Le PSG fait monter les enchères !

La Fondation PSG, qui vient en aide aux jeunes en situation sociale ou médicale fragilisée, organisait son traditionnel gala annuel ce mardi soir, ponctuée par la aux enchères du club francilien. Selon les journalistes du Parisien présents sur place, la soirée a permis à la Fondation de récolter plus de 250 000 euros de dons, notamment grâce à la générosité des membres de l’effectif parisien.

David Luiz


Si le lot le plus cher de la soirée – offrir le coup d’envoi d’un match au Parc des Princes à l’association de son choix – a été remporté par l’homme d’affaires Arnaud Lagardère pour 27 000 euros, plusieurs joueurs du PSG se sont également signalés, comme le rapporte le quotidien le Parisien, présent sur place.

Thiago Silva négocie en vain

En bon capitaine, le Brésilien Thiago Silva fut le premier des joueurs présents à enchérir pour la bonne cause. Intéressé par un tableau intitulé  » fou de foot « , oeuvre de l’artiste Speedy Graphito,  » O Monstro  » a tenté d’obtenir les faveurs du commissaire-priseur… sans succès, puisque le défenseur central s’est fait voler la vedette par un acheteur de dernière minute, qui a offert 18 000 euros au téléphone pour remporter la mise.

Loin d’être découragés par la mésaventure de Thiago Silva, Blaise Matuidi et David Luiz ont à leur tour jeté leur dévolu sur le lot le plus original de la soirée : la réplique du pull porté par la star Beyoncé, présente dans les tribunes du Parc lors de la rencontre PSG-Barcelone (3-2), le 30 septembre dernier. Tout à leur duel, les deux hommes ont finalement cédé devant l’insistance d’un acheteur anonyme, qui a offert 16 000 euros pour quitter le Pavillon Gabriel avec la tunique particulièrement originale de la chanteuse américaine.


Bahebeck mise sur les rois du tennis

Certains Parisiens ont eu davantage de chance. A l’image de l’entraîneur Laurent Blanc, qui a fait parler sa science du timing pour ravir à la concurrence le lot proposant une place de match sur le bord du terrain au Parc des Princes. Coût de cet achat plutôt déconcertant, venant de l’homme que les dirigeants parisiens payent justement à cet effet : 5000€.

Après avoir assisté à la mise aux enchères des maillots de ses coéquipiers Lucas (11 000€) et Ibrahimovic (20 000€), l’attaquant parisien Jean-Christophe Bahebeck est entré dans la danse, en s’offrant un lot plutôt séduisant : les raquettes des trois meilleurs joueurs de tennis actuels : Nadal, Federer et Djokovic. Joli coup pour le jeune joueur formé au PSG, qui a offert un chèque de 24 000€ à la Fondation pour souffler ces objets à la concurrence.