LFP, L1 : premier gros coup dur pour les droits TV !

La LFP de Vincent Labrune a lancé son appel d'offre pour les droits TV de la Ligue 1. Visant initialement le milliard d'euros, la Ligue de Football Professionnel a constaté ce mardi que les montants minimaux pour le deux lots proposés n'ont pas été atteints. C'est un échec significatif, pour le moment.

Pour la période 2024-2029, soit cinq ans – une année de plus qu'auparavant -, la LFP a découpé son offre en deux gros lots. Le premier, dit premium, rassemble les deux meilleures affiches par journée, et le 4ᵉ choix en co-diffusion, quand le second, dit volume, offre le reste de la Ligue 1, dont le 4ᵉ choix en co-diffusion.

Des mises à prix pour les deux lots les plus importants ont été fixées : 530 millions d'euros pour le premium, et 270 millions d'euros pour le volume. Ce mardi, la LFP a constaté que le compte n'y était pas.

Aucun des lots “n'a été attribué”

Dans un communiqué, la Ligue présidée par Vincent Labrune a pris la parole : “Après avoir reçu plusieurs offres qualitatives et dispositifs de garantie financière sur l'ensemble des lots 1 à 5, LFP Media indique qu'aucun des cinq lots n'a été attribué à ce jour, conformément aux dispositions de l'appel à candidatures Ligue 1. En conséquence, LFP Media poursuit son processus de commercialisation des droits de la Ligue 1 et reporte par ailleurs son appel à candidatures Ligue 2”.

Les trois derniers lots mentionnés concernent notamment le numérique et l'international. Désormais, la LFP va devoir négocier de gré à gré, donc en parlant directement avec les acteurs intéressés, voire, peut-être, comme le révèlent L'Équipe et RMC, avec Canal +, qui n'a pas participé à l'appel d'offres ce mardi. Selon RMC, le groupe Warner Bros Discovery, propriétaire d'Eurosport, ne s'est pas manifesté lors de ces enchères, ce qui est “une petite surprise” pour le média.

Riolo donne son opinion

Le journaliste de RMC, Daniel Riolo, a réagi sur X – anciennement Twitter -, en ne plongeant pas dans le catastrophisme : “Droits TV L1… comme prévu on va passer au gré à gré… la LFP a fait tout un cirque pour rien en sachant qu'elle voulait que ça se passe comme ça…”

La LFP serait donc toujours maîtresse de son destin dans le dossier, avec le possible retour de Canal + dans la danse. Mais peut-être pas du milliard espéré.

Maxime Brun
Rédacteur cinéphile et fan de l'OM, j'aime les numéros 10 et les jolies passes.