteur cinéphile et fan de l'OM, j'aime les numéros 10 et les jolies passes.