Barça : “Je n’ai rien contre eux”, Joao Félix explique sa célébration polémique contre l’Atletico

Unique buteur de la victoire du FC Barcelone contre l'Atletico Madrid (1-0), dimanche au Camp Nou, Joao Félix a fait parler de lui.

Le FC Barcelone a réussi un joli coup. Le club de la Catalogne a remporté dimanche soir l'affiche de la 15e journée de Liga face à l'Atletico Madrid (1-0), au Camp Nou. Un succès que le Barça doit au seul but de l'attaquant portugais Joao Félix, à la 28e minute.

“C'était une célébration spontanée”

D'un piqué pied gauche, sur une passe du milieu offensif brésilien Raphinha, le joueur de 24 ans a trompé le gardien slovène Jan Oblak. Une réalisation très spéciale pour le natif de Viseu, qui ne s'est pas privé de célébrer son but en guise de soulagement. Car faut-il rappeler que l'ancien prodige du Benfica Lisbonne, pas dans les plans des Colchoneros, rejoignait l'été dernier les Blaugrana sous la forme d'un prêt de douze mois.

Interviewé par la chaîne Movistar à l'issue de la rencontre, le numéro 14 barcelonais a mis les choses au clair. “C’était une célébration spontanée. À la fin, vous entrez dans le feu de l’action et c’était un soulagement, principalement à cause de ce que j’ai vécu l’été dernier et de tout ce que j’ai vécu. Seuls mes proches savent ce que j’ai vécu, ça a été un soulagement pour eux aussi.”

“J'ai passé plus de temps avec eux…”

Joao Félix s'est également exprimé sur les spéculations répétées sur sa situation. “Chaque semaine, les gens parlent de moi, que ce soit en bien ou en mal, je suis toujours un sujet. Je ne vois pas les choses dont ils parlent, je fais juste mon travail, ici je travaille tous les jours pour être un meilleur joueur chaque jour. Je suis très reconnaissant envers mes coéquipiers et le club, qui m’ont accueilli.”

Le compatriote de Cristiano Ronaldo n'a aucune rancœur et se dit en bons termes avec le vestiaire du club de la capitale : “Oui, bien sûr, je m’entends bien avec chacun d’entre eux. Ils savent que je n’ai rien contre eux, j’ai une bonne relation avec presque tout le monde. Je les aime beaucoup et leur souhaite le meilleur. En fin de compte, ce sont mes coéquipiers, j'ai passé plus de temps avec eux qu’avec ma famille et je leur souhaite beaucoup de succès, moins contre nous.”

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store