OM : McCourt répond aux banderoles !

Pris pour cible à plusieurs reprises au cours des derniers mois par les supporters de l'OM, Frank McCourt s'est défendu dans les colonnes du quotidien La Provence. Invité à quitter son poste, le propriétaire des Ciel et Blanc se veut combatif. 

Du côté du Vélodrome, la popularité de Frank McCourt s'est quelque peu dégradée cette saison. Propriétaire du club depuis octobre 2016, l'homme d'affaires américain a été pris à partie par certains groupes de fans de l'OM ces derniers mois.

Le 28 avril dernier, le groupe ultra Marseille Trop Puissant lui adressait notamment un message des plus limpides. “Nom : Mc Court. Prénom : Frank. Talent : Illusionniste. Continue sur ta lancée et disparais définitivement !”, pouvait-on ainsi lire sur une banderole déployée lors de la réception de Lens (2-1) dans le Virage Nord du Vélodrome.

Accusé par les supporters, McCourt se défend

Ce mercredi 29 mai, Frank McCourt a profité d'un entretien accordé à La Provence pour répondre à ces attaques. Sur cette accusation d'être un “illusionniste”, le natif de Boston a promis qu'il “était profondément impliqué dans l'OM” et qu'il continuerait “à travailler”.

Ne se limitant pas à de simples promesses, l'homme de 70 ans a également tenu à faire part des progrès du club de Ligue 1 depuis son arrivée en 2016.” Soyons réalistes et souvenons-nous aussi de l’état du club quand on l’a repris il y a huit ans. Aujourd’hui, il se trouve en bien meilleures conditions. À l’époque, il n’était financièrement pas viable, instable, sans fondation… Désormais, les fondations sont solides et nous sommes en mesure de bâtir un projet dessus. On commence à ressentir les bénéfices des investissements que l’on a réalisés, notamment avec les jeunes joueurs”, a ainsi a argumenté le richissime promoteur immobilier. Loin de se contenter de promesses, les supporters attendront surtout des actes dans les prochains mois pour redonner leur confiance à Frank McCourt.

Hubert De Thé
Jeune journaliste passionné par le football dans toute sa richesse (histoire, culture, politique et supporterisme). En relation tumultueuse avec l'Olympique Lyonnais depuis 2007.