Real Madrid : Ancelotti a trouvé le plus gros défaut de son équipe

Le Real Madrid a fait un nouveau pas important vers le titre de champion d'Espagne ce dimanche en écrasant le Celta Vigo (4-0) lors de la 28e journée de Liga. 

Grâce à cette 21e victoire de la saison en championnat, le club merengue a remis une distance confortable avec la concurrence. À dix journées de la fin, le Real Madrid possède sept points d'avance sur Gérone et huit sur le FC Barcelone.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Real Madrid C.F. (@realmadrid)

Ancelotti défend Vinicius mais…

Présent devant les médias, Carlo Ancelotti a d'abord été interrogé sur sa discussion avec Vinicius Junior, auteur de l'ouverture du score. “Oui, j’ai parlé avec lui. Je lui ai dit que c'était le meilleur. Le meilleur de tous (…) Ce dont nous parlons reste entre nous. C'est un sujet dont nous avons parlé et dont nous continuerons à parler. Ces derniers temps, on a pris trop de cartons. Certains sont justifiés, d'autres non. Bellingham, par exemple, ça nous pénalise et c'est un aspect que nous devons améliorer”, a prévenu le coach italien avant de revenir sur la fameuse action à l'origine du carton jaune adressé au buteur brésilien. “La première chose que j'ai pensée, c'est que le maillot avait été déchiré (sourire). L'arbitre a bien fait, avec un jaune. Si Vinicius arrête de faire ça, on prendra moins de cartons. C'est un peu frustrant pour lui, c'est normal”, a-t-il poursuivi.

Rüdiger, le taulier !

Questionné ensuite sur la saison de Rüdiger, Ancelotti n'a pas mâché ses mots. “Antonio est toujours à son meilleur niveau. C'est un joueur qui a la capacité d'être toujours concentré à 100%. Sa saison est exceptionnelle. C’est difficile de trouver un moment où il a connu une baisse de régime. C'est un professionnel très sérieux, spectaculaire. Il a des moments où il est sérieux et d'autres où il s’amuse… Il a des moments de grande qualité, d'autres de pessimisme total. Mais c'est un grand joueur”, a conclu le coach merengue.

Romain Boselli
Journaliste radio depuis 2010 (Europe 1-RFM), j'ai toujours gardé par ailleurs ce plaisir de rédiger des articles sur le football et le sport en général. Rédacteur web sur Top mercato depuis une dizaine d'années, j'interviens également dans une école de journalisme pour former les professionnels de demain à Montpellier. Particularité : grand fan de l'équipe de France !