Ligue Europa : les adversaires potentiels de l’OM, Rennes et Toulouse

Deuxièmes de leurs groupes respectifs, l'Olympique de Marseille, le Stade Rennais et le Toulouse Football Club doivent passer par les barrages pour prétendre à une qualification en huitièmes de finale de la Ligue Europa.

Voilà Marseille, Rennes et Toulouse liés au même destin européen. Jeudi, la phase de poules de la Ligue Europa a rendu son verdict et les trois représentants du football français ne seront pas parvenus à accrocher la première place, synonyme d'une qualification immédiate en huitièmes de finale.

Battu sur le terrain de Brighton and Hove Albion (0-1), l'Olympique de Marseille échoue à la deuxième place du groupe B à deux points des Anglais. Une déception légitime pour des Phocéens pourtant en tête de la poule au coup d'envoi, mais une conclusion pas illogique au regard des déclarations fortes de leur entraîneur Gennaro Gattuso.

L'issue est identique pour le Stade Rennais. Leaders du groupe F, les Bretons de Julien Stéphan ont cédé à domicile contre Villarreal (2-3) et doivent se contenter de la deuxième place, à un point des Espagnols. Enfin, pour le Toulouse Football Club, la victoire obtenue sur le terrain de LASK (2-1) n'a pas suffi à finir premier du groupe E, le club haut-garonnais terminant à un point de Liverpool.

Le Milan AC en épouvantail

Lundi prochain, le trio connaîtra son adversaire des barrages de la C3, une double confrontation programmée les 15 et 22 février prochain qui équivaut à un seizième de finale. Têtes de série, Marseille, Rennes et Toulouse rencontreront un club troisième de la phase de poules de la Ligue des champions, à l'exception du Racing Club de Lens (3e du groupe B).

Leurs sept adversaires potentiels sont connus, à savoir Galatasaray (3e du groupe A), le Sporting Braga (3e du groupe C), le Benfica Lisbonne (3e du groupe D), le Feyenoord Rotterdam (3e du groupe E), le Milan AC (3e du groupe F), les Young Boys Berne (3es du groupe G) et le Shakhtar Donetsk (3e du groupe H). Devancés par le Paris Saint-Germain au seul jeu des confrontations directes, les Rossoneri constituent le plus sérieux rival. Affaire à suivre…

Camille Fischbach
Diplômé en journalisme sportif à l'ESJ Paris, passé par plusieurs rédactions (Foot365, Sport.fr, Foot Marseille, Daily Mercato), je travaille exclusivement sur Top Mercato depuis plus de dix ans. Fan de l'AS Saint-Etienne, de retour en Ligue 1 après deux saisons de purgatoire, et de Pierre-Emerick Aubameyang, j'apporte mon sérieux et mon professionnalisme à un site en pleine expansion.