Cavani plus proche que jamais d’Ibrahimovic, le doublé d’Alcacer avec le Barça… Les Tops et les Flops du weekend

Comme chaque lundi, la rédaction de Top Mercato dévoile ses Tops et ses Flops du weekend en France et à l’étranger. Au programme des bons points : Paco Alcacer et Edinson Cavani. Au rayon des mauvaises notes : Bordeaux et Arsenal.

Paco Alcacer

Alcacer sort de sa léthargie.

Barré par la concurrence depuis le début de saison, Paco Alcacer a été préféré à Gerard Deulofeu dans le onze du FC Barcelone contre le FC Séville, samedi soir à l’occasion de la 11e journée de Liga. Et l’attaquant espagnol, annoncé sur le départ au prochain mercato hivernal, s’est mis en évidence en signant un doublé (23e, 65e), permettant ainsi au club catalan de l’emporter sur le score de 2-1. L’ancien joueur du FC Valence, arrivé durant l’été 2016, a ainsi marqué ses deux premiers buts de la saison en championnat.

La chute se poursuit pour Bordeaux.

Les Girondins n’y sont plus. Alors qu’il occupait encore le podium fin septembre, le club aquitain pointe aujourd’hui à la neuvième place du classement. Conséquence d’une série de cinq rencontres sans succès (un nul, quatre défaites). Vendredi, lors de la 12e journée de Ligue 1, les joueurs de Jocelyn Gourvennec ont chuté à Rennes (1-0). “Le constat, c’est qu’on est dans le dur. Qu’on change de joueurs ou de système, ça ne fonctionne pas. Aucun joueur n’arrive à tirer l’équipe vers le haut“, a reconnu le coach des Marine et Blanc. Un sursaut est attendu contre l’OM, après la trêve internationale.

Cavani tout proche d’Ibrahimovic.

Même s’il a fait preuve d’humilité en affirmant qu’il n’était “pas une légende“, Edinson Cavani est entré encore un peu plus dans l’histoire du PSG. Auteur samedi d’un doublé à Angers (5-0), l’avant-centre uruguayen du PSG a marqué ses 100e et 101e buts dans le championnat de France. L’ancien canonnier de Naples se rapproche ainsi des 113 réalisations de Zlatan Ibrahimovic, un chiffre que le numéro 9 parisien n’aura pas de mal à dépasser dans les prochaines semaines. Et toutes compétitions confondues, “El Matador” en est à 147, contre 156 pour le Suédois.

Arsenal impuissant à l’Etihad Stadium.

C’est un constat qui ressort depuis plusieurs saisons : Arsenal n’arrive pas à élever son niveau de jeu face aux meilleurs. Dimanche, pour le compte de la 11e journée de Premier League, le club londonien n’a pas changé ses mauvaises habitudes en s’inclinant sur la pelouse de Manchester City (3-1), malgré un but de l’attaquant tricolore Alexandre Lacazette. Déjà fessés à Liverpool en août (4-0), les Gunners d’Arsène Wenger n’occupent que la sixième place, à quatre points du podium et déjà douze longueurs du leader City.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement