Real Madrid – Ancelotti : “Nous sommes déçus, mais…”

Le Real Madrid n'est pas parvenu à se défaire du Rayo Vallecano (0-0), dimanche à Santiago-Bernabeu. Les Merengue laissent à Gérone la première place de la Liga.

Huit jours après une brillante et renversante victoire contre le FC Barcelone (2-1), le Real Madrid recevait hier soir le Rayo Vallecano dans le cadre de la 12e journée de Liga. Très attendu après les succès de Gérone et du Barça, le club de la capitale n'a pas réussi à prendre le meilleur sur les partenaires de Radamel Falcao, ces derniers décrochant un excellent point à Santiago-Bernabeu (0-0).

“Rien n'est dramatique”

Dans une rencontre marquée par la blessure à l'épaule du milieu de terrain anglais Jude Bellingham, tout juste auréolé du Trophée Kopa récompensant le meilleur joueur de moins de 21 ans – “il est un peu touché, mais il a pu continuer. J'espère qu'il n'a rien de sérieux et qu'il sera disponible mercredi” – les Merengue auront buté sur les hommes de Francisco Rodriguez. Pas de quoi inquiéter pour autant Carlo Ancelotti.

Face aux médias, l'entraîneur italien s'est montré satisfait de la prestation des coéquipiers de Vinicius Junior, tout en regrettant qu'ils aient “manqué d'efficacité” devant la cage adverse. “Nous sommes déçus du résultat, mais le match a été bon (…) Nous sommes dans la lutte pour la Liga et très bien placé en Ligue des Champions. Rien n'est dramatique, mais de la confiance en ce que nous faisons, comme aujourd'hui, car contre le Rayo nous n'avons pas été mauvais.”

Le coach de la Casa Blanca poursuit son analyse : “Je ne peux pas être content quand nous gagnons ou triste quand nous faisons nul ou perdons. Je dois être triste quand on gagne si l'équipe ne joue pas bien et parfois content quand on ne gagne pas. L'équipe a fait face et pour moi ça a été suffisant.” D'un point de vue comptable, le Real Madrid n'a pas réalisé une bonne opération et pointe désormais à deux longueurs de Gérone, voyant au passage le FC Barcelone revenir à deux points. Mais Carlo Ancelotti préfère voir le verre à moitié plein…

Camille Fischbach
Diplômé en journalisme sportif à l'ESJ Paris, passé par plusieurs rédactions (Foot365, Sport.fr, Foot Marseille, Daily Mercato), je travaille exclusivement sur Top Mercato depuis plus de dix ans. Fan de l'AS Saint-Etienne, hélas reléguée en Ligue 2, et de Pierre-Emerick Aubameyang, j'apporte mon sérieux et mon professionnalisme à un site en pleine expansion.