Arsenal vise trois joueurs en janvier

Dans un peu plus d’un mois, le mercato hivernal du mois de janvier ouvrira ses portes. De nombreux clubs devraient profiter de cette aubaine pour se renforcer, notamment Arsenal. On peut imaginer que l’équipe londonienne sera l’une des plus actives.

Arsène Wenger

Distancé en Premier League par Chelsea, Arsenal est confronté à une série de blessures depuis le début de saison. Dernière en date, celle du milieu de terrain Mikel Arteta. Touché à un mollet lors du succès des Gunners contre le Borussia Dortmund (2-0), mercredi soir en Ligue des champions, le footballeur espagnol sera indisponible pendant une longue période, une mauvaise nouvelle à laquelle il faut ajouter celle de Jack Wilshere, éloigné des terrains pour une blessure à la cheville. Conséquence, la venue d’une sentinelle constitue aujourd’hui une priorité pour le board londonien.

Si l’on en croit le Daily Express, Grzegorz Krychowiak (24 ans) pourrait faire le bonheur d’Arsenal. Sous contrat avec le FC Séville, l’international polonais coûterait une certaine somme à la formation anglaise : 20 millions de livres, soit environ 25,2 millions d’euros. Indispensable à la formation sévillane (douze matches de Liga), l’ancien Rémois ne serait pas la seule solution envisagée par Arsène Wenger. En effet, le manager alsacien penserait également à James McCarthy (24 ans), l’Irlandais évoluant à Everton, et Sami Khedira (27 ans, Real Madrid).

Alors qu’il n’est pas interdit de croire que le pensionnaire de l’Emirates Stadium recrutera dans le domaine offensif, selon l’évolution des soucis rencontrés par Danny Welbeck et Yaya Sanogo, il désire frapper un grand coup défensivement avec l’arrivée de deux nouveaux éléments. La piste Thomas Vermaelen (FC Barcelone) était évoquée récemment, mais quatre noms ressortiraient aujourd’hui : Ron Vlaar (29 ans, Aston Villa), Mats Hummels (25 ans, Borussia Dortmund), Chris Smalling (25 ans, Manchester United) et Tyrone Mings (21 ans, Ipswich), autant de pistes qu’Arsenal pourrait exploiter à partir du 1er janvier prochain.