OM : Longoria fait planer une énorme menace !

Le président de l'Olympique de Marseille, Pablo Longoria, est sorti du silence suite à l'annonce de l'interdiction de déplacement des supporters phocéens sur le terrain du Benfica Lisbonne.

L'Olympique de Marseille sera privé de ses fidèles supporters au stade de la Luz. Comme relayé par nos soins, le Benfica Lisbonne a ordonné l'annulation de la billetterie pour les fans du club des Bouches-du-Rhône, non autorisés à assister jeudi soir au quart de finale aller de la Ligue Europa entre les deux clubs. Comme une réponse directe de l'écurie lisboète à l'interdiction de déplacement de ses propres supporters pour le match retour à l'Orange Vélodrome, la semaine prochaine.

La décision des Portugais a fait sortir de ses gonds les South Winners et leur leader Rachid Zeroual, très remonté. En guerre ouverte avec les dirigeants, les ultras se retrouvent cette fois sur la même longueur d'onde que Pablo Longoria. C'est ainsi qu'à la veille de cette rencontre face aux partenaires de l'ancien Parisien Angel Di Maria, le président de l'OM est sorti à son tour du silence sur cette interdiction. Par le biais d'un communiqué, l'Espagnol a poussé un énorme coup de gueule.

La Coupe d’Europe est à n’en pas douter le sel de notre passion. En tant que dirigeants de clubs, en tant qu’entraineurs, en tant que joueurs. Mais aussi et surtout en tant que supporters et passionnés de football. Tous, depuis le terrain ou depuis les tribunes, nous aspirons à vivre les émotions que procure un match de coupe d’Europe. Suivre notre équipe de cœur à l’étranger, découvrir une autre culture, une autre langue, un autre stade, un autre football tout en se mesurant à des clubs historiques à l’échelle européenne : quoi de plus stimulant et générant plus de fierté ? Surtout lorsque l’on porte le blason de l’OM sur notre costume, notre survêtement, notre maillot ou nos drapeaux.”

“Si nous devions en arriver là…”

“En tant que Président de l’Olympique de Marseille et garant d’une institution qui disputera demain le 10e quart de finale de coupe d’Europe de son histoire, je ne peux pas accepter que nos supporters, qui ont consenti d’énormes sacrifices pour venir jusqu’au Portugal, ne puissent accéder à la tribune visiteurs pour assister à une rencontre que nous attendons tous avec impatience dans cette saison si difficile.”

Pablo Longoria menace tout simplement de ne pas se déplacer en personne sur place. “Je ne peux accepter une situation qui serait d’autant plus regrettable qu’elle contribuerait à accroitre le risque sécuritaire entourant les milliers de supporters de l’OM qui se retrouveraient à la porte de l’Estádio da Luz. Après m’être investi personnellement auprès de toutes les parties impliquées et influentes dans l’organisation de ce double quart de finale, je ne peux assurément pas accepter cette situation. Et si nous devions en arriver là, je n’assisterais pas à la rencontre de demain par solidarité envers nos supporters mais également par opposition au caractère injuste de cette situation face à laquelle chacun doit assumer ses responsabilités. Malgré le temps déjà perdu, j’estime qu’il est encore possible de revenir à la raison et de prendre les bonnes décisions.”

Camille Fischbach
Diplômé en journalisme sportif à l'ESJ Paris, passé par plusieurs rédactions (Foot365, Sport.fr, Foot Marseille, Daily Mercato), je travaille exclusivement sur Top Mercato depuis plus de dix ans. Fan de l'AS Saint-Etienne, hélas reléguée en Ligue 2, et de Pierre-Emerick Aubameyang, j'apporte mon sérieux et mon professionnalisme à un site en pleine expansion.