Les 7 demi-finales européennes de l’histoire du PSG

Ce mercredi soir, le Paris Saint-Germain a rendez-vous avec le Borussia Dortmund pour la demi-finale aller de la Ligue des Champions. Face à l'écurie allemande, le champion de France en titre disputera la huitième demi-finale européenne de son histoire. Replongeons-nous dans les sept précédentes, dont l'une des dernières en date avait permis au club francilien de rallier sa première finale de C1 en 2020.

Après s'être disputé la première place du groupe F de cette Ligue des Champions 2023-2024, le PSG et le Borussia Dortmund se retrouvent quelques mois plus tard au stade des demi-finales. Les hommes de Luis Enrique disposent d'un petit avantage psychologique puisqu'ils ont signé une victoire et un nul lors de ces deux matchs de poules (2-0, 1-1).

Cette double confrontation pour décrocher un billet pour la finale sera évidemment une toute autre opposition et l'écurie allemande, bien qu'assez décevante en Bundesliga (5ème à 24 points de la tête), ne sera pas à sous-estimer. “Ce sera un match complètement différent de celui de la phase de poules à Paris, a lancé le coach du Borussia en conférence de presse. Nous étions tous déçus après ce match. Nous n’avions eu que peu d’occasions, peut-être deux, ce qui est trop peu. Nous avons su trouver les clés après le match aller. Nous avons prouvé lors de ce match, mais aussi lors d’autres rencontres comme face à l’Atlético ou à Munich face au Bayern, nous avons réalisé de gros matches, nous avons montré nos qualités et nous les montrerons demain (ce mercredi, ndlr) ainsi que la semaine prochaine. En 180 minutes, tout est possible pour nous. Je ne sais pas si nous étions les favoris du groupe. C'est peut-être nous qui avons le moins d'expérience en tant qu'équipe, mais nous avons peut-être plus faim.

A ce stade de la compétition, le BvB est d'ailleurs une équipe plus expérimentée que le PSG puisque les joueurs d'Eden Terzic vont disputer la cinquième demi-finale de Ligue des Champions de l'histoire du club. Les quatre précédentes ont conduit à un sacre en 1997 contre la Juventus et une finale en 2013 perdue face au Bayern Munich. Intéressons-nous à présent aux demi-finales européennes (C1, C2 et C3) du club de la capitale.

PSG – Juventus 1992-1993 (Coupe UEFA)

Après avoir sorti le PAOK Salonique, le Napoli, Anderlecht et surtout le Real Madrid en quart de finale avec une victoire mythique 4-1 au Parc des Princes lors du match retour, le PSG affronte la Juventus lors de l'édition 1992-1993 de la Coupe de l'UEFA.

Sous la houlette d'Artur Jorge, le club francilien ouvre le score par l'intermédiaire de George Weah à l'aller, mais Roberto Baggio, par deux fois, permet à la Vieille Dame de s'imposer au Stadio delle Alpi, grâce notamment à un but à la 89ème minute (2-1). Lors du match retour dans la capitale deux semaines plus tard, les coéquipiers d'Antoine Kombouaré sont à un but de l'exploit et auraient pu obtenir la balle de la qualification à la 70ème minute, mais l'arbitre de la rencontre avait décidé de ne pas accorder un penalty aux Parisiens, pourtant très évident sur une faute subie par George Weah, qui filait au but.

Quelques minutes plus tard, c'est encore Roberto Baggio, auteur des trois buts de la double confrontation, qui a permis à la Juve de rejoindre la finale (0-1). Les Bianconeri seront sacrés face au… Borussia Dortmund.

PSG – Arsenal 1993-1994 (Coupe des Coupes)

L'année suivante, le PSG retrouve une nouvelle fois le dernier carré d'une compétition européenne, celui de la Coupe des Coupes cette fois-ci, qui regroupe les vainqueurs des coupes nationales, avec une équipe sensiblement identique à celle de la saison précédente. Pour se hisser en demi-finale, les joueurs d'Artur Jorge éliminent successivement l'APOEL Nicosie, Craiova et une nouvelle fois le Real Madrid en quart de finale avant d'affronter Arsenal.

Devant les 48 000 spectateurs du Parc, les deux formations se quittent sur un match nul à l'aller, David Ginola répondant à l'ouverture du score de Ian Wright (1-1). Au retour, les Canonniers s'imposent par la plus petite des marges grâce à un but rapide de Kevin Campbell (1-0). Les Gunners ramènent ensuite le trophée dans le nord de Londres en battant Parme en finale.

PSG – Milan AC 1994-1995 (Ligue des Champions)

Lors de la saison 1994-1995, le Paris Saint-Germain fait sa première apparition dans le dernier carré de la Coupe aux grandes oreilles. Solide leader de son groupe devant le Bayern Munich, le Spartak Moscou et le Dynamo Kiev, le club de la capitale sort le FC Barcelone en quarts de finale avant de retrouver le Milan AC, tenant du titre.

