Lens : les regrets de Samba après Séville

Le gardien de but du Racing Club de Lens, Brice Samba, a livré ses impressions après le nul accroché mercredi soir par les Sang et Or sur la pelouse du FC Séville (1-1), en Ligue des champions.

Deuxième de la précédente saison de Ligue 1, le Racing Club de Lens entamait mercredi soir la phase de poules de la Ligue des champions face à un gros morceau. Tombés dans un groupe B comprenant également Arsenal et le PSV Eindhoven, les Sang et Or affrontaient les Espagnols du FC Séville, derniers lauréats de la Ligue Europa, à Ramon Sanchez-Pizjuan.

Lanterne rouge de la Ligue 1 avec un seul point pris, battu à quatre reprises lors des cinq premières journées, le club nordiste se présentait en terre espagnole dans le doute. Mais menés 1-0 sur un but de l'ancien Marseillais Lucas Ocampos, les joueurs de Franck Haise ont égalisé par Angelo Fulgini et résisté jusqu'au bout pour décrocher le nul chez les Andalous (1-1). De quoi satisfaire Brice Samba, interviewé par RMC Sport au coup de sifflet final.

“On a toujours eu confiance en notre jeu”

“C'est un très bon point (…) On s'est battus avec les moyens du moment. On est sur quatre défaites en cinq matchs de championnat. On avait à cœur de se racheter. J'avais dit que ça tournerait après Metz. On est sur la bonne voie. Il faut continuer comme ça. On verra bientôt Lens gagner des matchs.”

Le dernier rempart français pense même que ses partenaires auraient pu ramener la victoire. “Certains disaient que Lens avait perdu de sa superbe. On a toujours eu confiance en notre jeu. La réussite nous fuit. On aurait peut-être pu l'emporter. On ne va pas faire la fine bouche. On va se contenter de ce point. On doit récupérer pour dimanche.”

Opposé ce dimanche au Toulouse Football Club à Bollaert-Delelis, dans le cadre de la 6e journée de Ligue 1, Lens visera un premier succès amené à lancer enfin sa saison 2023-2024.

Camille Fischbach
Diplômé en journalisme sportif à l'ESJ Paris, passé par plusieurs rédactions (Foot365, Sport.fr, Foot Marseille, Daily Mercato), je travaille exclusivement sur Top Mercato depuis plus de dix ans. Fan de l'AS Saint-Etienne, de retour en Ligue 1 après deux saisons de purgatoire, et de Pierre-Emerick Aubameyang, j'apporte mon sérieux et mon professionnalisme à un site en pleine expansion.