PSG : une vraie opportunité dans le dossier Guimaraes ?

Le PSG pourrait profiter du manque de moyens de certains clubs anglais pour décrocher la signature de Bruno Guimaraes. Arsenal et Manchester City ne seraient notamment pas prêts à aligner le montant de la clause libératoire du Brésilien.

Auteur d’une saison de haute volée, Bruno Guimaraes compte de nombreux prétendants ce printemps. Le Brésilien intéresserait notamment Manchester City, Arsenal et le PSG. Mais les circonstances pourraient tourner en faveur des Parisiens, qui seraient les seuls à envisager d’aligner la somme nécessaire à son transfert.

« Si quelqu'un bouge, ce sera probablement Manchester City »

Selon les informations communiquées par le journaliste Ben Jacobs, les deux clubs anglais n’ont en effet pas l’intention de payer le montant de la clause libératoire du joueur, estimée à 115 millions d’euros : « Nous savons qu'Arsenal apprécie également Bruno Guimaraes, mais il n'a rien fait de concret et n'a pas l'intention de faire jouer sa clause libératoire. Si quelqu'un bouge, ce sera probablement Manchester City, mais comme personne n'a l'intention de faire jouer sa clause, les clubs pourraient attendre et voir s'ils peuvent s'engager avec Newcastle à un niveau inférieur, peut-être aussi en gardant à l'esprit le Fair-Play Financier. Ce n'est pas une affaire facile, mais si Guimaraes devait partir, cela pourrait être un moyen de conclure l'affaire, si Newcastle se sent obligé de vendre en raison de sa situation financière, mais même dans ce cas, il est plus probable que ce soit Man City qu'Arsenal », a-t-il confié lors de CaughtOffside.

À noter que la clause libératoire pourrait être payée en trois fois. Pour rappel, à 26 ans, le joueur est parvenu à marquer 7 buts et à délivrer 10 passes décisives en 50 rencontres, toutes compétitions confondues.

Bruno Guimaraes a été recruté en échange de 42 millions d’euros en janvier 2022. Son contrat court jusqu’en juin 2028 et sa valeur est estimée à 85 millions d’euros par le site Transfermarkt.

Jordan Belly
Je rédige des articles sur le foot depuis 2003, sport que je suis assidûment depuis la fin des années 80. Plus largement, je travaille sur des projets de contenu SEO ou d’ouvrages dans le domaine de l’édition.