Euro 2024 : l’équipe type des recalés

Alors qu’il concentrera la majorité des plus grands talents européens, l’Euro 2024 va, comme chaque compétition internationale, devoir se passer de certains grands noms. Mais qui sont-ils ?

Pour construire l’équipe type des recalés, la rédaction de Top Mercato s'est donc réunie pour tenter de lister tous les grands absents du prochain Championnat d’Europe. À noter qu’il s’agit là uniquement de joueurs volontairement laissés de côté par leur sélectionneur respectif, et pas de joueurs blessés, comme Frenkie de Jong, ou dont l'équipe n'est pas qualifiée, comme Erling Haaland.

Thibaut Courtois (Belgique)

Officiellement, Thibaut Courtois (102 sélections) n’est pas encore à 100%. Officieusement, le portier belge et son sélectionneur Domenico Tedesco n’auraient pas digéré l'épisode du brassard divisé entre Lukaku et Courtois au moment d’affronter l’Autriche et l’Estonie en juin 2023. Quoi qu’il en soit, celui qui peut être considéré comme le meilleur gardien du monde, en témoigne la dernière finale de la Ligue des champions, ne jouera pas l’Euro.

Thibaut Courtois Belgique
Crédits photo : IconSport

Mats Hummels (Allemagne)

Impérial face au Paris Saint-Germain et finaliste en C1, Mats Hummels (78 sélections) semblait avoir sécurisé assez aisément sa place pour disputer un Euro à domicile. Toutefois, Julian Nagelsmann aurait été refroidi par l’âge (35 ans) et la forme physique de l’Allemand, préférant ainsi des profils plus jeunes et plus mobiles.

Pau Cubarsi (Espagne)

Pourtant jeune et mobile, Pau Cubarsi (3 sélections) n’a lui non plus pas été appelé pour disputer l’Euro par sa sélection. Alors qu’il faisait l'unanimité aux entraînements et dans le groupe du haut de ses 17 ans, le jeune Espagnol a été laissé de côté par Luis de la Fuente. Un accord entre le FC Barcelone et la Fédération espagnole pourrait toutefois être à l'origine de cette décision afin d’éviter de reproduire l'erreur qui avait causé certains problèmes physiques à Pedri après avoir disputé l’Euro et les Jeux Olympiques à l’été 2021. Cubarsi devrait être dans la liste pour le tournoi olympique.

Lucas Vazquez (Espagne)

Remplaçant polyvalent, Lucas Vazquez (9 sélections) n’a pas été sélectionné par Luis de la Fuente. Malgré 38 apparitions cette saison avec le Real Madrid, le Madrilène a été laissé de côté pour laisser place à Dani Carvajal, l’habituel titulaire, et Jesus Navas. Une décision qui semble avoir beaucoup amusé l’Espagnol.

Lucas Digne (France)

Écarté par Didier Deschamps du groupe France, la quatrième place d’Aston Villa en Premier League n’aura pas suffi pour envoyer Lucas Digne (46 sélections) à l’Euro. Avec 33 rencontres disputées en Championnat, le latéral aura surtout été barré par Ferland Mendy, auteur d’une bonne saison et vainqueur de la Ligue des champions avec le Real Madrid. 

Manuel Locatelli (Italie)

L’Euro 2020 disputé en 2021 avait été la compétition de sa révélation, mais trois ans plus tard, Manuel Locatelli (28 sélections) ne sera pas de la partie pour l’Euro 2024. Non sélectionné par Luciano Spalletti à la surprise générale, l’Italien semble payer son irrégularité à la Juventus dans une période où la Squadra Azzura amorce son renouvellement.

Koke (Espagne)

Taulier de la Roja depuis près d’une décennie, Koke (69 sélections) a subi, lui aussi, les choix clivants de Luis de la Fuente. Poussé vers la sortie par une jeune génération composée de Martin Zubimendi, Pedri, Fermin Lopez ou encore Alex Baena, le milieu de l’Atletico semble désormais plus appartenir au passé qu’au futur de sa sélection.

Equipe-type absents Euro 2024

Julian Brandt (Allemagne)

Lui aussi privé d’Euro, Julian Brandt (47 sélections) n’aura pas le loisir de représenter son pays à domicile cet été. Pourtant particulièrement en vue en Coupe d’Europe cette saison avec le BVB, le milieu allemand s’est heurté à la concurrence. Toni Kroos, Ilkay Gundogan, Jamal Musiala, Florian Wirtz… Nombreuses sont les sélections qui rêveraient d’avoir un entrejeu aussi fourni que celui de l’Allemagne.

Julian Brandt Ozak Kabak Dortmund Hoffenheim
Crédits photo : IconSport

Raheem Sterling (Angleterre)

Longtemps considéré comme clé par son sélectionneur, Raheem Sterling (82 sélections) semble être définitivement sorti du groupe anglais. Régulièrement laissé de côté depuis plusieurs mois, celui qui, à 29 ans, vient de boucler une saison plus que correcte avec Chelsea ne réintégrera pas les Three Lions qui semblent avoir trouvé une formule efficace sans lui.

Raheem Sterling Chelsea
Crédits photo : IconSport

Marcus Rashford (Angleterre)

Là est peut-être l’absence phare de cet Euro 2024. Auteur d’une saison particulièrement irrégulière, l’attaquant de Manchester United aux 60 sélections n’a pas été sélectionné par Gareth Southgate. Un choix qui peut surprendre si l’on considère le pedigree de Rashford, mais qui semble relativement logique au vu des différentes dynamiques.

Crédits photo : IconSport

Jack Grealish (Angleterre)

Longtemps considéré comme clé par son sélectionneur, Jack Grealish (35 sélections) n'a pas résisté à sa mauvaise saison en club. Titularisé à dix petites reprises seulement en Premier League, l'ailier de Manchester City a été éclipsé par l'explosion de Phil Foden. Ajoutez à cela une nouvelle génération talentueuse emmenée par les nouveaux arrivants Eberechi Eze et Cole Palmer au sein d'un effectif déjà bien fourni et la mascotte anglaise de 28 ans est forcée de partir. Pour mieux revenir ?

Et beaucoup d'autres…

Fikayo Tomori, Eric Dier, Reece James, Nemanja Matic, Marco Verratti, Jordan Henderson, Leon Goretzka, Marco Asensio, Christopher Nkunku, Raheem Sterling, Serge Gnabry, Karim Adeyemi, Ciro Immobile… Tous étaient aptes à disputer la compétition, mais aucun ne sera du voyage en Allemagne. Si la liste des absents est longue, l’Euro 2024 devrait toutefois pouvoir compter sur les joueurs présents pour illuminer notre été.

Matthias Ribeiro
Journaliste passionné par le jeu et la tactique passé par So Foot, Coparena et L'Équipe.