PSG : la déclaration polémique d’un ex-Parisien sur les Ch’tis !

Une banderole du Paris-SG datant de 2008 refait parler d'elle, ces dernières heures, par le biais des propos polémiques d'un ancien joueur parisien.

En 2008, en pleine effervescence autour du film de Dany Boon, Bienvenue chez les Ch'tis, qui a eu un gros succès au box-office en France, les supporters du Paris Saint-Germain s'étaient fait remarquer avec une banderole insultante envers les gens du Nord. En effet, lors de la finale de la Coupe de la Ligue entre le PSG et le RC Lens – victoire 2-1 des Parisiens -, la banderole “Pédophiles, chômeurs, consanguins : bienvenue chez les Ch'tis” avait fait son apparition dans les tribunes du stade, provoquant d'intenses polémiques dans les médias.

Fabrice Pancrate est revenu sur le sujet.

“Il est où le problème ?”

L'ancien Sochalien et Nantais, qui a évolué au PSG de 2004 à 2009, a accordé un entretien à France Bleu Paris. Dans cette interview, le Tricolore, désormais âgé de 43 ans, a confié ne pas avoir compris le bruit autour de cette affaire : “Je n'ai rien contre les Ch'tis, ils sont gentils hein, mais franchement qu'est-ce qu'ils (les ultras parisiens) disaient de mal ? Ça a fait vibrer les politiques, tout le monde s'est mis dedans et moi, quand j'ai vu la polémique, je me disais : ‘mais en fait, il est où le problème ?' Vous ne devez pas ouvrir Le Parisien ou les journaux parce que les problèmes, ils sont réels hein. Alors c'est vrai, sur le ton de la plaisanterie, ça n'a pas fait rigoler le peuple du Nord parce que voilà, ce sont des gens attachants bien sûr. Il y avait beaucoup de vérités dans ce qui était écrit (rires)”.

Une déclaration rigolarde qui pourrait attirer des ennuis à Fabrice Pancrate, qui semble manifestement ne pas saisir le problème d'une banderole aussi stigmatisante pour une communauté, qui véhicule des clichés révoltants.

Maxime Brun
Rédacteur cinéphile et fan de l'OM, j'aime les numéros 10 et les jolies passes.