La première manche est accrochée entre les deux formations qui semblent se diriger vers un score nul et vierge, mais Boban vient climatiser le Parc des Princes dans les dernières minutes. Au retour, les Milanais dominent les débats et s'imposent 2-0 grâce à un doublé de Dejan Savicevic. Les Rossoneri ne réaliseront pas le doublé, battus en finale par l'Ajax Amsterdam.

PSG – Deportivo La Corogne 1995-1996 (Coupe des Coupes)

La quatrième est enfin la bonne pour le PSG. Après avoir chuté au stade des demi-finales lors des trois années précédentes, le PSG de Luis Fernandez passe enfin l'obstacle. Après deux premiers tours tranquilles face à Molde et au Celtic Glasgow, les Franciliens viennent difficilement à bout de Parme en quart de finale et retrouvent La Corogne en demies.

À la différence de la campagne 95-96, ce sont les Parisiens qui, cette fois-ci, arrachent la victoire en toute fin de rencontre lors du match aller au stade Riazor grâce à un but de Youri Djorkaeff (1-0). Au retour, Bernard Lama et sa bande terminent le travail en s'imposant sur le même score sur une réalisation de Patrice Loko.

Le PSG obtient son ticket pour la finale à Bruxelles et ne laisse pas passer l'occasion de remporter sa première Coupe d'Europe. C'est grâce à un coup-franc de Bruno N'Gotty que Paris s'impose face au Rapid Vienne le 8 mai 1996.

PSG – Liverpool 1996-1997 (Coupe des Coupes)

Le tenant du titre est encore au rendez-vous des demies l'année suivante. Vainqueur facile de Vaduz (7-0 au cumulé), puis de Galatasaray et de l'AEK Athènes, le PSG voit Liverpool se présenter à lui ensuite. Les hommes du tandem Ricardo – Joël Bats dominent largement la première manche en s'imposant 3-0 grâce à Leonardo Araújo, Benoît Cauet et Jérôme Leroy.

Le retour à Anfield est beaucoup plus tendu pour les Parisiens, qui se font peur lorsque Mark Wright inscrit le but du 2-0 avec encore un quart d'heure à jouer. Finalement, la formation parisienne ne cèdera pas et décrochera son billet pour une deuxième finale consécutive. Malheureusement, le PSG ne parviendra pas à réaliser le doublé, stoppé par le FC Barcelone de Ronaldo (1-0).

PSG – Leipzig 2019-2020 (Ligue des Champions)

Cette édition 2019-2020 de la Ligue des Champions est marquée par une interruption de deux mois en raison du Covid-19. La phase de groupes, durant laquelle le PSG termine en tête devant le Real Madrid, peut se dérouler sans encombre, tout comme les huitièmes de finale (lors desquelles les Parisiens renversent… le Borussia Dortmund), mais l'UEFA est contrainte d'organiser le fameux Final 8 à Lisbonne pour des raisons sanitaires.

Les confrontations se déroulent sur un seul match et le club francilien sort l'Atalanta Bergame en quart (2-1) avant d'affronter le Red Bull Leipzig lors des demi-finales. Les hommes de Thomas Tuchel, portés par un très grand Neymar, ne font qu'une bouchée de l'écurie allemande (3-0) pour se qualifier pour la première finale de C1 de leur histoire ! Marquinhos, Angel Di Maria et Juan Bernat ont été les trois buteurs de la rencontre. En finale, le Bayern Munich et Kingsley Coman mettent fin au rêve parisien.

PSG – Manchester City 2020-2021 (Ligue des Champions)

La saison qui suit, le PSG réalise une nouvelle fois un beau parcours en C1. Après avoir terminé premiers de leur groupe, les Parisiens écartent le Barça et le Bayern Munich avant de retrouver le Manchester City de Pep Guardiola, toujours à la recherche de son premier sacre européen.

Le finaliste de l'édition 2020 prend rapidement les devants au match aller grâce à un but de Marquinhos au quart d'heure de jeu, mais les partenaires de Kylian Mbappé craquent à deux reprises en l'espace de cinq minutes sur des réalisations de Kevin De Bruyne et Riyad Mahrez (64e et 71ème). La tâche s'annonçait délicate au match retour avec deux buts à remonter et la tendance s'est confirmée, surtout en l'absence du Bondynois, touché au mollet. Inoffensif avec aucun tir cadré, le PSG a été puni à deux reprises par Mahrez une nouvelle fois (2-0) et a vu son parcours s'arrêter aux portes de la finale. Il faudra attendre trois ans avant de revoir le PSG renouer avec le dernier carré…

Mathieu Dumas
Arrivé dans le métier sur un coup de tête à la Peter Crouch, j'ai fait mes gammes chez la Fédération Française de la Lose (FFL) avant d'explorer, par la suite, un monde autre que celui de la défaite. Au fil des expériences, j'ai pris de la bouteille comme Sidney Govou, en gardant toujours la même passion. Mon mantra : produire des analyses au moins aussi bonnes que Jean-Marc Ferreri.